Les Forces du Mal, kézako ?

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Chrissy Thompson le Mer 22 Nov - 20:42

Anaya avait l'air touchée. Ses yeux s'étaient illuminés à l'idée de travailler avec le Docteur. Ça faisait plaisir à voir.

"Pourquoi pas ? Mais je croyais que c'était Nicolas Flamel qui avait découvert la Pierre Philosophale. Après ça peut être un sorcier évolué qui a trouvé un élixir de vie qui nous est inconnu. Ou un alien qui aurait appris la magie ?"
C'était cool de pouvoir discuter ainsi sans se sentir jugé.
avatar
Chrissy Thompson

Messages : 169
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Originaire de Gloucester.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Lucas Sombrage le Jeu 23 Nov - 8:46

Lucas, se voulant rassurant, posa sa main sur son bras et exerça une légère pression.

Ne t'inquiète pas Euphémia. Le professeur ne fera rien qui nous mette en danger ! Et Simon et moi on ne laissera rien t'arriver. Tu peux compter sur nous !

Lucas sourit. Il était évident que Mr Turner ne mettrait pas la vie des élèves en danger surtout pour un premier cours. Et en plus c'était le meilleur pote du directeur. Comme le directeur était plutot balèze, Lucas ne le voyait pas avoir un ami, surtout un meilleur ami à qui on est sensé confier sa vie les yeux fermés, qui n'était fort et fiable.
avatar
Lucas Sombrage

Messages : 119
Date d'inscription : 11/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Felix Turner le Jeu 23 Nov - 11:44

Felix préparait son entrée. Il attendait l'heure exacte du début du cours, et cela ne saurait tarder ! Le brouhaha des élèves résonnait jusque dans son bureau. Il avait hâte de commencer. Cela faisait un petit moment qu'il n'avait pas enseigné. Mais c'était comme le balai, cela ne s'oubliait pas. Il jeta un coup d'oeil à son horloge particulière. Fabriquée dans du bois de Noyer, elle était joliment ouvragée. Elle indiquait l'heure mais également la santé de sa famille. Ce genre d'horloge s'était répandue dans les familles sorcières durant la Période Noire. Felix et son instinct protecteur ne pouvait pas s'imaginer s'en séparer.
L'aiguille tiqua. 14h29. Felix sourit. Il attrapa son manteau et l'enfila dans un grand mouvement de cape. Il s'approcha de la porte de son bureau mais resta hors de vue de ses élèves.

Bien. Que le spectacle commence !

Tout d'un coup, les volets de la salle de classe se refermèrent vivement dans un claquement sonore, plongeant la pièce dans une obscurité des plus totale. Un léger vent traversa les lieux pour émettre un sifflement sinistre. L'air se refroidissait en un rien de temps. L'ambiance devint lugubre. Il y avait même comme un grondement qui semblait provenir de l'extérieur. Puis une voix rauque se mit à susurrer : C'est dans les moments les plus sombres, là où les Forces du Mal sont à leur apogée, que vous sentez perdus, apeurés, esseulés.....
Le grondement s'amplifia, comme un bruit de tambour dont le rythme augmentait à la seconde.
14h30.
Soudain, un flash de lumière, puis un deuxième. Les deux rayons prenaient source au pied de l'escalier de la chair et dans un mouvement circulaire en vint à éclairer le balcon. Qu'il vous faut vous souvenir d'allumer votre lumière. finit la voix.

Tadaaaa ! fit Félix en ouvrant grand ses bras dans un geste théâtrale, alors que son manteau virevoltait derrière lui. Il savoura la pose quelques secondes avant de reposer ses mains sur la balustrade et de s'adresser à sa classe. Bienvenue aux cours de Défense contre les Forces du Mal, mes petits agneaux. Souvenez-vous à jamais de cette phrase. C'est votre première leçon.

D'un geste de la main, les volets s'ouvrirent à nouveau pour laisser la lumière du soleil pénétrer la salle et les adolescents. La chaleur revenait. Le vent avait cessé. L'atmosphère s'apaisait et tout revenait à la normale.

Je suis Felix Turner, votre Professeur. Et c'est moi qui est la lourde tache de m'occuper de votre cas.

Il descendit l'escalier et vint au tableau pour y écrire : Les Forces du Mal, kézako ? puis il alla appuyer son séant contre son bureau et fit face aux élèves.

Parce que le monde n'est pas un havre de paix. Parce qu'on ne peut pas vivre dans sa petite bulle à compter les pâquerettes. Il faut vous ouvrir à l'idée que le danger rôde partout et constamment.  Ce n'est pas pour autant qu'il faut avoir peur et se terrer au fond de son trou. Ce n'est pas vivre ça. C'est à peine survivre et encore... Ce n'est pas une vie.
Oui, vous allez avoir peur. C'est normal, c'est humain. Mais ! Mais l'humain, le sorcier, le moldu n'a peur que de ce qu'il ne connait pas. Le but de ce cours est donc de vous familiariser avec les Dangers du Monde Sorcier. Je vais vous donner les armes nécessaires pour que vous puissiez vivre la vie dont vous rêvez.
Mes chers petits agneaux.
Il leur sourit d'un air malin. Je vais faire de vous... des Loups !

Il leur parlait avec une voix forte, articulée, d'où l'on pouvait sentir une confiance inébranlable. Felix ne doutait pas de la réussite de ses futurs sorciers et sorcières. D'une légère impulsion, Felix se redressa et quitta son bureau.

Alors, pour commencer, vous allez me dire ce à quoi vous fait penser le terme Force du Mal. Qu'est-ce qui vous vient en tête ? Oh et,  comme on ne se connait pas encore, je vous prierais de vous présenter brièvement quand je vous interrogerais.

Au moment où il allait choisir sa première victime, un oiseau se posa sur le rebord de la fenêtre et du bec toqua à la vitre. Felix, intrigué, alla à sa rencontre. Une seconde.
Il ouvrit la fenêtre et s'empara du courrier que l'animal apportait. Ce dernier s'en alla aussitôt sa tâche accomplie. Felix lut le mot. C'était Warren.

Cher Ami,

Je t'écris en tant que Directeur pour te demander de bien vouloir transmettre aux élèves suivants: Simon Magnussen et Anaya Septim, qu'ils sont convoqués tout de suite après ton cours en salle des potions pour y faire leur retenue d'une heure. Aucun retard ni manquement à la convocation ne seront tolérés. Je te charge donc de la bonne compréhension du message.

Signé ton ami Warren

PS: Des que ton cours est terminé rejoins moi au bureau. C’est urgent.
Un artefact vient de mettre amené et j’ai besoin de ton expertise.

Un sourire s'installa sur son visage au cours de sa lecture. Tiens tiens... il y avait déjà des petits troublions dans les rangs. Et le Filleul en plus ! L'intérêt de Felix était piqué. Le Post-Scriptum par contre pouvait être préoccupant. Mais le sorcier relégua l'information sur le côté. Chaque chose en son temps.

Et bien, que lis-je ? s'amusa-t-il. Il releva la tête et inspecta ses élèves. Monsieur Simon Magnussen et Mademoiselle Anaya Septim. Manifestez-vous,
s'il vous plait.
Felix mit ainsi ces noms sur des visages.

Felix regarda Simon et se dit qu'il avait bien hâte d'apprendre enfin à connaitre le fils de Warren. Un garçon élevé par son meilleur ami, c'était quelque chose de prometteur. Encore plus quand il savait que le jeune homme avait déjà fait des siennes. Puis le professeur vit Anaya et se demanda ce que cette petite chose avait bien pu faire pour mériter punition dès le premier jour. Elle ne paraissait pas du genre à chercher les ennuis. Comme quoi, il ne fallait véritablement pas se fier aux apparences.

Vous avez gagné le gros lot ! Une heure de colle en potions ! Vous, vous commencez fort votre année. Et direct après le cours. Je peux donc vous dire que je vous aurez à l’œil.

Felix n'avait pas manqué l'occasion d'afficher les deux ados. Il avait sa propre version de l'éducation, la discrétion n'était pas son crédo. Cela se résumait surtout par : Assumer les conséquences de ses actes. Alors forcément quand on lui tendait le bâton pour battre, il ne se privait pas.

Fermons cette parenthèses. Donc. Les Forces du Mal. C'est quoi pour vous ? Il posa son regard sur le premier rang. Puis eut un sourire malin. Il porta son attention sur le dernier rang. S'attaquer au premier rang était trop conventionnel. Et bien Mademoiselle Septim, puisque apparemment vous semblez avoir des notions sur le sujet, compte tenu de votre prochain emploi du temps. Je vous écoute.

Si les élèves n'avait pas compris jusque là, Felix Turner était Le Professeur Imprévisible.
avatar
Felix Turner
- - - Modérateur - - -

Messages : 29
Date d'inscription : 27/09/2016
Emploi : Directeur de Gryffondor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Anaya Septim le Ven 24 Nov - 1:01

C'était passionnant d'échanger avec Chrissy! "Oui mais si...".

Elle s'interrompit brusquement devant l'entrée théâtrale de leur nouveau professeur qui fît claquer sa cape, et occupait l'espace aussi bien physiquement que vocalement, sans avoir besoin de Sonorus. Elle chuchota derrière sa main à Chrissy "En fait c'est un cours de théâtre!" et lui sourit.

Elle fronça les sourcils à l'évocation de son nom: "Turner... Turner??? Comme Mme Turner?" (bah oui banane!). "C'est son... mari?" Elle avait du mal à imaginer le couple, Rosalee était tellement douce face à ce... heu... chabraque?

Il présenta sa matière et Anaya eu de nouveau un noeud au ventre et serra sa baguette dans sa main "On se serre les coudes, ok?". La vision du monde de M.Turner était un peu déprimante quand même... Elle sourit à sa métaphore d'agneaux en loups: il était très grandiloquent décidément... Alors qu'il allait les interroger et qu'Anaya se préparait à être dans les starting blocks "Gagner des points... gagner des points...", un magnifique oiseau frappa à la fenêtre et livra une courte lettre au professeur quand celui-ci lui ouvrit.

Elle passa du sourire narquois en entendant le nom de Simon... à un effroi glacial en entendant son nom. "Que... MOI???" elle jeta un œil intrigué à Chrissy tout en se levant à la demande de M.Turner. Elle était trop loin pour voir Simon mais elle aurait donné cher pour voir sa tête... Le professeur les étudia de la tête au pied, s'attardant sur Anaya comme si quelque chose clochait. Elle dansa d'un pied sur l'autre... et ouvrit des yeux encore plus grands à l'annonce de la retenue... avec Simon en plus???? Elle ouvrit la bouche pour se défendre mais la referma. Son visage passa de l'hébétude à la tristesse et se bloqua en mode colère.

Elle se rassit en serrant sa baguette dans sa main tremblante... Pourquoi la punissait-on? Pour être sortie? Croyait-on qu'elle avait eu le CHOIX??? Elle jeta un œil noir au professeur quant il trouva visiblement amusant de l'interroger... "ah ok c'est comme chez les Moldus, l'humiliation publique jusqu'au bout... ok tu va voir".

Elle ravala sa colère avec peine et figea un sourire poli sur ses lèvres en se relevant et se planta sur le côté en léger retrait de son pupitre, bien droite. Il pensait la gêner? Elle avait l'habitude de l'humiliation! Et sans se soucier des paires d'yeux de ses camarades sur elle et sans trémolo elle répondit:

"Je pense donc ne pas avoir besoin de me présenter... Comme l'indiquent mes couleurs vous l'aurez deviné, je suis à Poufsouffle, sous la responsabilité de votre femme.". Elle fît une petite pause et reprit: "Je ne pense pas être au niveau pour être une ... membre? des forces du mal. Cela m'évoque plutôt des mangemorts, ou ... Dolores Ombrage, à qui je dois d'avoir perdu tragiquement mes grands-parents. En ce qui concerne votre matière qui porte ce nom, si j'ai bien compris, vous ferez de nous des... soldats...?".

Elle resta debout pour faire face au professeur et se fichait éperdument que sa réponse puisse lui plaire ou non: elle avait répondu à sa question et dit ce qu'elle pensait avec franchise. Point.
avatar
Anaya Septim

Messages : 299
Date d'inscription : 02/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Felix Turner le Ven 24 Nov - 10:43

La demoiselle le regardait avec un oeil noir, ce qui ne fit que l'amuser, puis se leva et se tint bien droite pour lui donner une réponse.. mordante. Oh ho. Une impertinente. Felix commençait à se faire une idée du pourquoi la demoiselle avait récolté une heure supplémentaire entre les mains de Warren. Sans la quitter des yeux, ni son sourire en coin, Felix se dirigea vers la demoiselle, il passa entre un Serdaigle, à sa gauche et un Poufsouffle à sa droite. Il remonta l'allée tout en répondant à Anaya :

Mademoiselle, je me fiche que vous ne ressentiez pas le besoin de vous présenter. Je vous demande de le faire, vous le faites. C'est autant pour moi que pour vos camarades de classe qu'une simple marque de respect. Sachez également que - il arriva à la hauteur d'Anaya et la toisa de son mètre 83 - vous êtes sous la responsabilité de tous les professeurs de Poudlard. Et pas seulement de votre professeur de botanique, même si elle est votre directrice de maison. Je suis le Directeur de la Maison Gryffondor et pourtant je compte bien m'occuper de votre cas, jeune fille. Si c'est la guerre que vous cherchez, je serais le premier que vous trouverez.

Il attendit quelques secondes que le message passe avant de s'en retourner sur le devant de la classe en continuant son discours.

Je suis navré d'apprendre que vous aussi ayez subi des pertes durant la Période Noire, mais je crains que vous n'ayez pas le monopole sur le sujet. 80 % des gens ici présent ont également souffert du règne de Voldemort, que ce soit lors de son premier ou lors de son retour.

Il arriva enfin à son bureau et se retourna pour faire face à nouveau à ses élèves.

Bien, nous avons entendu le point de vue de Mademoiselle Septim sur le sujet. C'est à vous, donc, Mademoiselle ?

Il désigna de la main la voisine de table d'Anaya.
avatar
Felix Turner
- - - Modérateur - - -

Messages : 29
Date d'inscription : 27/09/2016
Emploi : Directeur de Gryffondor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Chrissy Thompson le Ven 24 Nov - 12:57

Anaya n'eut pas le temps de lui répondre. Le cours commençait. Le professeur fit une entrée en grande pompe. Elle sourit à la réflexion d'Anaya. Effectivement, c'était très théâtral.
Mr Turner tenait des propos quelque peu sinistres mais se voulait tout de même rassurant.
Un oiseau vint apporter des nouvelles qui ne s'avérèrent pas très glorieuses pour Anaya et l'autre Serpentard. Sa voisine lui jeta un regard surpris. Chrissy ne l'était pas tant que ça, elle était partie du cours sans autorisation, il fallait bien qu'une sanction tombe, ne serait-ce que pour l'exemple.
Anaya répondit à la question du professeur avec une détermination que Chrissy jugea légèrement effrontée. Mr Turner réagit en conséquence. Il commença à s'avancer vers leur table. La née-moldue se ratatina sur sa chaise comme pour se rendre invisible. Elle craignait également qu'en défiant ainsi l'autorité qui les surplombait de toute sa hauteur Anaya ne finisse par se récolter une deuxième heure de colle. Chrissy baissait les yeux, elle voulait disparaître.
Il retourna à son bureau en parlant des pertes causées par un certain Voldemort. Voldemort... C'est qui lui déjà ? Elle savait qu'elle avait lu quelque chose dessus mais elle ne savait plus où.
C'est alors que Mr Turner la désigna d'office pour prendre la parole.

Chrissy était pétrifiée sur place. Elle fit un effort énorme pour se relever et parler d'une voix audible.
"Euh... euh... Chri... Chrissy Thompson, monsieur. Hum... Poufsouffle." Elle prit une grande respiration pour essayer de reprendre un peu de contenance. "Les Forces du... Mal... pour moi c'est..." Sa voix tremblait. "C'est quand on... abuse de son pouvoir pour... engendrer le chaos et la... destruction. C'est quand... on cherche à imposer sa volonté à autrui... en utilisant la force et la menace. C'est quand on cherche... à faire prévaloir ses... désirs immoraux et égoïstes... au détriment du bien commun... et au détriment du respect... des droits de l'homme."
Elle avait réussi à construire une réflexion alors qu'elle était tordue de douleur par le stress. Une goutte de sueur coula le long de son dos. Elle était épuisée et avait envie de se terrer dans un trou. Et de faire une tarte pour se changer les idées.
avatar
Chrissy Thompson

Messages : 169
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Originaire de Gloucester.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Felix Turner le Ven 24 Nov - 13:41

La voisine de Mademoiselle Septim se leva à son tour et se présenta. Elle était stressée et avait du mal à s'exprimer de manière fluide mais malgré tout, elle avait la bravoure d'aller au bout de ses idées. Felix hocha de la tête, reconnaissant l'effort qu'avait fourni la jeune fille.

En effet, nous pouvons citer cet exemple. Il rejoint l'idée de votre camarade de maison. Merci Mademoiselle Thompson, vous pouvez vous rasseoir.

Il se tourna vers le tableau où il inscrivit :

- Voldemort, mangemorts, sorciers qui engendrent le chaos, la destruction. Imposer sa volonté aux autres sans respect des droits de l'homme.

Ensuite, Felix se tourna à nouveau vers sa classe.

Est-ce que vous avez d'autres idées à proposer ? Je vous écoute.

Cette fois-ci, il faisait un appel général. Il patienta quelque secondes avant que des mains ne se lèvent. Il interrogea alors la première personne qui tomba sous son regard.
avatar
Felix Turner
- - - Modérateur - - -

Messages : 29
Date d'inscription : 27/09/2016
Emploi : Directeur de Gryffondor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Morningstar Mary le Ven 24 Nov - 13:49

Mary arriva a limite de l'heure requise pour se rendre à son premier cours. Elle alla vite se placer à la première place qui lui tomba sous les yeux. Se plaçant à coter de Euphemia et le cours commença..
avatar
Morningstar Mary

Messages : 41
Date d'inscription : 23/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Lucas Sombrage le Ven 24 Nov - 13:59

Alors que Lucas rassurait Euphemia, le spectacle commença. Lucas était comme un petit garçon devant un moment magique. Quel sens du spectacle !! Si il s'était écouté Lucas se serait levé et aurait applaudit à tout rompre !!!! Il adorait déjà le professeur avant même que le cours commence!

Y a pas de doute ce cours la je le garde. Quel homme... La retenue arriva par oiseau express. En même temps le directeur les avaient prévenus. Le professeur énonça la sanction pour les deux élèves. Il interrogea la poufsouffle qui se fit remarquer. Le professeur ne manqua pas de la remettre à sa place.

En effet quasiment tout le monde avait souffert durant cette guerre. Puis il en interrogea une autre. Lucas se retourna pour écouter. La jeune fille était rouge pivoine mais son propos intéressant. Quand le professeur demanda au volontariat, Lucas se manifesta. Il se leva quand on lui donna la parole.

Lucas Sombrage . Gryffondor. dit il avec fierté.Pour moi les Forces Du Mal c'est aussi la nature qui nous entoure et pas que l'être humain. La nature elle même peut être dangereuse: dragon, détraqueurs, plantes toxiques, et autres joyeusetés.... Donc en plus des sortilèges et des hommes il nous faut savoir reconnaitre le danger Lucas se rassit et attendit.
avatar
Lucas Sombrage

Messages : 119
Date d'inscription : 11/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Anaya Septim le Ven 24 Nov - 14:37

Le professeur lui avait fait l'habituel "contact physique de toute ma hauteur et de mon autorité, petite". Elle ne s'était pas démontée et avait soutenue son regard. Par contre il n'avait rien compris... elle ne se présentait pas parce qu'il l'avait déjà présenté à toute la classe, pas pour une quelconque "guerre". Chrissy fût interrogée et se dépatouilla au milieu de ses hésitations. Lucas pris la parole. "Bon aller montrons à M.Turner que nous ne sommes pas l'ennemi à abattre...".

Elle soupira et leva la main. Pas chien, M.Turner lui fît un signe de tête pour lui donner la parole. Elle se leva. "Anaya Septim, Poufsouffle. Je pensais utile de rajouter les créatures 'obscures' aux forces du mal, mais j'avoue ne pas savoir si je suis hors sujet... c'est peut être le domaine du cours de Soins aux créatures magiques?".

Elle se rassis sagement et attendit. Sa colère était dissipée. Elle avait fait ce qu'elle pouvait pour réparer son erreur. Maintenant, à lui d'agir en adulte... ou pas.
avatar
Anaya Septim

Messages : 299
Date d'inscription : 02/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Nina Porskoff le Ven 24 Nov - 15:24

Nina fût tirée de sa rêverie par l'arrivée tout en grande pompe du nouveau professeur, en plus bel homme pour ne rien gâcher. "Très loin de mon Warren chéri mais ça va.". Elle écouta avec attention son discours, griffonna quelques mots à chercher dans son dico (le truc sur les loups en agneaux ou le contraire notamment). Ce prof captait l'attention et elle fût surprise en voyant un oiseau venir délivrer une missive à M.Turner qui n'était pas très content. Une colle pour... son Simon chéri??? Nina fronça les sourcils et renifla avec mépris. Que l'autre poufsouffle s'en prenne une normal mais Simon aurait pu être blessé lui aussi! Enfin c'est vrai que Simon aurait aussi pu blesser Lucas... Elle ne pourrait pas lui demander de l'aide pour la bibliothèque et poussa un petit soupir en se disant qu'il fallait encore qu'elle s'excuse auprès de Lucas.

Elle fût tirée de ses digrésions par la voix du professeur qui interrrogeait Anaya Septim, la fauteuse de trouble. Nina se retourna vers elle avec un sourire carnassier: elle allait s'écrouler c'est sûr. Eh bien non, la poufsouffle se permis même d'être effrontée! Elle se fît rabrouer par le professeur puis sa voisine la petite souris débita un discours hachuré auquel Nina ne compris rien. Elle allait répondre à la question quand Lucas fût interrogé et sorti un discours très juste. Nina voulu rebondir sur les dragons evoqués par Lucas mais l'autre impertinente leva de nouveau la main avant qu'elle le fasse. Nina claqua la langue de frustration: elle avait piqué son idée alors qu'elle ferait mieux de se faire toute petite celle là... enfin bon.

Une autre idée lui vint en tête et elle tenta quand même sa chance, quitte à passer pour une idiote et leva sa main bien droite. L'homme à l'air de mousquetaire avec sa barbichette la désigna aussi se leva t'elle et se présenta t'elle en prenant le temps de bien articuler: "Nina Porskoff, Serrrpentard. Nina se demande si les forces du mal pouvoir être des Moldus? Moi avoir connu personnes vraiment mauvaises chez moldus.". Elle se rassit avec un petit creux de stress au ventre.
avatar
Nina Porskoff

Messages : 178
Date d'inscription : 28/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Euphemia li Britannia le Ven 24 Nov - 21:47

Lucas avait rassuré un peu Euphémia. Jusqu'à ce que les volets se ferment, qu'un vent se fasse entendre et que la température chute. Jusqu'à ce que le professeur fasse son entrée, la jeune Serdaigle n'en menait pas large. Et ce malgré la présence à ses côtés d'une nouvelle élève qu'elle n'avait jamais vu. Peut-être n'avait-elle pas fait assez attention pendant les précédents cours...
Après avoir délivré un message à certains élèves, m Turner avait posé une question et quelques élèves avaient répondu.
Euphémia voulait donner son avis, alors elle leva la main et se mit debout.

Euphémia Li Britannia de Serdaigle.
Pour moi, les forces du Mal sont aussi tous les sorts créés par les mages noirs et que tout sorcier peut utiliser. Je pense qu'un bon sorcier utilisant un sort interdit met un pied dans l'Obscur.


Euphémia se rassit, tremblante. Elle avait vu ce que les "gentils" pouvaient faire...
avatar
Euphemia li Britannia

Messages : 99
Date d'inscription : 23/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Morningstar Mary le Ven 24 Nov - 22:06

Mary avait été surprise de l'entrée en "scène" du professeur. Elle avait vu du coin de l'œil le garçon de la table de devant rassurer la jeune fille qui se trouvait à côté d'elle. Pour sa part elle avait adorée cette mise en scène. Ca rendait déjà le cours plus vivant. Joyeuse de ce futur cours, elle avait observée chaque évènement. Lorsque le hiboux était arrivé, cela entraina une prise de tête avec une fille a grand caractère (ce que Mary retenue pour ne pas faire de faux pas avec celle ci) puis les réponses de chacun. À chaque fois qu'elle voulait dire quelque chose ça revenait à dire ce que ses autres camarades de classe avaient énuméré avant. De son point de vue les forces du mal regroupaient différentes parties, différentes catégories de dangerosité chaque chose. Les animaux, les sortilèges, les potions, mais aussi le caractère de certaines personnes comme les mages noirs.
Elle écouta néanmoins sa voisine de table quand celle ci se présenta et dit ce qu'elle pensait. Mary l'avait regardé en souriant légèrement (sans savoir trop pourquoi. Elle avait juste... Une bonne intuition).

Elle fini tout de même par se lever
Morningstar Mary de Gryffondor monsieur, pour ma part les forces du mal s'énumèrent en plusieurs parties. Passant des créatures obscures comme les loups garou jusqu'à la malédiction de Lycacomia mais aussi pour exemple les horreurs des marais.  Beaucoup de choses peuvent être dites. La majeur partie a été dite par mes camarades de classe alors je ne dirais seulement que de mon point de vue les forces du mal passent autant par le physique d'une personne, comme les loup garou mais aussi par la psychologie de la personne. 

A ses mots Mary s'assied à sa place en triturant un peu ses doigts elle ne savait pas si elle avait bon ou tord et franchement elle espérait pour avoir bon. Elle regarda Euphemia du coin de l'œil, elle avait envi de parler avec celle-ci.
avatar
Morningstar Mary

Messages : 41
Date d'inscription : 23/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Tyler Rose le Sam 25 Nov - 9:40

Les volets s'étaient refermés et une voix sinistre s'était élevée dans la salle. Ah, bon, le cours commençait. Bon allez, ça allait le distraire un peu. Le Serpentard releva la tête et s'assit confortablement sur sa chaise. Le professeur leur assura qu'il allait faire de ces agneaux des loups. Tyler se pencha vers Dimitri et chuchota : "Haha, déjà fait."
Puis Tyler se redressa bien droit, il ne voulait pas donner une première impression négative. D'autres apparemment n'avait pas trop l'air de s'embêter avec ça. Une certaine Anaya venait à peine d'être collée par le maître des potions qu'elle déclarait presque une guerre ouverte à Mr Turner. D'un autre côté, le bon côté des choses, Simon était collé aussi. Il y avait une justice quand même.

Une petite chose tremblante répondit à la question du professeur avec un manque d'assurance qui faisait presque peine à voir. Puis Lucas parla des dangers de la nature. Tyler pensa notamment à quelques plantes entrevues dans la serre interdite contre lesquelles sa grand-mère l'avait mis en garde. La Anaya participa à nouveau. Ah bah elle est tenace celle-là. Elle parla de créatures obscures. Tyler commença à se demander si elle incluait les loups-garous dans cette catégorie. Nina fit une remarque sur les Moldus. Une Serdaigle qu'il avait vaguement aperçu en vitesse le midi trouva que le sorcier qui utilisait la magie noire était principalement en cause. Tyler ne pouvait qu'approuver silencieusement. La voisine de la Serdaigle participa également. Tyler tiqua à la mention des loups-garous. Il avait beau avoir retenu la leçon de Miss Parker, il se devait de défendre l'honneur de sa famille.

Il leva la main, puis, avec l'accord du professeur, se leva et présenta distinctement son plaidoyer. "Tyler Rose de la maison Serpentard, monsieur. Pour rebondir sur ce que mes deux camarades viennent de dire, je pense que l'inclination pour les Forces du Mal n'est pas inhérente à la personne. Par exemple, les loups-garous sont génétiquement prédisposés à commettre des actions moralement condamnables mais cela ne veut pas dire que nous... (il se prit un coup de coude de Dimitri) qu'ils agissent nécessairement comme des bêtes sauvages. Je connais des loups-garous, enfin je veux dire que j'en ai entendu parler, qui se refusent à tuer, qui n'ont même jamais songé à utiliser la magie noire. Par conséquent, pour moi, la pratique des Forces du Mal est un choix et non une nature."
Tyler se rassit et regarda Dimitri. Ils savaient tous les deux que la prise de parole du loup-garou était dédiée à sa Granny.
avatar
Tyler Rose

Messages : 171
Date d'inscription : 16/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Dimitri Danilevitch le Lun 4 Déc - 11:49

Son petit mot transmis, Dimitri commença à tapoter légèrement du pied, son impatience bien visible. Il essayait de contenir son coeur sauvage qui butait encore et encore contre sa cage thoracique. Y'a pas à dire, un coeur, c'était vraiment idiot. Calme-toi ! se disait-il. Respire. Tout va bien se passer. Tu ne t'es pas défilé. Tu lui as bien fait comprendre que tu voulais rester en sa compagnie. Tout baigne !
Dimitri souffla un bon coup et se força à immobiliser sa jambe. Il ancra son talon au sol. Il jeta un coup d'oeil à Ty qui était toujours plongé la tête dans ses bras croisés. Bah, ça ira mieux une fois le cours lancé.
Soudain, il sentit qu'on lui touchait le genou. Le poufsouffle tourna vivement la tête et vit à l'axe des épaules en diagonale d'Orson que c'était lui qui l'interpellait de manière discrète. Dimitri se pencha alors et passa sa main sous la table. Il sentit puis saisit un bout de papier. Orson se redressa. Dimitri le déplia en se donnant autant d'intimité que possible.

Content de savoir que tu feras parti de la sortie. Désolé j'ai tendance à me montrer un peu trop enthousiaste quand il s'agit du sport.... Comment va Tyler? Et toi ça va? Ca m'a l'air complexe votre histoire. Si tu as besoin, il paraît que j'ai une bonne écoute ...
PS: Dis moi quand tu seras dispo je t'expliquerai le Baseball!
PS 2 : Sympa l'écriture ^_-


Et son petit cœur d'ado fit une pirouette. Ce garçon était charitable. Il voulait les aider. Mais la fierté de Dimitri lui disait que non, ils se débrouilleraient seuls, qu'Orson n'avait pas à s'en mêler, ça lui ferait une mauvaise impression, et puis il valait mieux se montrer sous un beau jour si on voulait plaire. Donc parler des problèmes de couple de Tyler ou bien de ses trahisons n'étaient pas forcément idéal. Quand à lui. Est-ce qu'il allait bien ? S'il prenait le temps de la réflexion et de l'honnêteté sur le sujet, Dimitri était très certainement confus. Tout arrivait en même temps et il n'avait pas eu une seconde pour prendre du recul et analyser la situation et tous ses éléments.
Le poufsouffle voulut néanmoins répondre quelque chose au serdaigle, mais il voulait garder précieusement ce mot, avec son écriture. Il allait s'attaquer encore aux dernières pages de son carnet quand la salle s'assombrit.
Dimitri était aux aguets, sa main sur sa baguette, l'adrénaline courant dans ses veines. Un vent froid souffla dans la pièce. Des paroles se firent entendre et soudain deux puits de lumières apparurent pour éclairer l'entrée de leur Professeur. L'adolescent relâcha sa prise sur sa baguette et se calma. Le prof fit son discours de présentation. Tyler ne manqua pas de rétorquer à la remarquer sur transformer les agneaux en loups. Dimitri sourit de connivence.
Puis un oiseau vint l'interrompre pour lui donner le nom de deux élèves collés à la fin de journée.

Dimitri s'était déjà employé à essayer d'apprendre les noms et les visages de ses camarades de classe. Il aimait savoir à qui il avait à faire. Mais il n'avait pas eu le temps, ni l'occasion de voir tout le monde. Il salua donc appréciablement la technique de Mr. Turner. Même si sa stratégie n'avait rien de nouveau. Interroger le fond de la classe au lieu du premier rang : classique. Dimitri se retourna pour voir qui parlait. La fille de sa maison, Anaya, se tenait bien droite et ne mâcha pas ses mots. Dimitri retint de justesse un sifflement d'étonnement amusé. C'était tout ou rien avec elle. Le prof ne manqua pas de relever le ton de la demoiselle et il arpentait déjà la couloir entre les deux rangs pour la rejoindre. Dimitri observait la scène avec attention.
Evidemment, il la remit à sa place, autant elle que n'importe quel autre élève. Son autorité ne serait être bafoué. C'était noté pour le poufsouffle. Mr Turner retourna sur le devant de la scène et reprit son cours. Les réponses fusaient. Les actions des Hommes, les créatures, étaient les idées qui revenaient sans cesse. Surtout les Loups-garous. Alors sans surprise, Tyler demanda la parole et se leva à son tour. Dimitri l'avait vu venir à trois kilomètre. Il écouta attentivement son frère défendre son bifsteak et il l'empêcha d'un coup de coude bien placé de se révéler. Vu la tournure des conversations précédemment, il valait mieux faire profil bas pour le moment. L'ambiance n'était pas favorable à une ouverture d'esprit sur les animaux ayant conscience humaine.
Tyler finit par se rasseoir et ils échangèrent un regard. Dimitri avait reconnu le message que son frère avait dédié à Granny. Elle aurait été fière de lui, mais le poufsouffle se demandait si le moment avait été bien choisi. Il se devait d'intervenir lui aussi.
Dimitri leva alors la main et se leva.

Dimitri Danilevitch, Poufsouffle, Monsieur. D'après tout ce qui a été dit dans cette classe par mes camarades, les Forces du Mal sont soit des sorciers malveillants, soit des créatures agressives, soit des maléfices. Donc soit des personnes soit des actions. Mais je pense que votre question a été répondue comme si vous demandiez la définition du bien et du mal. Il y a donc autant de réponses possibles que d'élèves présents dans cette pièce. Notre notion du bien et du mal étant défini par notre propre personnalité. Ce qui peut me paraître bien peut être vécu comme mal par quelqu'un d'autre. Les Forces du Mal, donc, c'est subjectif. C'est tout ce qui va à l'encontre des normes de notre société. Des droits de l'homme, comme disait Chrissy. De nos règles à nous en tant que groupe ou en tant que citoyen. Mais si vous demandez à un Centaure, sa réponse ne concorderait pas forcément avec les nôtres.

Il se rassit. Il avait eu l'impression de s'être un peu embrouillé sur la fin, peu sûr d'avoir su transmettre son idée aux autres.
avatar
Dimitri Danilevitch

Messages : 135
Date d'inscription : 24/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Klaus Erheart le Lun 4 Déc - 21:48

Klaus était arrivé in extrémis avant le début du cours et s'installa dans le fond de la classe prés de la sortie. Il avait passé sa pause de midi assis sur les marches d'un petit escalier avec vu sur une cour munie d'une fontaine et d'un cloître en ruines. bref un endroit au calme sans personne pour le déranger.

Quand le Show commença, Klaus s'ennuya profondément. Aussi se mit il à compter les dalles du plafond pour éviter de tomber dans les bras de Morphée suite à la digestion. Là où cela devenait intéressant, c'est quand le professeur réprimanda une élève de Poufsouffle. Klaus eut un sourire en coin et rit dans sa barbe. Puis s'enchainèrent les réponses à la question du professeur sur la définition des Forces du mal.

Klaus ne prit pas la peine de répondre. Tout avait déjà été dis par ses " camarades " de classe. Il se contenta donc d'attendre la suite du programme les bras croisés...
avatar
Klaus Erheart

Messages : 30
Date d'inscription : 02/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Felix Turner le Mer 6 Déc - 20:48

Lucas Sombrage, tiens mais c'était le petit jardinier de la veille. Felix sourit en reconnaissant son comparse de chapardage. Sa réponse était celle qu'attendait Felix, il était donc fier qu'un élève de sa maison la lui donne. Il se tourna vers le tableau et y inscrivit à la suite :

- La Nature et ses créatures les moins amicales.

Faisant face à sa classe, il vit que Mademoiselle Septim revenait à la charge. Lui qui aimait les challenges, et surtout parce qu'elle avait piqué son intérêt, Felix lui redonna la parole. Cette fois-ci elle retenu la leçon et se présenta.

Dans votre cours de Soins aux créatures magiques, vous apprendrez, comme son nom l'indique, à les soigner. Ici, vous apprendrez à vous défendre face à leurs assauts, voir à les tuer. Donc non. Cette matière n'est pas que du ressors du Professeur Scamander.

Une serpentard leva ensuite la main, d'un signe de tête il lui accorda la parole et Nina Porskoff cita les moldus.

Cela rejoint le premier point.

Une serdaigle proposa les maléfices. Puis une gryffondor simplifia en disant que les Forces du Mal, c'était autant physique que psychologique. Un serpentard, Tyler Rose, répliqua aussi sec, prenant la défense des Loups-garous. Cette intervention intrigua Felix qui prit un soin particulier à être attentif au discours du garçon, et nota bien évidemment l'intervention de son camarade et de son coude. Celui-ci se leva et fit un résumé de tout ce qui a été dit et partit sur un débat philosophique. Mais bon, ce Dimitri n'avait pas tort. Felix se dit qu'il en avait dans la tête, ce gosse.

Bien dit, jeune homme. J'espère que vous avez bien écouté car je n'aurait pas mieux dit moi-même. Les Forces du Mal, c'est donc tout ce qui peut vous mettre en danger. Mon rôle est donc de vous donner accès à tous les moyens appropriés de vous protéger, de vous défendre face à ces menaces.

Plus tôt dans la matinée, vous avez eu un cours de Sortilèges, il me semble. Miss Parker m'a communiqué ses résultats de vos examens. Je ne vais pas vous demander un Patronus si vous ne savez même pas lacer vos chaussures avec vos baguettes.
Il n'y avait aucune critique dans le ton de Felix Juste un constat. C'est pourquoi vous allez reprendre les groupes de ce matin.

Le groupe 3, les Expérimentés, je vous propose de vous remettre dans le bain doucement en vous exerçant sur le sort Repulso. Par deux, vous lancerez un souaffle en l'air et vous devrez le repousser sans arrêt. Si vous vous le prenez dans la tronche, vous avez perdu.

Le groupe 2, les Moyens, vous, ça sera un Expelliarmus. Le B-A-BA de la Défense contre les Forces du Mal. Toujours par deux, vous vous entrainerez à désarmer votre adversaire.

Le groupe 1, mes chers petits agneaux, votre objectif à vous sera de Connaître votre ennemi. Donc que de la théorie, vous pouvez ranger vos baguettes. Je vais vous demander de faire une recherche sur les Araignées. Ces charmantes bestioles que tout le monde adore. Votre intitulé d'exposé est le suivant : Acromentula and co. Je veux tout savoir sur elles à la fin de votre devoir. Vous avez accès à toute la documentation nécessaire, ici, dans la bibliothèque de la Salle.

Allez ! A vos marques ! Prêts ? Partez !
avatar
Felix Turner
- - - Modérateur - - -

Messages : 29
Date d'inscription : 27/09/2016
Emploi : Directeur de Gryffondor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Nina Porskoff le Jeu 7 Déc - 11:13

Plusieurs élèves avaient participé et Nina avait un peu mal à la tête: suivre tout le monde était difficile... Et le coup de grâce: Nina avait écouté avec de grands yeux étonnés Dimitri qui ne lui avait pas paru très causant se lancer dans une réflexion philosophique assez longue. "Eh bien quand je pourrais sortir des phrases aussi longues sans faute..." elle admirait sa diction. Tyler était aussi intervenu apparemment en défenseur de la cause loup-garou ce qui avait valu un coup de coude de Dimitri l'orateur... Nina avait froncé les sourcils: c'était son droit d'aimer les loups-garous... Nina n'en avait jamais rencontré juste des loups normaux (enfin... elle ne savait pas vraiment à quoi ressemblait un loup garou, le seul film qu'elle avait vu était une vieille pellicule de film en noir et blanc dans son squat).

Le professeur avait repris la parole. "Mais pourquoi je voudrais faire mes lacets avec ma baguette? Ils sont si feignants ici?". Elle secoua la tête: c'était peut être elle la moins étrange en fait.... "Les groupes de ce matin?" Elle se remémora le sien... il y avait Lucas dedans! Elle s'empressa de griffonner son sujet sur un bout de parchemin "Expeliarmuss"", et fonça vers Lucas en passant par la rangée vide derrière Tyler et Dimitri. Arrivée à sa hauteur, elle avisa Simon "Simon moi t’emprunter Lucas, dommage toi pas être dans ton mon groupe et..." elle se mordit la lèvre inférieure, la peur au ventre de faire encore une faute... "Moi désolée pour 'la colle'. Aurait voulu faire avec toi. Prochaine fois ferait bêtise pour être avec toi!" elle lui fît un clin d’œil et attrapa Lucas par la main (en mesurant sa force), le tirant vers elle "Allez allez Lucas Nina vouloir être la meilleure!" et elle l'entraîna à sa suite vers le fond de la salle de classe.
avatar
Nina Porskoff

Messages : 178
Date d'inscription : 28/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Orson Wallace le Jeu 7 Déc - 11:55

Il avait prit son papier!!! Orson avait ressenti une légère chaleur au bout de ses doigts. Il ne savait expliquer... Il n'eut pas le loisir de s'appesantir sur la question, l professeur faisait une entrée renversante. Orson aimait bien les shows et se dit qu'il aimerait bien ce cours si le professeur était aussi fantasque que son entrée.

Et ce fut le cas. Orson se mit à prendre les notes du tableau. Il écouta attentivement les informations que ses camarades donnaient , en résuma certaines. Quand Dimitri prit la parole, Orson se retourna pour l'écouter. Il apprécia chaque parole. Un discours assez spirituel au final mais qui n'en était pas moins vrai. Chacun voyait le bien et le mal de manière différente. Lui par exemple n'avait aucun soucis avec la plupart des créatures magiques mais il savait qu'un de ses anciens coéquipiers détestait les centaures. Il nota donc sur son carnet. Chacun voit ce qu'il veut bien voir que ce soit en mal ou en bien. Au final tout n'est qu'une question de point de vue. Il se dit que cela pouvait aussi s'appliquer à autre chose qu'au cours de DCFM.

Puis le professeur forma les groupes. Il était dans le niveau expérimenté et il devait jouer avec un souafle. Nina partit comme une flèche. Elle ne devait pas être dans le même niveau que lui. Mais il savait que Tyler lui l'était . Il se demandait si Dimitri aussi... Il se tourna vers eux.

On s'entraine ensemble les gars?




avatar
Orson Wallace

Messages : 155
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Lucas Sombrage le Jeu 7 Déc - 12:10

Lucas était fier de lui. Non seulement ce qu'il avait dit n'était pas faux mais en plus le prof s'en servait dans son cours! Malheureusement il devait encore faire des progrès pour ce cours là... Il était encore dans le groupe des moyens! Il se pencha vers Simon.

Psssst faudra que toi et Orson vous me filiez deux trois trucs pour m'améliorer... Je ne veux pas rester dans le groupe des moyens toute ma scolarité! Je veux grimper!! Bon allons trouver un ou une partenaire de jeux.

Lucas se leva et regarda la salle en mode suricate... ou lunette de sous-marin... au choix. Il repéra Nina à côté d'Orson et celle ci aussi apparemment car elle se dirigea d’un pas décidé vers lui.

Re Nina . Euh..... Ok on travaille ensemble ........ Lucas eut à peine le temps de prendre sa baguette qu'elle l'entrainait déjà au fond de la classe.Tu as déjà pratiquer le sort?
avatar
Lucas Sombrage

Messages : 119
Date d'inscription : 11/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Chrissy Thompson le Jeu 7 Déc - 12:20

Plusieurs élèves avaient participé après elle, mais contrairement à Chrissy, ils étaient volontaires eux. Après la tirade de Dimitri (dans laquelle il l'avait mentionné, à la grande surprise de la jeune fille), le professeur leur donna des devoirs et leur demanda de reprendre les mêmes groupes qu'en cours de Sortilèges.
Elle se tourna vers Anaya et lui demanda si ça ne la dérangeait pas qu'elle aille chercher les livres. En effet, Chrissy adorait faire des exposés (enfin, les préparer plus que les présenter) et mourait d'envie de tenir un livre entre ses mains.
Elle se dirigea prestement vers la bibliothèque, heureuse de pouvoir faire des recherches comme dans son ancienne école. Elle prit un exemplaire des Animaux Fantastiques de Newt Scamander et une autre livre sur les créatures qu'il ne vaut mieux pas rencontrer tout seul la nuit.
En se retournant, elle aperçut Liz. Chrissy se sentit un peu mal de l'avoir rembarrer le matin alors qu'elle avait juste voulu l'aider. La rouquine se dirigea donc vers sa camarade de maison, essayant de se faufiler entre les gens sans déranger personne, et prit son courage à deux mains.
"Euh... Salut Liz. Je... Je voulais m'excuser pour ce matin. C'était nul de ma part de partir comme ça. Et donc euh... j'espérais pouvoir me racheter. Tu peux venir travailler avec Anaya et moi. Enfin si tu veux, bien sûr. On est là-bas au fond." Bon, au moins elle avait réussi à faire des phrases complètes. Elle fit un petit sourire à sa camarade et retourna vers Anaya.
avatar
Chrissy Thompson

Messages : 169
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Originaire de Gloucester.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Owen Duncan Cooper le Jeu 7 Déc - 17:37

Owen avait apprécier le show et le caractère du professeur. Apparemment c'était sa femme qui dirigeait sa maison. Il se demandait quel genre de femmes pouvait sortir avec un extraverti comme lui. Il nota les réponses qu'il trouvait intéressantes. Puis le professeur les répartit dans des groupes de niveau. Il allait êtte avec Alec mais en se tournant vers lui il remarqua qu'il la tenait toujours par la main. Il se tourna vers le groupe de garçon plus haut. Il n'aimait pas ça.

Il se leva, fit un coucou de la main à Liz et se dirigea vers la table de Sheeris et Alec. Il s'accroupit au niveau de Sheeris et mit sa main sur celle encore disponible de la jeune fille et passa son bras autour de ses épaules pour un bref calin.

Ca va Miss? Je dois t'emprunter Alec. Promi je te le rends après . dit il avec un grand sourire.On n'est pas du même niveau que toi. T'es plus douée que nous! Mais on va s'entrainer juste à côté de toi. Owen se redressa en regardant Alec. Alors Sherlock on bosse ensemble?Il attendait de savoir où son ami voulait se mettre.
avatar
Owen Duncan Cooper

Messages : 150
Date d'inscription : 10/09/2017
Localisation : Poudlard (contraint et forcé)
Emploi : dormir, musique, filles, manger

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Jude Harrison le Ven 8 Déc - 3:56

Jude était resté discret toute la matinée, et il comptait bien le rester en cours de Défense Contre les Forces du Mal.
Après avoir passé autant de temps loin du monde magique, il avait un peu de mal à se réadapter à cet univers.
D'autant plus que les cours du matin avaient été riches en évènements et autres accidents de potions !

Il préférait observer ses camarades pour le moment. Il avait envie de se faire des amis, son oncle lui manquait, ses amis moldus lui manquaient... Mais il n'était pas certain d'être prêt... Ou assez courageux.
En plus, de nombreux petits groupes semblaient déjà s'être formés.
Et puis, il était là pour faire de la magie avant tout ! Il allait se concentrer là-dessus. Plus personne pour l'empêcher de la pratiquer désormais : il pouvait enfin être lui-même.

Il entra donc dans la classe en même temps que d'autres élèves solitaires, et inspecta les lieux.
Il aimait savoir où il mettait les pieds quand il arrivait dans un nouvel endroit, et surtout comment en sortir le plus rapidement possible en cas de problème.
Il décida de s'installer seul à une table de la rangée du milieu. C'était un bon poste d'observation. L'avant-dernier rang. Pas tout au fond, pour ne pas se faire repérer trop rapidement par le prof, mais assez proche de la porte.

La salle commençait à se remplir. Il reconnaissait quelques têtes, de ceux qui s'étaient déjà fait remarquer quelques heures plus tôt.
La rousse au premier rang, assise à côté d'un grand gars, qui avait été secourue par deux chevaliers servants après avoir fait un tour dans les airs en cours de potions, et qui semblait un peu chamboulée.
Les deux chevaliers en question étaient assis quelques rangs devant lui, en pleine discussion avec leur troisième acolyte. Ils avaient déjà l'air d'être les meilleurs amis du monde.
La blonde avec un accent particulier était avec eux, mais elle semblait avoir du mal à trouver sa place elle-aussi. Comme Jude. Mais contrairement à lui, elle faisait au moins des efforts pour s'intégrer.
À sa droite, deux filles d'apparence calme bavardaient avec entrain. L'une d'elle avait fracassé son verre contre le mur en cours de sortilèges, et s'était enfui du cours de potions, lui semblait-il.
Jude se sentit soudain seul et le cœur lourd. Il sorti sa baguette, et se résolu une fois encore à se concentrer sur le cours qui n'allait pas tarder à commencer.

Le professeur fit alors son apparition dans une mise en scène grandiloquente, qui laissa l'inexpérimenté monsieur Harrison à la fois agacé et fasciné.

Le début du cours fut interrompu par l'annonce de retenue de deux élèves, dont la rousse briseuse de coupes à sa droite. Elle sembla stupéfaite. Est-ce que ça avait un rapport avec son comportement ce matin ?

Monsieur Turner posa alors une question sur ce que représentaient les forces du mal.

Jude se fit tout petit. Il n'avait pas envie de répondre à cette question.
"Parfois, le mal vient de ceux qui sont censés nous en protéger"
Plusieurs élèves désignés répondirent tant bien que mal.
La fille en retenue fut interrogée en premier, et bien que sa réponse lui sembla quelque peu hors sujet, Jude fut impressionné par sa répartie et son sang-froid, alors qu'elle lui avait plutôt semblé timide à la base.
Sa voisine eut un peu plus de mal à contenir son angoisse quand ce fut son tour de s'exprimer.
Plusieurs volontaires répondirent à la question.
Le Serpentard du nom de Tyler fit une réponse étrange et pleine de conviction, comme si son honneur en dépendait. Il faudrait qu'il creuse le sujet, il était intrigué.

Monsieur Turner assigna ensuite les exercices selon les niveaux de chaque élève.
Jude fut attristé pour la deuxième fois : il faisait partie des moins expérimenté, et à nouveau, il ne pourrait pas pratiquer la magie, pas dans l'immédiat en tout cas.
En rangeant sa baguette, il pensa : "Pas de magie pour toi, fiston. On dirait mon père. Je ne sais vraiment pas quoi penser de ce Félix Turner..."
Bon, eh bien, il n'avait plus le choix. Pas de sorts à jeter, il allait donc devoir se jeter à l'eau et faire connaissance avec les autres élèves. Il n'allait quand même pas rester à broyer du noir dans son coin.
Il tourna la tête dans toutes les directions, voyant des groupes de travail se former un peu partout.
Finalement, il vit la fille intimidée à sa droite se lever et se diriger vers la bibliothèque.
Il sauta, sur l'occasion, se leva et alla se planter devant sa voisine restée seule à sa table.
"Euh... Salut ! Moi, c'est Jude. Toi, c'est Anaya, si j'ai bien compris", lui dit-il avec un sourire qui s'élargissait.
"Je crois qu'on est tous les deux du niveau 'petits agneaux'. Ça te dit qu'on travaille ensemble ?"
avatar
Jude Harrison

Messages : 48
Date d'inscription : 29/11/2017
Emploi : élève

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Anaya Septim le Ven 8 Déc - 11:18

Les autres élèves avaient participé activement... même un peu beaucoup pour certains... on se serait cru en fac de philo! Mais bon elle préférait ça à une classe stoïque. Anaya eu sa réponse "Bon le 'malaise' est dissipé avec le prof, bien joué.". Elle pris des notes du résumé que faisait M.Turner, en se disant que tout ça restait quand même assez obscur... L'évocation de la blonde à accent Russe (et à forte poitrine) avait titillé Anaya: est ce qu'elle avait le droit, voir le devoir d'utiliser ses pouvoirs contre des "mauvaises personnes" même moldues, comme elle en riait avec Chrissy quelques minutes auparavant?

Le fantasque professeur regagnait des points dans son estime... mais baissa d'un coup à l'annonce du sujet: "Non mais il nous prends pour des gamins ou quoi???". Anaya se renfrogna et croisa les bras, se calant au fond de son siège. Un exposé quoi... comme en 6e... il les prenait pour des débiles... Elle n'était pas venue à Poudlard pour lire des bouquins (même si elle adorait ça) elle pouvait très bien le faire toute seule merci!!!! Elle s'attendait à des duels, des sorts... Elle jeta de nouveau un sale œil à l'enseignant, persuadée qu'il se foutait un peu de leur tronche avec son sujet à 2 balles.

Chrissy avait l'air, elle, toute excitée et se proposa pour aller chercher les bouquins "Hein? Ah ouais ouais... vas-y amuse toi...". Elle la regarda s'éloigner en mâchonnant mentalement sa déception... Quand elle fût interrompue par l'apparition d'un vêtement aux couleurs des Gryffondor. "Non mais qui vient me casser les...". Elle releva la tête pour se retrouver face à un total inconnu qui lui adressait la parole. Elle décroisa les bras.

Au "salut", elle jeta un œil derrière elle (ça ne serait pas la 1ere fois qu'elle croyait qu'on lui parlait...) mais il n'y avait personne. Le garçon se présenta, il avait même retenu son prénom (!). Anaya resta muette de surprise et dévisagea le nouveau venu: des yeux bleus, châtain, élancé mais pas frêle... et... immense. Anaya se sentie M-I-N-U-S-C-U-L-E. Toute sa rage et frustration furent balayées face à ce sourire qui s'agrandissait: il avait fait un effort pour lier connaissance et elle savait à quel point cela était difficile... sans Hermine, elle n'aurait jamais osée parler à Sheeris et encore moins à cet orgueilleux Simon... Elle chassa l'idée de la retenue qu'elle allait devoir subir avec lui et rit timidement à la blagounette de Jude sur les 'petits agneaux' comme les appelait leur excentrique professeur.

"Oui tu as bien retenu c'est moi Anaya Septim... la 'rebelle'." dit-elle en faisant des guillemets dans l'air avec ses doigts. Elle se leva "Boudiou qu'il est graaaand!" elle se tordit le cou pour bien le regarder dans les yeux et lui fît un grand sourire: "Enchanté Jude. Bien sûr avec plaisir! Chrissy est partie chercher la doc... ça à l'air de la botter l'exposé mais moi je suis un peu vener'... j'ai l’impression qu'on nous prend pour des gamins..." Elle soupira en baissant la tête et tortilla une de ses mèches, signe qu'elle était un peu nerveuse.
avatar
Anaya Septim

Messages : 299
Date d'inscription : 02/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Morningstar Mary le Sam 9 Déc - 22:45

Les araignées, les araignées ?! Non mais c'est une plaisanterie?! Mary ne savait plus où se mettre, déjà que penser à ses bestioles lui donne des frissons de dégoût mais en plus de devoir faire un exposer sur sa! Raaa si elle pouvait se planquer elle le ferait bien!
La jeune fille regarda alors les groupes entrain de se former autour d'elle, pour sa part elle ne savait pas vraiment ou se mettre... Elle ne connait personne et ne sait pas qui fait quoi.
Mais c'est en entendant une discussion d'un gryffondor et d'une pouffsoufle sur le sujet du fameux exposer elle se redressa (s'étant allonger du oins le haut de son corps sur sa table d'une manière totalement désespéré.). Elle se leva donc et avança vers eux.

Elle pensa a mille et une façon de se présenter, d'essayer de s'incruster d'une manière pas trop imposante dans ce petit groupe près a se mettre au travail.

[allé Mary, ils vont pas te manger, fais un grand sourire et tout se passera bien!]

Elle fini par arriver devant les deux personnes et leur offrit son plus beau sourire!

"Bonjour! Je suis Morningstar Mary, heum... He bien si j'ai bien entendu vous faites l'exposé c'est sa? Je... Peux venir avec vous ? Enfin si sa ne vous dérange pas. Faut dire que les araignées et moi c'est pas le grand amour, voir pas du tout!"

Elle se frotta la tête avec sa main droite toute en souriant d'un air un peu gêner ne savant pas trop ou se mettre. Elle avait entendu le prénom et nom des deux personnes en face d'elle, Anaya pour les Pouffsoufle et Jude pour les Gryffondor.
Espérant qu'il veulent bien elle regarda les deux personnes en face d'elle tout en attendant leur réponse.
avatar
Morningstar Mary

Messages : 41
Date d'inscription : 23/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Forces du Mal, kézako ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum