Les Forces du Mal, kézako ?

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Jude Harrison le Sam 9 Déc - 23:39

Jude avait pris son courage à deux mains pour se lever et parler à Anaya.
Il n'était pas particulièrement timide, mais c'était toujours impressionnant de se retrouver avec des inconnus, et il y avait pas mal de fortes têtes autour de lui.
Aussi fut-il quelque peu déconcerté quand la Poufsouffle se retourna pour regarder derrière elle en réponse à son salut.
Est-ce qu'elle l'ignorait volontairement ? Cherchait du soutien ? Était-elle mal à l'aise ?
Heureusement, ça ne dura qu'un instant, et il fut soulagé lorsqu'elle rit, d'un rire doux et charmant, à l'expression qu'il avait reprise de leur professeur, et qu'elle se présenta à son tour.

Elle se leva, et bien qu'elle fut beaucoup plus petite que lui, elle le regarda droit dans les yeux.
Elle avait un regard déterminé, mais dénué de toute méchanceté-malgré l'expression de défi qu'il l'avait vu arborer face à monsieur Turner-, et un sourire sincère.
Quand elle évoqua sa déception quant à l'exercice qu'on leur avait attribué, Jude fut agréablement surpris de voir qu'ils pensaient la même chose, et elle porta le coup de grâce à ses inquiétudes quand elle se mit à jouer avec ses cheveux.
"Je ne m'étais donc pas trompé, elle est intimidée elle-aussi" Il l'admira d'autant plus d'avoir tenu tête à leur professeur.

Le Gryffondor se sentit soudainement moins seul; finalement, son intégration allait peut-être se passer mieux que prévu. Il essaya de se contenir : il avait toujours eu tendance à s'emballer facilement, en amitié comme en amour. Il se rendit compte qu'il était toujours planté comme un piquet et qu'il souriait bêtement.
"Je vais m'asseoir derrière toi, vu que la place est libre"
Lorsqu'il fut installé à la table derrière Anaya, une idée lui vint à l'esprit. Il leva la tête vers cette dernière-qui s'était retournée pour lui faire face-, et lui dit en chuchotant avec un air de conspirateur, les yeux brillants et le sourire en coin : "Ça ne me plaît pas non plus de jouer les scribouillards, surtout sur un sujet aussi passionnant que les Acromentules. Tu crois qu'on peut s'incruster discrètement dans un groupe d'un autre niveau  ?"


Il guettait la réaction de sa future (espérait-il) partenaire de crime, lorsqu'il sursauta. Une camarade de sa maison dont il n'arrivait pas à se remémorer le prénom venait de se poster devant eux, se présenta et proposa de se joindre à leur groupe de travail, exactement comme il venait de le faire quelques minutes auparavant.
Il se mit à paniquer. Est-ce qu'elle avait entendu la dernière partie de leur conversation ? Allait-elle les dénoncer ?
Il regretta de s'être laissé emporter par son désir de faire de la magie, et la frustration de ces années sans pouvoir la pratiquer le rendait imprudent. Les bonnes résolutions du début du cours quant à la discrétion avaient vite été abandonnées !

"Super, mec, tu as enfin l'occasion d'être libre, de devenir un vrai sorcier, et tu vas déjà te faire griller le premier jour. Par ton directeur de maison en plus. Bravo, vraiment !"
Ne sachant comment réagir, il tourna à nouveau la tête vers Anaya, angoissé, lui laissant le soin de répondre à la nouvelle venue.
avatar
Jude Harrison

Messages : 48
Date d'inscription : 29/11/2017
Emploi : élève

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Anaya Septim le Dim 10 Déc - 11:28

Jude alla s’asseoir à la rangée de derrière. Quand il se pencha vers l'avant, elle se pencha vers lui pour entendre ce qu'il lui chuchotait. Un frisson lui parcouru l'échine mais elle fût incapable de l'analyser: elle n'avait pour ainsi dire jamais parlé avec un garçon (non Simon ne comptait pas). Elle ouvrit des yeux ronds à sa proposition: "eh ben il cache bien son jeu lui!" elle gloussa un peu bêtement : d'habitude elle était l'élève sage et effacée. Mais là elle était très tentée... Alors qu'elle allait lui répondre, une nouvelle robe aux couleurs de Gryffondor apparut dans son chant de vision sur sa droite. "Eh ben je les attire ou quoi?"; Sheeris, Lucas (elle avait bien écouté les gens qui avaient participés se présenter pour apprendre leurs noms), Jude et maintenant... "Mary, ok".

Anaya ne pût s'empêcher de pouffer en l'entendant ronchonner sur le sujet : la nouvelle venue était très mignonne et très nature. Elle l'aimait bien, et elle dégageait une odeur sucrée. "Bienvenue Mary installe toi plus on est de fous plus y'a de riz! " elle rougit quand elle entendit sa propre fin de phrase "mais purée qu'est ce qui te prend avec tes expressions loufoques? Tu va encore passer pour une barge!". "Enfin plus on rit, c'est ce qu'on dit."

Elle jeta un œil à Jude, il avait l'air mal à l'aise ce qui lui pinça le cœur: où était passé son beau sourire? "Flûte je serais bien restée encore un peu seule avec lui...". Elle pris les choses en main et le présenta: "Le géant là c'est Jude Harr... heu.. Harrison!"[mémo technique avec un prénom d 'acteur moldu qu'elle adorait]. Elle demanda d'un air inquiet à voix base au garçon "ça va j'ai bien prononcé?". Et reporta son attention sur Mary: "Ah et moi c'est Anaya Septim. La jolie petite Poufsouffle qui est partie chercher les livres (elle regarda Jude et Mary) - et motivons nous car elle elle l'est et je ne tiens pas à ce qu'elle se sente mal à l'aise ok? Bref c'est Chrissy Thompson elle est très timide mais très gentille et c'est une tête vous allez voir!".

Elle pris sa baguette et fît le tour de la table et alla s’asseoir aux côté de Jude à la rangée de derrière: elle n'avait pas envie de s'éloigner de lui pour le moment. "Moi non plus j'aime pas trop ces bestioles je préfère les serpents... et puis pour tout t'avouer le sujet nous gave un peu avec Jude, on aurait préféré faire des sorts... c'est une école de magie non? T'en dit quoi toi?".
avatar
Anaya Septim

Messages : 299
Date d'inscription : 02/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Chrissy Thompson le Dim 10 Déc - 22:00

Chrissy revint vers sa place, préférant laisser le champ libre à Liz de faire comme bon lui semblait. Mais qu'elle ne fut pas sa surprise de voir deux Gryffondor là où elle avait laissé Anaya seule.
Elle s'installa silencieusement à sa place et se tourna vers les nouveaux venus, après tout elle allait bien devoir leur parler pour travailler.
"Euh... Salut. Moi c'est Chrissy. Et vous ?"
Anaya était assise à côté du garçon qui même assis avait l'air d'un géant. Elle avait également l'air un peu renfrogné, voire déçue. La jeune Thompson se dit qu'elle devait en fait être la seule à être contente d'avoir un devoir de recherche. Il faut dire qu'elle n'était pas très à l'aise avec les sorts.
avatar
Chrissy Thompson

Messages : 169
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Originaire de Gloucester.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Simon Magnussen le Lun 11 Déc - 0:43

Apparemment Euphémia s'était mal exprimée et décida de s'asseoir derrière eux, et plus précisément derrière Lucas, qui ne manqua pas une seconde pour lui faire remarquer. Lucas s'enflammait, pensa Simon. Euphémia était juste stressée par la rentrée. Mais curieux de voir l'artiste à l'oeuvre, comme il dit, Magnus se tourna à moitié sur sa chaise et admira le travail.
Et il fut déçu. Rien de bien extraordinaire dans la méthode Lucas. Simon se retourna et n'entendit pas la réponse de la serdaigle. Le serpentard préféra porter son attention ailleurs. Comme par exemple, les deux filles de devant qui discutait, ou bien Sheeris. Il étendit un peu son cou pour tenter de l'apercevoir de l'autre côté de la salle de classe mais il y avait trop de têtes.
Puis soudain, le noir complet. Surpris, Simon se demandait ce qu'il se passait. Une voix résonna puis deux faisceau de lumière apparurent et illuminèrent le balcon d'où sortit Felix Turner. Magnus fit une moue appréciative. Ca, c'était de la mise en scène. La classe comme entrée. Il était quand même un brin fantasque. Les volets s'ouvrirent à nouveau et le jour refit surface dans la classe. Simon se sentit bizarrement mieux.
Leur professeur commença son cours, ou plutôt son discours. Et Magnus était envoûté ! Et diablement intéressé. Le serpentard était dans les starting-block, prêt à avaler et apprendre tout ce qu'il y avait à savoir dans ce cours. Clairement, il y allait avoir de l'action, ici !

Mais sa joie fut de courte durée alors qu'un oiseau porta une missive au professeur qui s'empressa de la lire dans sa tête, devant eux. Il souriait. Puis il le nomma ainsi qu'Anaya. Les lèvres pincées, un peu à contre coeur, Magnus se leva et se tint à la droite de sa table tandis que Felix Turner le scannait de ses yeux vifs. Simon déglutit. Enfin, il annonça la sentence et Magnus fit la moue. C'était pour l'informer de son heure de colle. Bon ben voilà. Le voilà affiché pour la journée.
Il se rassit avec la ferme intention de briller autrement auprès de Felix durant les deux prochaines heures. Simon reconnaissait qu'il avait raté son coup avec son Parrain, dans la matinée. Alors là, il allait faire honneur au nom des Magnussen et prouver à Felix Turner qu'il ne ferait pas honte à Warren. Son regard bleu électrique vibrait d'une nouvelle motivation.

Le professeur de DCFM interrogea d'emblée Anaya. Magnus se tourna, comme la plupart des élèves du premier rang vers le fond de la classe. Il retint un sifflement amusé et regarda, à moitié incrédule Lucas pour voir si lui aussi avait vu comment elle avait répondu au prof. Apparement, le serpentard n'avait pas rêvé. Le prof s'avança dans les rangs et vint clouer le bec à l'autre idiote. Le directeur de Gryffondor ne plaisantait pas avec l'autorité non plus ! Mais c'était un autre style que leur directrice de maison. Magnus admirait le travail.
Le cours reprit avec la voisine d'Anaya. Puis Mr Turner demanda à la ronde ce que les élèves savaient sur les Forces du Mal. Lucas leva la main puis quand il fut désigné, se leva de sa chaise pour s'exprimer. Il avait bien heureux le poto. Et Simon pensa qu'il avait bien répondu.
Les réponses s’enchaînèrent et donnèrent satisfaction au professeur, surtout celle du Poufsouffle Dimitri. Il donna ses consignes et reprit l'histoire des groupes aussi pour son cours. Ça convenait parfaitement à Simon qui pouvait à nouveau travailler avec Sheeris.
Alors qu'il allait souhaiter bon courage au Ptit Lucas qui lui demandait déjà des cours particuliers, Simon fut surpris par l'arrivée de Nina. Elle.. s'excusait de pas être en colle avec lui ? Il la regarda comme si elle avait deux têtes.

Euh... t'inquiètes pas pour ça. On aurait l'occasion de se revoir. Tu sais, en salle commune ? Ce soir.

Il avait l'impression de citer une évidence, mais apparemment elle n'y avait pas pensé. Elle lui fit un clin d’œil et n'attendit même pas la réponse de Lucas avant de le choper par le bras et de l'entraîner plus loin.
Et beh ! En parlant de touche, là c'était le frenchie qui avait été harponné. Magnus ricana avant de choper sa baguette et de se lever.

Il vit Orson se contorsionner sur sa chaise et discuter avec Dimitri et l'autre machin qui était de sa maison. Simon laissa son pote avec son groupe et  zigzagua entre les élèves pour rejoindre le premier rang de l'autre côté de la classe. Il avait une autre cible en tête.

Magnus arriva derrière un blond qui enlevait ses grandes paluches des épaules de sa Sheeris et se relevait. Il invita l'autre garçon à travailler ensemble. Parfait ! Il attendit que les deux autres gêneurs s'en aillent pour parler à sa rouquine.

Hey ! On se met à deux ? Promis, je serais beaucoup plus attentif cette fois-ci. Juré.

Simon avait bien vu et noté comment le blond et surtout le grand brun étaient aux petits soins avec Sheeris. Il nota également qu'elle manquait cruellement de couleurs aux joues et que ses yeux étaient un peu bouffis. On notait beaucoup de choses sur l'apparence des gens quand on avait un coup de cœur pour lesdits gens.
Mais Simon avait décidé de jouer la carte de l'ignorance pour lui laisser un semblant d'intimité, ou de dignité. Les filles, ça n'aimaient pas qu'on les voit pleurer. Ca gâchait tout leur maquillage. Mais celui de sa belle était vraiment de bonne facture.
Il attendit patiemment qu'elle se ressaisisse.


Dernière édition par Simon Magnussen le Lun 11 Déc - 1:36, édité 1 fois
avatar
Simon Magnussen

Messages : 105
Date d'inscription : 29/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Alec Warlock le Lun 11 Déc - 1:31

En récompense pour son altruisme, sa compassion, Sheeris lui caressa la main de son pouce et posa une seconde sa tête contre son épaule. Cela le fit sourire tendrement, un peu attristé quand même pour elle. Elle se redressa bien vite et lui sourit, reconnaissante. Il donna une petite pression à sa main en retour. Un geste silencieux qui signifiait "De rien." Sheeris se détourna et se pencha pour finalement sortir un cahier et un stylo. Alec se dit qu'il ferait mieux d'en faire autant. Il se pencha donc de son côté, pour farfouiller dans sa besace et en sortir ses outils d'apprentissage : un bloc note et un crayon. Sa baguette était rangée dans une de des poches. Il décida de ne pas la sortir tout de suite.
Alors qu'il ouvrait son bloc-note de sa main gauche et y inscrivit le titre : Défense contre les Forces du Mal, Cours 1 suivit de la date du jour, il nota que Sheeris l'observait. Sobrement, il déclara : "Je suis gaucher."
Soudain son attention fut attirée derrière lui. En tournant légèrement la tête vers sa gauche, il aperçut Owen parler avec Dimitri et Tyler. Il n'entendit pas bien ce qu'il disait, à cause du bruit ambiant. Mais il vit son ami remonter l'allée vers lui et s'approprier la table libre, à sa gauche et lui faire un signe positif de son pouce gauche levé ainsi qu'un clin d'oeil. Alec haussa un sourcil mais ne dit rien.
Les élèves arrivaient encore et s'installèrent tandis qu'Alec patientait sagement. Il jeta un petit coup d'oeil à sa voisine pour voir comment ça allait. Elle semblait toujours à fleur de peau, mais moins tremblante. Elle aussi, devait attendre que le cours commence. Sans doute pour se changer les idées, en tout cas, c'était ce que souhaitait le Serdaigle.

Et il ne fut pas déçu. Ce professeur avait le sens de la mise en scène. Très théâtrale comme entrée, il n'y avait pas d'autres mots pour décrire les premières secondes du cours.
Alec n'avait pas desserrer son étreinte de la main de Sheeris. Il colla même son épaule contre elle l'espace d'un instant. Leur professeur entama alors sa leçon et l'apprenti sorcier commença à prendre des notes. Il griffonna des phrases, des mots, de son écriture liée et patte de mouche. Il devra faire attention à sa relecture lorsqu'il recopiera son cours proprement pour pouvoir l'apprendre aisément. Alec avait une mémoire photographique. Il avait aussi besoin d'écrire les choses pour les retenir. Cela lui demandait pas mal de travail et d'efforts, mais cela lui était égal. Il aimait ça.
Le professeur s'interrompit quelques instants pour transmettre un mot du Professeur de Potions à Simon Magnussen et Anaya Septim. Le serdaigle se dit que le dénommé Simon n'allait certainement pas oublié d'y aller, mais il comprenait que comme l'autre élève s'était absentée avant la fin du cours, elle n'avait certainement pas eu l'information entre temps.

Le cours reprit. Docile et discipliné, Alec continua sa prise de note, en oubliant presque sa main droite qui tenait toujours chaudement une main plus frêle.
Enfin, Mr Turner donna les instructions des exercices qu'ils allaient devoir effectuer pour débuter leur instruction en Défense contre les Forces du Mal. Alec prit en note les consignes. Ce fut en relisant ses notes qu'il se rappela un petit détail : Il n'était pas dans le même groupe que Sheeris.
Il se tourna vers elle.

Sheeris...

Le serdaigle fut coupé dans son élan par l'arrivée d'Owen de l'autre côté de la table. Il fit un câlin rapide à la gryffondor et lui demanda la permission de le prendre pour partenaire. Owen se redressa rapidement alors que Simon arrivait lui aussi à leur table.
Alec serra une nouvelle et dernière fois la main de Sheeris avant de se pencher vers elle et de lui souffler au creux de l'oreille : Je reste pas loin au besoin. Hésites pas.

Puis il se leva et répondit au Poufsouffle :

Après toi, Watson.

Alec désigna un emplacement de libre sur la surface vacante devant le premier rang, sans doute spécialement étudiée pour justement que les élèves pratiquent des sortilèges.
avatar
Alec Warlock

Messages : 81
Date d'inscription : 04/10/2017
Localisation : Poudlard
Emploi : Etudiant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Liz Birdsworth le Lun 11 Déc - 1:52

Et Liz eut raison ! Ils ne s'ennuyaient pas en cours de DCFM. Owen n'eut pas le temps de lui répondre que le prof arrivait. Il y avait du spectacle partout ! Sur le balcon, puis à la fenêtre, puis dans le fond de la classe, puis un peu partout à mesure que tout le monde participait. Enfin le prof leur donna un truc à faire et les laissa se débrouiller tout seul. Enfin, tout seul. En groupe quoi. Comme le matin. Liz soupira, pas de baguette pour ce coup-ci. Déçue, elle allait dire quelque chose à Owen quand Chrissy se planta devant elle et lui proposa de travailler avec elle et Anaya pour se faire pardonner de son attitude du matin. Liz la regarda en clignant rapidement des paupières, ses fusibles au taquet pour se rappeler de quoi sa camarade de maison voulait bien parler. Ah ! Si ! Les étincelles !
Mais la timide rouquine repartait déjà, ses deux livres dans les bras vers le fond de la classe. Owen s'était levé et lui fit un petit signe de la main avant de lui tourner le dos. Mais heu ! pesta Liz. Pas moyen d'en placer une. Ce beau gosse était difficile à capter ! Mais cela n'ajoutait que du piment au plat, se dit-elle. Résignée sur le cas Bellâtre aux yeux hypnotique, la poufsouffle rassembla ses affaires dans sa main, mit son sac sur son dos et alla vers ses copines.

Action plus délicate qu'il n'y paraissait. Quand on claudiquait et qu'une trentaine d'élèves allaient dans tous les sens, c'était difficile de tracer son chemin. Liz finit par arriver à bon port mais fut surprise de voir deux rouges en plus.

Salut la compagnie ! C'est ici pour l'exposé sur les acromentules ?

Elle posa son sac à terre et s'assit sur une chaise vacante.

Pour ceux que je connais pas, je m'appelle Liz Birdsworth. Enchantée ! Alors !
Qui s'y connait en bestiole affreuse à huit pattes ? Elles ont bien huit pattes, les araignées ?
avatar
Liz Birdsworth

Messages : 84
Date d'inscription : 15/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Nina Porskoff le Lun 11 Déc - 11:02

Bon encore une fois Simon n'avait pas eu l'air de la comprendre. Elle soupira et lâcha la main de Lucas une fois arrivée au fond de la classe. Elle se retourna et vit Simon qui se dirigeait et s'asseyait auprès de Sheeris. Evidemment. Elle plissa les lèvres et agrippa sa baguette: la jalousie déformait ses traits. Tous les regards, les attentions étaient tournés vers cette rouquine qui jouait à la perfection la "pauvre victime". Elle claqua la langue et se calma, mais avait toujours un peu de tristesse au fond des yeux. Elle se tourna vers Lucas qui lui n'y était pour rien dans tout cela et n'était pas responsable de son grand idiot de copain.

"Tout d'abord, Nina être désolée pour claque sur épaule ce midi. Nina essayer maîtriser sa force, mais Nina restera spontané. Comme tout de suite (elle eût un petit rire). ça, être moi. Maintenant, je faire attention à toi, promis.". Cela fait, elle attaqua le sujet du cours:

"Non jamais pratiqué le sort, moi pas avoir droit magie chez moi comme j'ai déjà du dire à toi. Sinon moi punie. " Elle se frotta le dos, ses cicatrices se manifestaient encore une fois et elle grimaça. "Moi avoir besoin bien répéter prononciation sort comme ce matin avec Owen (son sourire s'élargit) Owen être très gentil avec Nina. Tu peux prononcer le sort que moi bien voir comment tes lèvres bougent?". Elle fixa la bouche de Lucas avec intensité, concentrée comme jamais, les yeux écarquillés au maximum pour ne rien louper.
avatar
Nina Porskoff

Messages : 178
Date d'inscription : 28/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Sheeris Halder le Lun 11 Déc - 21:56

En retour de son geste amical, Alec lui serra un peu plus la main. Elle était contente que Chrissy ait invité les deux garçons à manger avec elles. Peut-être venait elle de trouver de nouveaux amis à Poudlard. Le jeune homme se pencha à son tour pour prendre ses affaires et se mit à écrire. Sheeris l'observa. Elle allait lui demander si le fait de lui tenir la main ne poserait pas de problème quand il l'informa qu'il était gaucher. Elle laissa échapper un léger soupir de soulagement qui l'effraya quelque peu.

* Allons ma fille... Depuis quand es tu devenue une pleureuse? Depuis quand as tu besoin qu'un inconnu te prenne par la main comme une petite fille ? Ressaisis toi non d'un sombrale...* et c'est là qu'elle se rendit compte qu'elle ne gardait pas la main d'Alec parce qu'elle devait être rassurée mais parce que la chaleur dégagée par la main du jeune homme lui réchauffait le corps. Elle tourna la tête vers l'objet de ses réoccupation. Tyler avait la tête entre les bras. La main de Dimitri semblait lui apporter du soutien. *Apparemment ils se sont rabibochés. C'est donc moi qui...* Elle secoua la tête pour chasser cette pensée et au moment où elle s'apprêtait à prendre sur elle et à le lâcher, la salle plongea dans le noir.

Instinctivement elle se rapprocha d'Alec. Non pas qu'elle avait peur du noir, ça non. Elle adorait les virées nocturnes, les étoiles, s'allonger dans l'herbe et repérer les constellations. Mais là , il n'y avait pas de ciel, ni de voie lactée... mais une grosse voix tonnant et grondant. Le professeur finit par apparaître. Elle en apprécia la physionomie. Soudain, elle sentit l'épaule d'Alec contre la sienne. Le professeur ne sembla pas se préoccuper d'eux.

Un oiseau magnifique passa la fenêtre avec une invitation pour Simon et Anaya. Elle se pencha en avant pour voir Simon. Il s'était tassé sur sa chaise, le pauvre. Il faudra qu'elle lui change les idées. Puis vers Anaya qui avait l'air en colère. Il faudra aussi qu'elle lui parle pour voir comment elle avait passé sa retenue.  Elle prit en note quelles réflexions notamment celle de Dimitri qui avait toujours de très bonnes interventions comme dans son souvenir. Elle avait même eu peur un instant que Tyler ne se fasse réprimander. Mais tout se passa bien.

Quand le professeur finit de donner ses instructions, Sheeris releva la tête et jeta un coup d'oeil derrière elle. Les filles étaient encore dans le groupe 1, ce n'était donc pas aujourd'hui qu'elle pourrait s'entrainer avec elle.  Elle était dans le même groupe que Tyler et Dimitri. Est ce que l'un d'eux allait se déplacer jusqu'à elle? Alec le réalisa lui aussi et voulut lui dire quelque chose. Il prononça son nom. Et Owen arriva.

Owen essaya de lui montrait qu'il l'appréciait et que lui aussi était là. Elle plongea ses yeux noisette dans ceux vairons du jeune homme. Il avait une expression douce et rassurante sur le visage, une voix très douce et des mains très chaudes. Elle lui sourit.
Vous serez bien vite à mon niveau tous les deux je n'en doutes pas! N'oublie pas de me le rendre alors.première petite blague de la journée, signe qu'elle allait un peu mieux grâce à eux. Quand Owen se recula, Sheeris aperçut Simon qui attendait.

Elle se tourna vers Alec quand celui ci lui sera la main pour attirer son attention. Il se pencha alors vers elle et lui murmura des paroles rassurantes à l'oreille. Son souffle la fit frissonner. Je n'hésiterais pas lui répondit elle avec un sourire sur les lèvres. Alec lui lâcha la main et se leva pour rejoindre Owen. Ils s'installèrent devant elle à quelques pas.

Une fois les deux garçons partis, Simon lui demanda s'il pouvait s'entrainer ensemble en lui promettant d'être beaucoup plus attentif cette fois ci. Elle remarqua que Simon la détaillait du regard. Elle devait avoir une tête affreuse. Elle se passa la main dans les cheveux pour se donner de la contenance. Elle le regarda et lui fit un de ses plus beau sourire. Celui ci était sincère car elle était vraiment contente de le voir.

Je te crois sur parole Simon et je suis sûre qu'on va faire du bon travail. Mais cette fois j'ai été attentive  tu n'auras pas à m'expliquer le sort. As tu déjà utilisé ce sort sur un souaffle? Elle aperçut les souaffles alignés sur le bureau du professeur. Elle se pencha vers son sac et sortit sa baguette. C'était une baguette faite en Aubépine finement sculptée avec un cœur en épines de monstre du Fleuve Blanc d(une longueur de 27 centimètre et qui s'affinait à partir du manche.

Elle la tendit vers le souaffle et exécuta un ACCIO. Comme c'était un sortilège de première année sans difficulté pour les élèves du groupe expérimenté. Le souaffle se posa dans les mains de Sheeris. Elle se leva et rejoignit Simon.Où souhaites tu que nous nous mettions pour nous exercer?


Dernière édition par Sheeris Halder le Mar 12 Déc - 21:35, édité 1 fois
avatar
Sheeris Halder

Messages : 188
Date d'inscription : 18/07/2016
Emploi : dessin, soin, couture

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Simon Magnussen le Mar 12 Déc - 11:45

Elle se recoiffa d'un geste élégant de la main et lui sourit franchement. Cela réchauffa le coeur de Simon. Il eut un sourire lui aussi, mais peut-être un peu plus niais que le sien.

Sur un souaffle, non. Vu que je me débrouille mieux avec une batte en main. Tu sais, au Quidditch. Mais je connais ce sort. Il est facile. s’enorgueillit-il déjà.

Sheeris fit venir à elle un des souaffles que le professeur avaient disposés sur son bureau puis se leva.

On n'a qu'à se mettre là, devant. Y'a suffisamment de place.

Ils firent quelques pas devant la table de Sheeris et du grand brun, puis se mirent en position. Ils étaient à une distance raisonnable l'un de l'autre. Sheeris lanca alors la balle entre eux deux et Simon d'un mouvement de joueur de tennis, renvoya la balle vers sa partenaire. Il dut néanmoins dire "Repulso" pour concentrer son esprit sur la tâche et ne pas se laisser troubler par la demoiselle en face de lui.
La balle revint avec une bonne allure vers Sheeris. Simon n'y avait pas été trop fort. Son but n'était pas de l'attaquer, mais plutôt de jouer avec elle. Cet exercice lui sembla tout à coup bien enfantin...
avatar
Simon Magnussen

Messages : 105
Date d'inscription : 29/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Alienor Cavendish le Mar 12 Déc - 12:06

Alors que Jo s'apprêtait à lui répondre la lumière s'éteignit et le show commença. Aliénor ne voyait pas comment appeler ça autrement. Le professeur finit par apparaître de manière théâtrale. Encore un beau spécimen. Grand, brun, ténébreux... un vrai héros de roman à l'eau de rose que lisait sa mère et qu'Aliénor avait déjà emprunté. *quel dommage que ce soit un roturier... Ah et en plus il est déjà marié..... Ahhh mais heureusement il reste quelques beaux poissons... *

En parlant de beaux spécimens, Aliénor se retourna pour écouter les diverses personnes qui prenaient la parole à tour de rôle. Lucas Sombrage... Le nom de famille lui disait quelque chose mais pas moyen de mettre le doigt dessus.... Elle demanderait à sa mère plus tard. En tout cas, il parlait de manière excellente, et il faut dire qu'il n'était pas mal du tout. Plutôt grand, des longs cheveux bruns soyeux, un regard vif et un joli sourire. Elle se dit qu'il ressemblait assez au professeur Turner. Puis d'autres élèves prirent la parole. Elle nota certaines réponses puis le professeur annonça l'exercice.

Une liste de noms et de groupes venaient d'apparaître au tableau. Aliénor Cavendish (serp)/ Dimitri Danilevisch (pouf)/ Klaus Erheart (serp)/Sheeris Halder (gryf)/ Simon Magnussen (serp)/ Tyler Rose (serp)/ Orson Wallace (serd) Elle se rendit vite compte que les deux serentards qu'elle connaissait de nom étaient déjà en groupe aussi chercha t elle le dernier serpentard. Elle le vit au dernier rang. Pas l'ai décidé à bouger pour deux galions... Aussi fit elle un petit coucou à Joséphine pour lui dire à tout à l'heure . Elle prit sa baguette et se dirigea vers le bureau du professeur où étaient les souaffles. L'un d'eux s'envola pour atterrir dans les mains de celle qui devait être Sheeris Halder . Jolie maîtrise de sort et ma foi jolie rouquine... Elle allait devoir faire attention à elle... Surtout si elle était douée. Elle saisit un souaffle et remonta vers la dernière rangée....

Tu dois être Klaus Erheart? Je me nomme Aliénor Cavendish, serpentard. L'exercice du professeur se fait par deux. On le fait ensemble?
avatar
Alienor Cavendish

Messages : 39
Date d'inscription : 11/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Lucas Sombrage le Mar 12 Déc - 21:28

Il se fit entrainer au fond de la classe par Nina. Elle faillit s'énerver quand elle vit Simon se diriger vers Sheeris. Lucas haussa les épaules. Décidément, les filles se prenaient trop la tête pour des choses aussi futiles qu'un béguin ou une histoire de baguette et de souaffles... Heureusement pour lui, Lucas précisait toujours à ses éventuelles conquêtes que ce n'était pas sérieux et qu'il s'amusait sans prise de tête.

Il attendit patiemment que Nina se calme et revienne dans l'exercice. Ce qu'elle finit par faire en s'excusant pour la tape sur l'épaule.

Oh t'inquiète, tu ne m'as pas fait mal... C'est juste que je n'ai pas compris pourquoi tu as réagis comme cela.

Puis il l'écouta parler d'un autre gars. Owen qu'il s'appelait. Mais Lucas ne voyait pas qui c'était mis il avait l'air d'avoir fait un effet licornesque sur elle. Il écouta donc ce qu'elle voulait.... Elle voulait le regarder épeler le sort et fixait ses lèvres avec intensité.

Alors le sort c'est EXPELIARMUS. Son effet est de désarmer l'adversaire, soit de sa baguette soit de ce qu'il a dans les mains pour l'empêcher de t'attaquer. Donc je te l'épelle : EX PEL LI AR MUS , EX PEL LI AR MUS... EXPEL LIAR MUS... EXPEL LIARMUS ..... EXPELLIARMUS!

Il attendit qu'elle maitrise la prononciation. Puis il lui montra .

Tu dois dire EXPELLIARMUS de manière assez forte et faire ce geste de manière rapide et brutale. Lucas tendit sa baguette vers le haut et la redescendit immédiatement . Si c'est correctement fait un rayon rouge sortira de ta baguette. Je te montre.

En même temps que Lucas faisait le geste de désarmement il cria expelliarmus. Un rayon rouge vient frapper la baguette que Nina avait en main et celle ci sauta vers Lucas. Lucas récupéra la baguette en plein vol et la tendit à Nina.As tu bien compris?
avatar
Lucas Sombrage

Messages : 119
Date d'inscription : 11/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Sheeris Halder le Mar 12 Déc - 22:28

Sheeris suivit Simon vers l'avant de la salle. Elle regarda du côté des garçons. Ils avaient l'air de maîtriser. Elle fit alors face à Simon qui s'éloigna de quelques pas.  Elle lui sourit et lui lança le souaffle. Que Simon lui renvoya aisément. Il avait l'air concentré ce qui lui donnait un air sérieux et adorable.

La balle revint avec une bonne allure vers Sheeris. Il contrôlait fort bien sa puissance. Imitant le geste de Simon, Sheeris lui renvoya à son tour et ainsi de suite. Elle pensa alors à son frère et sourit.

Ca me rappelle les jeux de plage avec mon frère où on se renvoyait la balle. Le but était qu'elle ne tombe pas par terre. Si tu la faisait tomber tu donnais un point à ton adversaire. Elle avait les yeux rieurs et un doux sourire sur le visage. Elle adorait son frère et il le lui rendait bien.
avatar
Sheeris Halder

Messages : 188
Date d'inscription : 18/07/2016
Emploi : dessin, soin, couture

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Alec Warlock le Mer 13 Déc - 0:08

Sur la piste de duel, Alec fit face à Owen.

Expelliarmus, alors. sourit-il à son ami.

Il ne savait trop pourquoi, mais après avoir jouer les protecteurs avec Sheeris, il se sentait toujours d'humeur chevaleresque. Et là, on lui donnait l'occasion de participer à un duel ! Alec se serait cru dans un roman d'aventures où le preux héros devait défendre sa belle face à plusieurs adversaire avant d'atteindre le boss final.
Alec n'était qu'un garçon après tout et lui aussi savait s'amuser. Il mit sa baguette dans sa poche, la pointe dans le tissu, le manche à l'air libre. Il prit une posture bien ancrée avec ses deux jambes écartées, les pieds bien à plats. Il jouait de ses doigts comme un pistolero qui s'apprêtait à dégainer.
Alec observa soigneusement Owen. Le serdaigle avait un sourire espiègle sur le visage déjà légèrement assombri par sa pilosité marquée. Les yeux rieurs, joueurs, étincelaient avec envie.

Puis soudain, d'un mouvement sec, Alec Warlock dégaina et lanca son sortilège sur Owen.

Expelliarmus ! s'écria-t-il.

[HJ : Coup du Sort ! Sois favorable !]
avatar
Alec Warlock

Messages : 81
Date d'inscription : 04/10/2017
Localisation : Poudlard
Emploi : Etudiant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Coup du Sort le Mer 13 Déc - 0:08

Le membre 'Alec Warlock' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Réussite du sort' : 4
avatar
Coup du Sort

Messages : 70
Date d'inscription : 25/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Owen Duncan Cooper le Mer 13 Déc - 10:21

Owen sourit quand Alec répondit à sa boutade en l'appelant Watson.  Ils se dirigèrent vers les emplacements de duel. Alec se mit face à lui.

Ouai! Un bon vieux duel à l'ancienne.

Quant il vit Alec se mettre en position, la baguette dans le pantalon et les bras écartés , Owen sourit de toutes ses dents, une lueur amusée au fond des yeux.

Ainsi il voulait se la jouer cowboy? Cela fit plaisir à Owen. Son père était un fana de western  du coup il en avait vu pas mal quand il était petit. Il était limite incollable sur ce genre moldu.

Il se mit lui aussi en position. Il se campa sur ses jambes, rejeta sa cape de poufsouffle en arrière, mit sa baguette dans sa poche et écarta les mains. Il ne manquait plus qu'un stetson , un buisson soufflé par le vent et un soleil brulant et ils seraient bons pour un remake de Il était une fois dans l'Ouest.

Owen rigola intérieurement. Ils étaient à la fois  tout à fait sérieux et joueurs. Owen rendit son sourire à Alec. Ne lui demandait pas comment il savait mais il était sûr qu'Alec dégainerait plus vite que lui. En cet instant, il avait l'impression de le connaitre depuis toujours et cela le perturba beaucoup.

Quand Alec dégaina, il en fit autant mais ne prononça pas la formule assez vite et un éclair rouge fint frapper sa baguette qui s'envola vers Alec. Il se précipita pour la récupérer.

Bien joué Merlin ! Toujours aussi rapide! Puis il retourna à sa place. A ce moment là , Owen n'avait pas conscience qu'il avait employé un autre nom pour Alec ni qu'il lui parlait comme à un ami de longue date. Il se remit à son poste.

Allez ! En garde ma biquette!!

A cet instant précis, Owen était heureux. Il s'amusait comme un fou. De nouveau un face à face mais  cette fois ci il fut le plus rapide. Il leva sa baguette et la descendit d'un coup sec! EXPELLIARMUS !
avatar
Owen Duncan Cooper

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2017
Localisation : Poudlard (contraint et forcé)
Emploi : dormir, musique, filles, manger

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Coup du Sort le Mer 13 Déc - 10:23

Le membre 'Owen Duncan Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

<hr>'Réussite du sort' : 6
avatar
Coup du Sort

Messages : 70
Date d'inscription : 25/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Nina Porskoff le Mer 13 Déc - 10:31

Elle répéta son pour son, exagérant les mouvements de ses lèvres. En bon professeur, Lucas lui fît répéter à l'envie jusqu'à ce que sa prononciation fût parfaite. Puis il lança le sort et Nina sursauta quand sa baguette bondit de sa main vers celle de Lucas. Elle détesta cela et se sentie nue comme un ver.... Gênée, elle croisa ses bras sur sa poitrine par réflexe et écouta Lucas avant de lui répondre en souriant à moitié: "Parler fort? Gestes brusques? Etre moi ça. Allez!".

Elle pris sa baguette qu'il lui tendait d'un geste vif, secoua ses cheveux pour se dégager le visage, et pris bien ses appuis sur ses jambes légèrement écartées. Elle rappela à elle ce souvenir d'être dépossédée, la surprise, la gêne et même un peu de cette colère qu'elle avait ressenti en perdant sa précieuse baguette. Elle fixa la baguette de Lucas, tendit son bras gauche armé au plus haut, et le baissa d'un geste brusque en criant "EXPELLIARMUS!!!".

Un rayon rouge sortit de sa baguette et elle fût plus que ravie, avant de voir à la fraction de seconde suivante la baguette de Lucas s'envoler à travers la classe.  Elle laissa échapper un juron en suivant la progression du projectile qui s'envolait... droit sur le groupe de débutants: "Čert!!!!" (elle fît de grands gestes à l'intention du petit groupe): "EHHH ATTENTION!!!"
avatar
Nina Porskoff

Messages : 178
Date d'inscription : 28/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Jo Callahan le Mer 13 Déc - 11:53

Jo regarda Alienor avec des yeux ronds en lui demandant tout innocemment : Quel mal il y a à ça ? La née-moldue ne comprenait pas ce qu'il y avait de mal à fréquenter une serpentarde. Elle aimait bien Alienor. D'ailleurs celle-ci ne sembla pas l'avoir entendu alors qu'elle enchaînait sur les cours qu'elle avaient déjà eu et les performances des professeurs. Enfin, surtout celui des Potions. Toujours aussi étonnée, Jo glissa un "Et c'est pas normal ?" quand Alienor fit mention de la magie employée par Monsieur Dietrich. Jo ne savait pas ce qui était normal de l'extraordinaire dans le monde des sorciers, alors tout ce qu'elle voyait survenir à Poudlard, elle avait pris le parti de dire que c'était dans la jauge Normal. Mais elle se dit qu'elle ferait mieux de bien écouter sa copine qui semblait mieux s'y connaître qu'elle. Semblait.. Oui, Non ! Elle s'y connaissait, point barre. Jo se souvint qu'Alienor était quasi de sang royal chez les sorciers, donc forcément elle était à la pointe de la pointe en matière de magie.
Puis sa princesse lui posa des questions en retour et évidemment sur les garçons. Jo sourit. En ça, Alienor était bien une fille comme les autres, après tout. La gryffondor allait lui répondre mais le cours commença dans un assombrissement total de la pièce.

Assise comme au cinoch sur sa chaise, Jo assista au spectacle sans broncher, un grand sourire aux lèvres même. Elle se croyait comme au cirque et elle adorait ça. Le Monsieur Loyal était ébouriffant de charisme. Quelle présence ! Quelle prestance ! Jo était absorbé par le personnage. Elle buvait ses paroles comme une naufragée sa noix de coco.
Dans un coin de sa tête, elle repensa à la question d'Alienor et se dit qu'elle pouvait l'ajouter à la liste.

Puis il interrogea la classe. Ne sachant que répondre, Jo laissa les autres faire. Ca avait été comme ça toute la matinée. Elle suspectait qu'il en serait ainsi pour toute la semaine. Alors qu'elle se retournait pour voir ses camarades parler, Jo se dit quand même qu'ils avaient du passer un Casting de mode pour être retenu dans cette école. Ils étaient tous canon ces mecs ! Elle en oublia presque qu'elle était en cours et sensée prendre des notes. Elle recopia donc allègrement sur sa voisine.

Enfin le professeur donna l'exercice à faire et Joséphine ronchonna. Elle ne pouvait pas le faire avec Alienor. Celle-ci se levait, lui fit un petit signe - que lui rendit Jo - et s'en alla vers le fond de la classe. La gryffondor soupira. Elle tourna la tête sur sa droite et fit deux filles discuter de l'exposé justement. La solution fut trouvée ! Jo rangea ses affaires. Avec la foule d'élèves qui se déplaçaient, elle perdit de vue les deux poufsouffles. Elle se leva donc et monta sur sa chaise pour mieux y voir. Juste l'espace de deux secondes, hein. Puis elle les vit dans le fond de la classe. Elle sauta au sol et s'en alla vers eux.

Des élèves pratiquaient déjà la magie autour d'elle. Les bandes de veinards ! Bon, en même temps, elle n'avait pas à rougir. Elle avait quand même réussir à faire des étincelles en Sortilèges. Ca n'avait pas fait feux d'artifices, mais un beau faisceau rouge scintillant. Alors qu'elle y repensait avec une certaine fierté, elle entendit que trop tard quelqu'un crier "Cerf ! Attention ! " Elle tourna la tête vers la source du vacarme et se prit méchamment un truc dans la tronche.

Aïeuuuuh ! BORDEL ! jura-t-elle en se tenant la front.

Elle mit rapidement la main sur l'objet du délit. Une baguette. Quand elle se releva, un garçon et une fille se précipitaient vers elle.
Jo avait retenu les noms. Lucas et Nina. Le garçon était pas mal du tout. La fille, une beauté de l'est, comme on disait chez elle.

Bah alors ? Vous fabriquez quoi ? Vous jetez vos baguettes à la tête des autres ?Ils devraient mettre un écriteau : Attention ! Baguette Volante Non Identifiée !

Jo leur souriait pour leur montrer qu'elle allait bien et qu'elle ne leur en tenait pas rigueur.
avatar
Jo Callahan

Messages : 17
Date d'inscription : 20/10/2017
Localisation : Poudlard
Emploi : Mapping

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Tyler Rose le Mer 13 Déc - 14:55

Dimitri, comme toujours, avait fait preuve de perspicacité et d'intelligence.
Le professeur finit sa présentation en leur donnant des exercices adaptés à leurs niveaux respectifs. Orson se retourna vers Tyler et Dimitri et proposa qu'ils s'entraînent ensemble. Le Serpentard jeta un œil vers sa Gryffondor en détresse mais se dit qu'aller la voir maintenant ne ferait probablement qu'aggraver la situation. Il répondit donc à Orson : "Allez. Le prof a dit deux par deux mais trois ça va quand même, non ? Et puis je propose qu'on reste à nos places, là où on se fera pas marcher dessus."
En effet, de nombreux élèves, à commencer par Nina qui avait pratiquement couru jusqu'à Lucas, s'étaient levés pour se déplacer dans la salle. Tyler regarda rapidement autour de lui. Un attroupement de débutants se trouvait dans le fond à sa droite, deux élèves de sa maison s'entraînaient à sa gauche, Sheeris était devant avec Simon, le pignouf jouait au cow-boy av... Sheeris et Simon ?!
Tyler soupira de dépit et se résigna. Il lança un Accio sur un souaffle pour ne pas avoir à passer devant. Puis il regarda ses deux potes. "On commence dans le sens des aiguilles d'une montre ?"


Dernière édition par Tyler Rose le Jeu 14 Déc - 19:02, édité 1 fois
avatar
Tyler Rose

Messages : 171
Date d'inscription : 16/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Klaus Erheart le Jeu 14 Déc - 18:58

Ayant enfin terminé les tours de parole, le professeur donna une définition plutôt globale des forces du mal : en gros cela dépendait des gens et de leur seuil de moralité. Il donna les groupes et les sujets et soudain les élèves autour de lui se mirent à courir dans tous les sens. Aussi ne bougea t il pas, préférant laisser la plèbe s'agiter. Il préféra s'intéresser au sort qui lui avait été donné :  le repulso... il ne s'en était jamais beaucoup servit. Il préférait grandement l'attaque à la défense. Mais bon s'entrainer ne pouvait pas faire de mal.

Au moment où il allait s'étirer et se lever pour chercher un partenaire de jeu, une blonde vient se planter devant lui. Elle avait la dégaine d'une gosse de riche comme il en avait croisé des centaines dans les repas d'affaires de ses parents. Et ... il avait raison. Les Cavendish étaient connus dans les deux mondes... *Génial encore une pimbêche sans intérêt*. Il retint un soupir de déception et se leva pour se présenter comme lui avait appris son père.

Enchanté. En effet je suis Klaus Erheart, Serpentard. Pourquoi pas.
De toute façon il faut s'entraider entre gens de même maison.
Soudain, une élève hurla un sort et une baguette percuta une autre élève.C'est assez encombré et bruyant ici. Je te propose de nous mettre sur le côté du couloir un peu plus bas. Après toi. dit il en tendant la main pour la laisser passer devant lui. Il lui emboita le pas.
avatar
Klaus Erheart

Messages : 30
Date d'inscription : 02/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Morningstar Mary le Jeu 14 Déc - 23:19

Mary ne cessa de ricaner avec les propos de cette Poufsouffle, elle l'aimait elle, Anaya si elle se souvient convenablement de son prénom, portant son attention a ses dires elle se permit de s'asseoir à une place disponible se trouvant devant Jude de sa maison et devant Anaya (elle se retourna bien sur vers eux pour leur parler). Les observants elle fit une grimace asser rigolote quand la poufsouffle évoqua l'exposer qu'ils doivent faire.

"M'en parle pas! Y a bien une bestiole que je ne supporte pas et qui me fout une peur pas possible c'est bien les araignées! Beurk rien que d'y penser j'ai l'estomas tout retourné et je parle pas des frissons de dégoût qui parcours mon dos! Beurk! Beurk!"

Elle dit cela en disant non de la tête pour appuyer son désarroie par rapport à ce sujet, il pouvait pas donner autre chose sérieusement ? Je sais pas... Des trolls? C'est bien aussi les trolls non? Pourquoi les araignées, c'est bête informe, avec 8 pattes et le pire, c'est qu'elles sont poilues pour la plupart. Non mais c'était le pompon déjà de son grand frère lui avait faire une mauvaise plaisanterie quand elle était plus jeune. Rien que dit penser elle secoua ses épaules.

Puis entendant les propos de Anaya elle releva la tête (l'ayant baisser pour se rappeler de cet horrible souvenir) elle se redressa et dit un grand oui de la tête.

"Oui! je trouve pas sa juste que les autres puissent faire jouejoue avec leur baguette et que nous on est coincé avec ses horribles bestioles comme sujet! C'est pas juste!"


En accompagnant ses propos la jeune Gryfondor croisa les bras en gonflant quelque peut ses joues pour lui donner l'air de bouder. Puis elle fini par sourire en posant ses mains sur la table.

"J'aimerai bien me taper l'incruste moi aussi comme l'avait dit Jude... Le problème c'est que si on se fait choper par le prof... Je donne pas cher de nos peau"

Elle soupira en posant sa tête dans le creux de sa main gauche qui maintenant faisait pilier a l'aide du coude sur la table pour tenir la tête de Mary.
avatar
Morningstar Mary

Messages : 41
Date d'inscription : 23/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Nina Porskoff le Ven 15 Déc - 11:31

Une Gryffondor qui se dirigeait vers le groupe se prit la baguette de Lucas en plein tête. Elle jura. Nina porta sa main à sa bouche et courue vers la jeune fille:

"ça va? Nina désolée désolée...". La fille ne leur en tint pas rigueur et fît une plaisanterie que Nina ne compris pas. "Heu... Nina avoir fait sort trop fort je pense. ". Elle regarda Lucas qui l'avait suivi et lui dit qu'elle était désolée pour sa baguette. Celle-ci n'avait pas l'air abimée à première vue mais bon... "Je suis un danger public comme la Poufsouffle de ce matin...". Elle était déçue d'elle même et baissa la tête, penaude.
avatar
Nina Porskoff

Messages : 178
Date d'inscription : 28/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Alienor Cavendish le Sam 16 Déc - 15:37

Klaus la détailla des pieds à la tête avant de répondre. Elle n'aimait pas se sentir reluquer ainsi mais elle attendit froidement qu'il termine son examen et se présente à son tour. Apparemment cela ne l'enchantait guère de travailler avev elle. Elle l'aurait bien planté là, avec un mouvement de cheveux dédaigneux si le professeur n'avait pas demandé des groupes...

Il finit par se montrer civilisé en lui proposant de s'entrainer dans le couloir loin des perturbateurs. Ce n'était pas une mauvaise idée au vu des incompétents qui les entouraient. Il se fit galant et la laissa passer. Elle lui fit un léger signe de tête et alla se positionner dans l'allée .

Elle attendit qu'il se positionne et lança le souaffle en l'air. Elle fit manipula sa baguette comme un raquette de tennis et lui renvoya le souaffle.

Repulso!
avatar
Alienor Cavendish

Messages : 39
Date d'inscription : 11/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Klaus Erheart le Sam 16 Déc - 17:55

Apparemment, elle avait mal pris son étude de cas. Tant mieux c'était le but recherché. Elle avait l'air d'avoir du caractère. Elle le remercia d'un signe de tête pour son sens du civisme. Il la suivit dans le couloir et se positionna pour attendre le souaffle. Elle le lui envoya comme un joueur de tennis.

Histoire de marquer le coup, il décida de lui renvoyer le souaffle sans ménagement mais pas comme un bourrin. Le but de l'exercice n'était pas d'assommer la personne à coup de souaffle mais de faire un aimable échange agrémenté d'une point de cynisme.

Repulso!!

Et s'en suivit un échange de souaffle des plus vigoureux.
avatar
Klaus Erheart

Messages : 30
Date d'inscription : 02/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Jude Harrison le Sam 16 Déc - 20:30

Jude, paralysé par son hésitation, était suspendu aux lèvres d'Anaya.
À son grand étonnement, elle invita Mary à s'asseoir, et il fut un peu déçu. À la fois parce qu'il pensait qu'elle allait le couvrir par rapport à ce qu'il venait de proposer, mais aussi parce que plus ils étaient nombreux, moins il y avait de chances qu'ils puissent s'incruster discrètement dans un autre groupe.
Elle fit une blague qui l'amusa beaucoup -ils avaient apparemment le même humour à 18 noises- et il trouva adorable qu'elle rougisse en se rendant compte de ce qu'elle avait dit. Cependant, il resta de marbre, craignant toujours la réaction de la Gryffondor.
Il réagit finalement quand la Poufsouffle l'interpella après avoir bégayé son nom.
"Ça va, j'ai bien prononcé ?"
Il retrouva son sourire et la regarda dans les yeux : "C'était parfait."

Elle se présenta ensuite, puis leur parla de sa camarade Poufsouffle qui était partie chercher les livres. Chrissy. Elle avait l'air d'être importante pour Anaya.
Son sourire s'agrandit quand il vit cette dernière se lever et venir s'installer à côté de lui, mais il le perdit bien vite quand il l'entendit proposer de but en blanc à Mary de s'associer à leur petite rébellion contre le prof !
Il avait parlé librement à Anaya  car il avait vu qu'elle pouvait se défendre si elle pensait que ce qu'on lui demandait était injuste, mais miss Morningstar semblait être une élève modèle, qui ne désobéirait pas. Pire, elle allait les dénoncer, et ils seraient interrompus avant même d'avoir commencé !

Mary s'assit sur le siège laissé vacant par Anaya, et après leur avoir exprimé son profond dégoût pour les Acromentules à grand renfort d'onomatopées et de gesticulations, elle releva la tête à la question de la voisine de Jude, et à la grande surprise de celui-ci, elle acquiesça.
"taper l'ncruste (...) comme l'avait dit Jude" Elle l'avait donc bien entendu. Mais elle était partante !
"On y va alors !"
Mais Mary se ravisa en soupirant, craignant les conséquences s'ils se faisaient prendre.
"Ou pas..."

À ce moment, la timide amie d'Anaya revint à sa place. Elle paru surprise et un peu décontenancée de voir deux Gryffondor à l'air morose.
Elle s'assit à sa place sans rien dire, puis se tourna finalement vers eux et se présenta.
Jude se dit qu'elle avait l'air vraiment mal à l'aise, et se souvenant de la demande d'Anaya, lui fit un sourire qu'il voulait rassurant : "Enchantée Chrissy. Moi, c'est Jude, et voici Mary"

À peine eut-il fini de les présenter qu'il tourna à nouveau la tête sur sa gauche, alors qu'une autre Poufsouffle venait d'arriver.
"Salut la compagnie ! C'est ici pour l'exposé sur les Acromentules ?"
Elle prit l'ancienne chaise de Jude pour s'asseoir avec eux et se présenta.
"Moi qui n'osait pas faire le premier pas, je suis servi. J'ai loupé une annonce de rassemblement à cette table, ou quoi ? Enfin, plus on est de fous..." Il rit en repensant à la blague de sa voisine, se rendit compte qu'il riait tout seul sans raison, toussa et se reprit.

"Bienvenue Liz, rejoins-nous pour l'exercice le plus pâââââssionnant de ce cours afin de découvrir si elles ont bien 8 pattes" Il se sentit soudain coupable de son ironie, jeta un coup d’œil à Chrissy et ajouta :"Enfin, je veux dire, euh... Pas que l'exercice ne soit pas sympa, mais bon le sujet, les Acromentules, euh... Enfin, personne ne les aime, euh..."

"Anaya, Mary, help !"

Leur attention fut détournée par la blonde avec un accent de l'Est qui cria un mot incompréhensible suivi d'une mise en garde.
Toujours sur le qui-vive, Jude réagit sans réfléchir et bondit sur ses jambes, la baguette pointée en avant, prêt à lancer un sort de protection qu'il ne maîtrisait absolument pas. Mais avant que son protego ne soit prononcé, une Gryffondor qui semblait se diriger vers eux poussa un cri de douleur, et il vit qu'elle avait été heurtée par une baguette. Baguette manifestement lancée par la Serpentard blonde qui semblait désolée.
"Hum... J'ai peut-être réagi un peu excessivement..."

Toujours debout, sa baguette dans la main, il se rendit compte que les 4 filles assises avec lui le regardaient fixement.
avatar
Jude Harrison

Messages : 48
Date d'inscription : 29/11/2017
Emploi : élève

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum