Première leçon enchantée

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Arzhael Gaunt le Dim 24 Sep - 16:27

Si Arzhael ne savait pas comment aborder les gens et bien la Poufsouffle ne savait pas comment répondre. À eux deux, ils en faisaient une sacrée paire ! L'enfant qui voulait faire passer le temps plus vite n'allait pas être sorti de l'auberge. Parce que pas douer comme il était, il allait sûrement la renfermer plus que nécessaire. En tout cas, il avait pu apprendre son prénom et son nom. Chrissy Thompson. Il allait commencer à fouiller dans les tréfonds de sa mémoire pour savoir si cette demoiselle faisait partie des sang-pur, mais elle l'avait devancé sur son questionnement, dévoilant son origine moldue. En toute logique, étant élevé comme un pro sang-pur l'enfant aurait dû l'insulté et la rabaisser comme on lui avait appris. Mais voilà, le Serpentard sortait du lot et n'était pas grand ami des stéréotypes. Et quand l'ennuie tournait dans le coin, Arzhael n'était pas du genre à lâcher l'affaire aussi facilement, pauvre Chrissy qui allait devoir le supporter pendant quelques minutes jusqu'au début du cours.

<<- Vous ne devez pas avoir peur d'être ici. Vous avez votre statut de sorcière et vous n'êtes pas moins avancer que les autres. Chacun avance a son rythme. Je trouve le monde moldu fascinant surtout l'électronique.>>

Bien que les mots étaient sympas, sa voix était toujours aussi froide et dénuer d'émotion. Son regard s'était évadé vers un Gryffondor qui faisait plus ample connaissance tout en bas. Arzhael s'était alors dit que se mettre tout en haut n'était pas la bonne solution pour se faire des 'amis'. Quoique, avait-il vraiment besoin d'ami ? Si c'était pour qu'on lui dise d'adopter tel ou tel comportement parce que sinon il faisait trop psychopathe, cela ne servait a rien. Puis un Serpentard avait fait son entrée, pratiquement en retard, s'installant au premier rang. L'enfant avait tourné la tête dans la direction de Chrissy.

<<- Il existe deux possibilités. La première tous nos camarades sont des savants qui aiment courtiser notre professeur. La deuxième, ils reconnaissent notre supériorité indiscutable en matière de savoir, en se mettant en bas de l'échelle. Personnellement, je préfère la deuxième possibilités. Il me doit de préciser, pour qu'il n'est point de quiproquo, que c'est une plaisanterie .>>

Son visage était figé dans le marbre, on dirait un robot qui parle. En d'autre terme, cela pouvait juste faire flipper, pas de sa faute, c'était comme ça qu'on l'avait éduqué.


Dernière édition par Arzhael Gaunt le Jeu 28 Sep - 16:23, édité 1 fois
avatar
Arzhael Gaunt

Messages : 32
Date d'inscription : 19/09/2017
Age : 18
Localisation : Dans un coin a observer les autres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Tyler Rose le Dim 24 Sep - 16:31

Beaucoup de monde commençait à arriver, notamment des Poufsouffle. Un garçon aux cheveux longs arborant les couleurs de Gryffondor s'assit à côté de lui et se présenta comme un ami d'Orson.
"Bien le bonjour mon cher compatriote," répondit Tyler en français avec un sourire radieux. Il serra chaleureusement la main du Gryffondor. "Je suis Tyler De la Roseraie. Enfin ici je préfère Tyler Rose, c'est plus simple à prononcer. Bref, je suis enchanté de faire ta connaissance Lucas."
Tyler voulait soigner la première impression et essayer de construire son réseau. Utiliser le français était donc pour lui le meilleur moyen de montrer au jeune Sombrage qu'ils avaient au moins un point commun.

Un autre Serpentard vint se joindre à eux. Un gars qui avait un air supérieur et important. Ça sent la vieille famille anglaise ça. Il avait néanmoins l'air sympathique. Tyler avait l'intention de se présenter quand il remarqua que le nouveau venu était assis tout près de Sheeris. Un peu trop près à son goût même. Le sang du loup-garou ne fit qu'un tour et il savait que ses yeux venaient de prendre une teinte jaune qui trahissait le volcan de colère en lui. Il décida de se tourner vers Orson pour changer de sujet et éviter tout incident diplomatique dès le premier jour.
"Tu connais le Quidditch ?" demanda-t-il à son camarade Serdaigle.
avatar
Tyler Rose

Messages : 27
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Chrissy Thompson le Dim 24 Sep - 16:54

Chrissy ne put s'empêcher de sourire. Ce petit avait décidément beaucoup d'humour. Même si son visage ne laissait rien paraître, ses mots ne trompaient pas. Il maîtrisait le sarcasme sur le bout des doigts. Chrissy n'était pas très douée avec le sarcasme elle-même mais elle savait l'appréciait de la part de ceux qui savait le manier.

Elle prit une profonde inspiration, se tourna plus franchement vers son voisin puis reprit la parole. "Ou bien ils avaient juste la flemme de monter les escaliers." Elle continua à sourire pour signifier qu'elle faisait elle aussi une blague. Elle n'arrivait néanmoins pas à regarder le Serpentard droit dans les yeux. Quelque chose dans son regard lui faisait froid dans le dos. Elle fit cependant un effort pour s'exprimer. "Tu sais, ce n'est pas spécialement que j'ai peur d'être à Poudlard, c'est juste que j'ai peur des gens. Des gens en général." Elle baissa les yeux et fit la moue, quelque peu honteuse. "Enfin, de leur parler surtout." Elle fit une autre pause. "C'est pour ça que je m'installe au fond. Souvent les gens se mettent au premier rang. C'est plus calme et solitaire au fond. C'est bien pour les introvertis comme moi."

Elle n'en revenait pas d'avoir autant parlé. Et encore plus qu'il l'ait écouté. Ça faisait quand même une sacrée interaction sociale et il était à peine 8 heures. La journée promettait d'être exténuante.
avatar
Chrissy Thompson

Messages : 33
Date d'inscription : 24/05/2017
Age : 16
Localisation : Originaire de Gloucester.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Dimitri Danilevitch le Mer 27 Sep - 9:36

Après son dernier éclat scolaire, Dimitri avait reçu pour ordre de se tenir à carreaux. De faire une scolarité sans fautes, d'obtenir ses examens avec mention et de ne plus toucher à un seul verre d'alcool durant les cinq prochains années.
Autant dire qu'il avait bien siroté une petite bièraubeurre en cachette, histoire de calmer ses nerfs quand il a su qu'il était pris à Poudlard et qu'il allait vraiment pouvoir revoir Tyler et Sheeris. Dimitri était toujours incertain et anxieux les concernant. Il avait envie de les revoir (il avait tout fait pour, quand même) mais il était aussi toujours aussi fâché après eux. Il allait quand même pas aller à leur rencontre et lâcher un "Salut les gars, ça farte ?". Ou peut-être que si ?
Ou non. Un peu de fierté que diable ! C'était à eux de revenir vers lui. De prouver qu'ils tenaient à lui aussi. (Comme on tient à une vieille chaussette qui a bien vécue)

Heureusement pour l'adolescent, ces tourments ne l'empêchaient pas de dormir. Ce fut donc en forme et de bonne humeur, mêlée de stress, qu'il commença sa première journée de cours à Poudlard. On lui avait montré sa nouvelle maison, sa salle commune et les dortoirs ; ainsi que son emploi du temps. Il avait toutes les cartes en mains. Sauf celle du château. C'était une sorte de piège, c'est ça ? Une sorte d'examen de sélection ? Seuls ceux qui ont le sens de l'orientation pourront aller en classes ?
Dimitri était peut-être nouveau mais pas totalement idiot. Il suivit tout simplement une masse d'élèves. Arrivé en groupe à la salle de sortilèges, le poufsouffle suivit le mouvement et s'installa dans l'amphi de gauche, au milieu des gradins, que ce soit en vertical ou horizontal. Faisant comme tout le monde, il sortit ses affaires et jeta un coup d’œil dans la salle. Et ce fut là qu'il les vit. Tous les deux. Il reconnaîtrait cette couleur de cheveux et ce port de tête n'importe où. Au premier rang évidemment. Elle semblait déjà s'être fait des copines, à la voir discuter avec ses voisines.
Et juste devant lui, il vit Tyler. Inratable. Toujours en train de d'attirer l'attention. (Dimitri appelait ça Faire le beau) Il avait l'air en forme, insouciant même. Dimitri sourit. Un peu triste mais rassuré de voir qu'au final, ils allaient bien. Séparément en tout cas.
avatar
Dimitri Danilevitch

Messages : 21
Date d'inscription : 24/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Miss Parker le Jeu 28 Sep - 11:32

8h00. Les portes de la classe se refermèrent automatiquement dans un claquement sonore. Il valait mieux pour tout le monde d'avoir réussi à être à l'heure. Miss Parker était implacable en matière d'absentéisme ou de retard. Pourdlard était certes une école de magie, mais elle était également un internat anglais. Avec ses règles qui permettait à tous et toutes d'avoir la meilleure éducation possible dans des conditions optimales. Miss Parker jeta un coup d'oeil à sa classe, toujours bien droite devant son bureau.
… C'était mal parti.
Non pas qu'il y avait des absents, de ce côté-là, heureusement, ils avaient fait l'effort. Mais la tenue vestimentaire laissait franchement à désirer, sans compter leur attitude générale. Elle n'eut même pas à tendre l'oreille pour entendre deux garçons parler fièrement de leur lignée lycanthropique. Ses lèvres se pincèrent en une ligne réprobatrice. Monsieur Rose et Monsieur Wallace. Elle aurait deux mots à leur dire sur les loup-garous d'Angleterre et leur « magnifique » réputation.
Miss Parker prit une respiration et sans faire un mouvement lança un Silencio général. Les étudiants surpris continuaient, pour certains, de bouger leurs lèvres sans qu'aucun son n'en sorte.

« Mesdemoiselles, Messieurs, Bonjour. Je me présente : Je suis Miss Parker, Directrice-Adjointe et Directrice de la Maison Serpentard. Comme il s'agit de votre première heure de cours, je vais prendre quelques instants pour faire un point sur la Vie Scolaire.
Premièrement, vous êtes ici pour suivre un cursus, il est donc fondamentalement nécessaire d'être présent à chaque cours avec assuidité. Seul les excuses écrites par Mme Baratto, notre infirmière ou par la main d'un professeur, peuvent vous en dispenser. Tout retard sera sanctionné : Perte de points pour votre Maison et heure de colle, pour rattraper.
Vous vous demandez sûrement quel est ce système de points de maison. Il s'agit d'une saine compétition entre les maisons Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Le but du jeu est de faire gagner votre maison en fin d'année. Pour cela, il vous suffit de gagner des points ou d'éviter d'en faire perdre. Vous aurez l'impression qu'il est très facile de perdre des points. Mais ce sera à vous de comprendre qu'il vous est tout aussi facile d'en gagner. Comment gagner des points ? Donner de bonnes réponses en cours, agir pour le bien commun, toutes bonnes actions est récompensées. Comment en faire perdre ? - Elle jeta un regard sévère sur la salle – Manquement au règlement et manquement à la discipline. Par exemple, port d'une tenue non réglementaire. 
»

Elle fit une pause tandis que les élèves, plus ou moins paniqués s'inspectaient.

« Pour ce jour de rentrée, les professeurs ne vous en tiendront pas rigueur. Le temps que les Elfes de Poudlard vous fournissent en uniformes. Le port de l'uniforme est obligatoire durant votre temps scolaire. Vous pouvez accessoirisez votre tenue à votre convenance, chaussures comprises, mais rien d'outrancieux, je vous prie. Durant votre temps libre, vous avez le choix de votre tenue. Dans le respect de vous-même et des autres, bien évidemment. »

« Deuxième point : les animaux de compagnie. Les cours ne sont pas des foires. Sauf demande express de votre professeur, veuillez laisser vos divers compagnons dans vos chambres ou à l'animalerie afin qu'ils ne perturbent pas votre apprentissage. »

« Les sélections pour le Quidditch auront lieu demain après les cours. Pensez à vous inscrire auprès de votre professeur de potions pour les éventuels intéressés. »

Miss Parker fit le tour de son bureau et se plaça, toujours debout, derrière celui-ci.

« Bien, maintenant, nous allons pouvoir aborder votre première leçon de Sorts et Enchantements. Tout d'abord, la définition. Car pour pouvoir pratiquer, faut-il encore savoir de quoi il s'agit. Les sorts, enchantements ou encore Sortilèges sont une forme d’ensorcellement consistant à envoûter un objet pour qu’il agisse d’une façon qui ne lui est pas propre. Par exemple, le sortilège d’Attraction amène un objet jusqu’à celui qui lance le sort.

Accio Echarpe.
 » D'un geste expert de sa baguette, Maybel lança son sort.

L'écharpe qui se trouvait autour du cou de Lucas Sombrage s'envola doucement et vint se poser délicatement dans la paume ouverte de son autre main.

« Un sortilège de Lévitation peut faire léviter un objet ou même le faire voler à travers les airs.
Wingardium Leviosa
 »

L'écharpe reprit sa place auprès du gryffondor.

« En connaissez-vous d'autres ? »

[HJ : En cours, il n'y a pas de tour de post. C'est au premier qui répond.]


Dernière édition par Miss Parker le Jeu 28 Sep - 22:42, édité 1 fois

_________________
avatar
Miss Parker
Admin

Messages : 64
Date d'inscription : 21/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-express.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Anaya Septim le Jeu 28 Sep - 13:41

Sheeris s’apprêtait visiblement à dire quelque chose mais les portes claquèrent magiquement et firent sursauter Anaya qui posa son regard sur leur professeur. L'air sévère, Miss Parker imposa magiquement le silence et commença par noter leur manque au règlement vestimentaire... Le coeur de la Poufsouffle rata un battement quand les yeux de la directrice de Serpentard passèrent sur elle : elle ne savait pas que le règlement serait si stricte... Un uniforme? Anaya soupira intérieurement. Au moins chez les Moldus à moins de payer cher pour être dans le privé on n'imposait pas encore l’uniforme... hors de question qu'elle mette une jupe. Règlement ou pas. On était au XXI siècle et sa mère farouche féministe l'avait élevée dans l'égalité des sexes (contrairement à son rétrograde de père...) et elle ne céderait pas d'un pouce là dessus. Elle croisa les bras et écouta la suite du discours.

Miss Parker était d'une beauté presque surnaturelle mais d'une beauté... froide. Belle et froide comme la neige. Elle repensa à leur rencontre la veille et à son état qui était bien loin d'être le visage sévère qu'elle présentait aujourd'hui et Anaya sourit en coin intérieurement avant d’immédiatement froncer les sourcils : certes son "état" d'hier prouvait qu'elle n'était pas qu'une femme stricte, mais allait-elle faire payer Anaya pour ce qu'elle avait vu? ça ne serait pas la 1ère fois qu'un professeur la prendrait en grippe, mais quelque chose lui disait que Miss Parker n'était pas de ceux là.

Cette dernière enchaîna ses explications sur les cours de sortilèges et fît une démonstration gracieuse du sort de lévitation sur l'écharpe de Lucas. Anaya eu envie de rire face à l'air surpris de son camarde mais se retins et oublia jusqu'à l'existence de Lucas en entendant la question de Miss Parker.

Elle n'hésita pas et leva le bras bien droit, attendant que Miss Parker lui donne la parole, ce qu'elle fît d'un léger mouvement de tête.

"Alohomora, le sort qui ouvre les... heu... verrous?" dit-elle en traçant en l'air la figure qu'elle avait vu dans le livre. Elle s'étonna elle-même de sa réactivité mais cela faisait longtemps qu'elle attendait avec impatience d'enfin pouvoir jeter des sorts. Elle espéra juste avoir bien prononcé le nom du sort.
avatar
Anaya Septim

Messages : 74
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Arzhael Gaunt le Jeu 28 Sep - 17:54

Sa camarade Poufsouffle avait fini par lui répondre. Apparemment elle semblait aimer l'humour du jeune garçon, ce qui avait légèrement rassuré ce dernier. Au moins, il n'allait pas passer pour quelqu'un qui ne savait pas plaisanter. Bien que des fois, il sortait du sarcasme quand ce n'était pas approprié, voir des fois du sarcasme méchant. Néanmoins, le mot 'flemme' ne faisait pas partie du vocabulaire du Sang-pur, si bien qu'il avait eu un temps de réflexion pour en comprendre la signification. Venant a son secours sans sortir de sa cachette, Eöl lui était venu en aide, lui soufflant des mots que seul lui pouvait comprendre.

Le petit garçon avait sagement écouté, hochant légèrement la tête pour signaler a la demoiselle qu'il comprenait. Il aimait bien écouter les autres, mais il n'aimait pas se confier. Il se confiait seulement à son serpent et à personnes d'autres. Car se confier a un être humain était trop compliquer et pas très fiable. Sa situation familiale était assez compliquer comme ça, pas besoin de rajouter le service d'enfance en danger ou un truc comme ça.

Les portes de la classes avaient fini par se fermer automatiquement, signalant par la même occasion que le cours allait commencer. Ce simple fait avait rendu l'enfant concentrer sur la professeur en un temps record. Le dos droit, le menton levé, il avait observé l'adulte qui se mettait à parler tandis que le silence régnait en maître à présent dans la salle à cause d'un silencio. D'ailleurs s'était sa directrice de maison ! La compétition de points que madame Parker avait évoqué lui avait donné envie de se jeter par la fenêtre. Il n'y avait rien de plus puéril que de se battre pour donner la bonne réponse dans l'optique de gagner des points. En d'autres mots, si Arzhael gagnait des points cela ne serait pas volontaire. Ah moins que c'était le fait qu'être félicité pour une bonne réponse ou un bon comportement lui était complètement inconnu. Jamais ses parents ne l'avaient encouragé ou récompenser, il n'y avait seulement que les punitions qui comptaient.

Le passage sur le port de l'uniforme ne lui avait fait ni chaud ni froid étant donné qu'il portait la tenue complète. Le point sur les animaux de compagnie lui avait fait énormément de mal. On lui demandait de laisser Eöl au dortoir. Mais, c'était son seul ami ! Sans lui, il allait être vraiment tout seul. Il considérait le serpent comme son meilleur-ami, oubliant des fois que c'était un animal. Si son serpent restait dans son sac pendant l'heure de cours, cela pourrait passer, non ? Et puis, il ne le perturbait pas dans son apprentissage. Non, au contraire, c'était comme un mini professeur de sociabilité. Voilà, il était indispensable. L'enfant n'avait jamais entendu son serpent insulter copieusement quelqu'un.

Pour le Quidditch, il voulait bien essayer. Étant un sang-pur, voler sur un balai était quelque chose qui avait été apprit avant onze ans par un professeur particulier. Le poste de batteur l'intéressait tout simplement parce qu'il pouvait frapper quelque chose sans que cela soit bizarre. Nan, en fait, son envie de frapper quelque chose était bizarre. Quoi que, il était sûr de ne pas être pris parce qu'il était tout petit par rapport a tout ces géants présents en cours. C'était le seul a avoir onze ans ou quoi ?

Bref, le cours avait fini par vraiment débuter. Le jeune enfant avait pris sa plume aux reflets dorés et l'avait trempé dans son encre, écrivant ce que disait madame Parker. Son écriture était pratiquement illisible, les lettres étaient mal formés et les nombres de fautes d'orthographe pouvaient rendre aveugle quelqu'un. Il avait beau lire autant, l'enfant écrivait bien trop vite pour réfléchir a l'orthographe. Seul les noms de sorts était correctement écrit.

Arzhael a écrit:Lès saurts, anchentement encor sortilége son une forme d'ensorccellemment consistent a envouté objet pour quil agisssent une fasson qui lui es pas propre.

Accio -> Sortilége d'Attracssion amaine objet juste cas selui qui lanse le sort.

Wingardium Leviosa -> Sortilége de Lèvitassion peu faire lèvité objet ou meme le faire volé a traver les aires.

L'enfant avait observé d'un œil froid les exemples que produisaient l'adulte. La question lui avait fait se mordiller l'intérieur de la joue, tandis qu'il écoutait la Poufsouffle divulguer le nom d'un sort. Oserait-il ? Sans réfléchir, l'enfant avait levé la main, après tout, la professeure attendait sûrement que tout le monde passe. Mais, voilà, il aurait dû en parler a Eöl avant. Parce qu'une fois que l'adulte l'avait interrogé. Une fois que sa voix froide avait résonné, une fois que le nom du sort était sorti de sa bouche, il avait su qu'il aurait dû se taire. Si cela jetait pas un froid, il avait du bol.

<<- Le sortilège doloris qui provoque une douleur extrême à quiconque le subit. C'est un des trois sortilèges impardonnables.>>
avatar
Arzhael Gaunt

Messages : 32
Date d'inscription : 19/09/2017
Age : 18
Localisation : Dans un coin a observer les autres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Chrissy Thompson le Jeu 28 Sep - 20:28

Dieu soit loué ! Les portes s'étaient fermées pour signaler le début du cours. Azraël (il faudra vraiment que je lui redemande son nom) n'avait pas l'air méchant mais elle avait eu sa dose de papotage pour la matinée.

La directrice fit une remarque sur l'uniforme. Chrissy regarda ses pieds confortablement logés dans ses baskets chéries. Heureusement que sa cape cachait ses habits moldus. Elle avait mis un pull noir au-dessus d'une chemise à carreau jaune pour aller avec sa cravate aux couleurs de Poufsouffle. Pour le premier jour, elle avait décidé de mettre un rouge à lèvres nude, presque invisible tant il était semblable à la couleur naturelle de ses lèvres. Cela traduisait son envie de ne pas se faire remarquer. Elle se ratatina donc sur sa chaise, comme pour essayer de disparaître du champ de vision de Miss Parker.
Le concept de points l'intrigua, elle fit une note mentale de demander des explications à Sheeris et Anaya plus tard.

Elle s'appliqua à prendre des notes. Cependant, le maniement de la plume posait un vrai problème. Elle abandonna rapidement l'idée de tout noter et essaya de se concentrer sur l'essentiel. Elle entendit la timide voix d'Anaya en bas, Chrissy fut impressionnée par le courage de sa camarade de chambre. Puis ce fut au tour de son petit voisin de participer. Le sortilège dont il parla provoqua une vague de murmures consternés et de regards choqués de la part de plusieurs élèves devant eux. Chrissy, confuse, fronça les sourcils et regarda Arzhael qui restait stoïque. Elle ne comprenait pas très bien la réaction de ses camarades de classe, n'ayant jamais entendu parler des Sortilèges Impardonnables auparavant. Elle nota donc le nom pour pouvoir faire des recherches plus approfondies plus tard à la bibliothèque.
avatar
Chrissy Thompson

Messages : 33
Date d'inscription : 24/05/2017
Age : 16
Localisation : Originaire de Gloucester.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Simon Magnussen le Ven 29 Sep - 12:44

Sheeris lui sourit en le saluant. La journée commençait bien ! Certes, il avait fait le con la veille, mais cela ne voulait pas dire qu'il n'apprenait pas de ses erreurs. Bien au contraire. Simon était impulsif et plutôt colérique, mais il était aussi réfléchit et capable de voir où étaient ses erreurs. Il n'avait tout simplement pas toujours la volonté de faire l'effort.
Mais il se dit que si elle lui souriait de bon matin, ils pouvaient repartir sur un bon pied pour la journée.
Lucas répondit à son Yo et les portes de la salle se refermèrent dans un claquement sonore. Le professeur commença son discours. Elle était sa directrice de maison. C'était prometteur... Elle avait l'air vachement sévère ! Quand elle aborda le sujet des vêtements, Simon en profita pour faire son nœud de cravate. Puis il entendit le mot "Quidditch" et il regarda ses potes qui d'un regard, acquiescèrent tous. Ça sentait la bonne équipe ça !
Et le vrai cours commença. Simon écouta attentivement. C'était l'un des cours qui l'intéressait le plus. Un sorcier était aussi puissant que les sorts qu'il était capable de lancer, c'était ce qu'il pensait.

Une fille proposa le sort alohomora. Ca lui fit penser à une salutation hawaïenne. Puis, un gamin dans le fond fit se retourner pratiquement toute la classe. Simon le regardait avec des yeux ronds. Ca allait pas dans sa tête ou quoi ? Sortir ce sort dès les premières secondes. Et en plus, il portait ses couleurs.

"Et pourquoi pas dire Imperium et Avada Kedavra pendant que tu y es ! Tu veux nous pourrir notre réputation dès le premier jour ? Tu cherches la guerre ou quoi ?" s'emporta-t-il sans réfléchir.

"Monsieur Magnussen."

Simon se retourna vers la prof, un air indigné toujours peint sur son visage. L'air de dire *nan mais il est malade ou quoi ?*
avatar
Simon Magnussen

Messages : 43
Date d'inscription : 29/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Sheeris Halder le Ven 29 Sep - 14:26

Sheeris sourit à Simon et répondit à son bonjour ce qui eut l'air de lui faire extrêmement plaisir. La jeune fille en était perplexe. Puis le cours commença. Elle n'eut donc pas le loisir de regarder la reponse d'Anaya. Un peu de vie scolaire qui mit Sheeris de fort méchante humeur. Elle n'aimait pas l'uniforme c'est pourquoi elle n'en avait apporté AUCUN. Heureusement la direction de l'école leur permit de décorer et accesoiriser leur costume et laissait libre cours à la chaussure.

Puis vient l'heure du cours à proprement parler. Sheeris s'ennuyait . Rien de bien folichon à l'horizon. Soudain un petit serpentard parla des sorts impardonnables et Simon sortit de ses gonds.  

*Apparemment c'est une habitude chez lui ...*

Sheeris leva la main et attendit qu'on lui donne la parole pour parler.

Je souhaiterais revenir sur ce que Mr camarades de serpentard ont dit. Il me semble essentiel d'aborder le sujet des sortilèges impardonnables. Endoloris Imperium et Avada Kedavra sont des sortilèges fait pour gouverner et réduire en esclavage les individus qu'ils soient sorciers et simples moldus. C'est important de se souvenir que ce ne sont pas les formules qui sont malveillantes mais les sorciers qui les utilisent et ceux qu'importe leur maison ou leur origine. Le monde magique britannique se remet d'une guerre mais il n'est pas le seul à en avoir subir une. Je peux comprendre que la maison serpentard ne souhaite pas être associée à ces formules mais il faut se rappeler qu'elle n'en a pas le monopole et cette maison possède de grands sorciers qui ont été bénéfique au monde entier comme l'enchanteur Merlin à qui on doit l ordre du même nom.


Sheeris avait conscience d'avoir fait une longue tirade à la sauce Miss-Je-Sais-Tout mais elle voulait que les autres comprennent qu'il ne devrait pas y avoir de question tabou ni de sujet inabordable.
avatar
Sheeris Halder

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Anaya Septim le Lun 2 Oct - 9:54

Anaya n'avait pas osée se retourner : elle avait trop peut d'une remarque de Miss Parker, mais sursauta quand une voix froide proposa le sortilège Doloris. Mais après tout ces sorts existaient et sa partie la plus sombre avait même parfois rêvé de le lancer durant ses années de collège moldu...

Simon péta carrément un câble, Anaya ouvrit de grands yeux ronds : mais qu'est ce qui lui prenait à celui là? Elle se mordit la langue pour ne pas lui répondre qu'il n'avait pas à agresser quelqu'un qui donnait une réponse comme celà même si elle pouvait surprendre... Mais Sheeris, sa sauveuse, son modèle pris la parole et bien droite comme le i de la justice, entama un plaidoyer dont elle avait apparemment le secret. Elle lâcha un petit "pfiou" d'admiration dans un souffle et attendit de voir comment la professeure allait gérer tout ce joyeux bazar (et espéra que Simon allait se prendre une bonne remontrance, ça lui ferait les pieds tiens, pensa Anaya avec un sourire en coin).
avatar
Anaya Septim

Messages : 74
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Nina Porskoff le Lun 2 Oct - 19:40

1er cours de la journée. Nina était arrivé dans la nuit la veille tous le monde était assoupie. Elle s'était discrètement glissée sous les draps. Des draps propre, un lit moelleux à souhait, un oreiller à plume... et l'odeur du foyer du feu de cheminée. Elle s'était vite assoupie : jamais elle n'avait profitée d'un tel luxe.

En s'éveillant aux aurores (les travaux à la ferme commençait tôt), elle savoura sa chance en se détendant longuement. Elle fit sa toilette et enleva sa vieille chemise de nuit à flanelle, puis passa une longue jupe noir avec un pull assez ample rouge et noua ses cheveux en tresse avec le ruban bleu offert par sa Mamouchka. Elle ne possédait pas beaucoup de vêtement et pas encore l'uniforme, elle se contenta donc d'enfiler sa cape aux couleurs de sa maison et de nouer sa cravate avec soin. Elle cira même ses souliers neuf : elle voulait faire une bonne impression.

Enfin elle descendit les escaliers magiques assoupis, les cadres protestants contre les talons des mocassins de Nina qui claquait. Elle jeta un oeil dans la grande salle et vit que le petit déjeuner était déjà servi : elle s'était précipité pour attraper tout ce que ses bras pouvaient porter et était ressorti manger goulument ses victuailles dehors, en regardant le soleil se lever.

Une fois la dernière douceur avalée, elle était retourné se nettoyer rapidement dans la salle de bain des serpentards, tandis ce que ses collègues émergeaient; et avait filé en cours.

La porte devait être ouverte depuis peu car seulement quelque personnes étaient installées, mais Nina n'alla vers personne, salua simplment la professeure d'un hochement de tête (ça lui éviterait de faire des fautes) s'assie au fond à gauche de la salle pour observer à loisirs. Et elle ne fût pas déçue : elle repéra plusieurs garçons à son goût (bon elle n'était pas difficile).

Le cours commença. Nina n'avait pas de soucis avec l'écrit (enfin pas trop) et sa compréhension orale était très bonne. Mais l'oral... aussi elle ne parla pas, observant de haut les uns et les autres répondre activement, nota la petite esclandre entre 2 garçons de sa maison, une grande rouquine pas aussi belle qu'elle mais jolie prendre la défense du plus jeune... Nina s'amusait beaucoup et cherchait les mots inconnu à son vocabulaire dans son petit dictionnaire élimé qu'elle avait apporté. Elle observa Miss Parker qui regardait l'échange plutôt vif d'un œil sévère et jugea qu'elle était presque aussi belle qu'elle, ce qui était très rare.
avatar
Nina Porskoff

Messages : 25
Date d'inscription : 28/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Miss Parker le Mar 3 Oct - 11:08

Première question posée et déjà une personne avide de participer.
Première réponse donnée. Le sortilèges de déverouillement. Un classique. Miss Parker acquiesca à la réponse de Mademoiselle Septim. Puis son attention fut mobilisé par un jeune garçon dans le haut. Elle lui accorda la parole, et il n'y alla pas de main morte. Non pas que sa réponse surprit la professeur. Elle ne s'attendait tout simplement pas à ce que ce soit un enfant de 11ans qui lui parle de ces sortilèges-là. Et les réactions ne tardèrent pas à apparaître. La classe s'agitait. Des murmures parcouraient la salle. Les émotions allaient d'une admiration choquée, à de l'incrédulité, en passant par le rejet, la peur, l'anxiété.
Soudain, un serpentard au premier rang se retourna, furieux et fustigea le garçon du fond. Miss Parker le rappela à l'ordre.

« Monsieur Magnussen. »

L'héritier se retourna vers elle avec un air tellement offensé qu'elle en fut presque fière. Il avait à cœur les intérêts de la maison Serpentard.
Mais déjà une élève de Gryffondor levait la main, le torse bien droit. Curieuse de voir ce que la demoiselle allait ajouter, Miss Parker lui donna la parole. Miss Parker fut agréablement surprise par la maturité de ses propos.

« Je n'aurais pas mieux dit moi-même, Mademoiselle Halder. 5 points pour Gryffondor. »

Puis elle reprit en main sa classe d'une voix ferme et forte.

« Monsieur Gaunt a raison de citer les sortilèges impardonnables puisque je n'avais pas préciser la nature des enchantements. »

Les indignés recommencèrent à pester un peu plus fort qu'un chuchotement. Miss Parker leva la main, coupant court au mouvement de protestation. Ou tout du moins, l'amoindrissant.

« En effet, on peut les diviser en deux catégories : les sortilèges ont un fort penchant positif, on peut penser au sortilège du Chatouillis par exemple, voir neutre alors que les maléfices, par définition, sont le pendant négatif. Les plus connus sont les Sortilèges Impardonnables dont votre camarade – Elle désigna Sheeris – en a fait une excellente description. Il s'agit en effet de sortilèges de magie noire, dont l'utilisation sur quiconque vous entraînerait pour un séjour perpétuel à Azkaban. La prison des sorciers. » ajouta-t-elle, se rappelant qu'elle avait aussi des élèves issus de familles moldues.

« Votre professeur de Défense contre les Forces du Mal vous en reparla certainement. »

« Pour ma part, je suis ici pour vous enseigner des sortilèges et faire de vous des sorciers et sorcières polyvalents. Cependant, comme vous pouvez le constater par vous-même, votre classe est hétérogène. Il y a des sorciers et sorcières débutants et des plus aguerris. »

D'un geste élégant de baguette, la professeur fit apparaître devant chaque élève une coupe transparente remplie d'eau ainsi qu'une autre dans sa propre main.

« C'est pourquoi il va me falloir connaître le niveau de chacun en magie. Sortez vos baguettes. »

Les choses sérieuses commençaient.

« Avec la pointe de votre baguette, faites le tour du bord de votre coupe, dans le sens des aiguilles d'une montre, puis d'un geste vif, levez et abaissez votre baguette en prononçant la formule suivante : Aqua Mutatio. » Elle prononça le mot Aqua avec la consonne Q. et le mot Mutatio en transformant le "u" en "ou" et en posant l'accent sur la syllabe ta.

L'eau de sa coupe commença à tourbillonner, sa couleur se changea en un vert émeraude, puis elle redevint transparente.

« A votre tour. »


[HJ : A vous d'imaginer la réaction de votre eau. Sachant que les débutants, il n'y aura rien ou peu de changement. Pour les intermédiaire, deux choix : ça bouge ou ça se colore. Pour les aguerris, les deux : un mouvement et une couleur. - Vous pouvez même dire que votre eau devient salé ou sucré. Cependant votre eau ne redeviendra pas transparente ou ne reprendra pas sa texture d'origine.

Débutants : Anaya, Arzhael, Chrissy, Euphémia, Liz, Nina
Moyens : Lucas, Owen, Simon
Expérimentés : Dimitri, Orson, Sheeris, Tyler

Envoyez-moi un mp si vous jugez que votre personnage n'est pas dans la bonne catégorie.]


Dernière édition par Miss Parker le Mar 3 Oct - 22:22, édité 1 fois

_________________
avatar
Miss Parker
Admin

Messages : 64
Date d'inscription : 21/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-express.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Arzhael Gaunt le Mar 3 Oct - 20:18

Comme prévu, donner le nom d'un sortilège impardonnable n'avait pas été une bonne idée. Était-ce vraiment de sa faute si sa curiosité ainsi que sa soif d'apprendre ne possédait aucune limite ? Non, pour lui, tout pouvait passer par la case apprentissage, même le côté un peu glauque de la magie. Il était comme ça et puis c'est tout. Alors, oui, l'enfant avait vraiment du mal à comprendre que certaines choses ne se disaient pas à haute voix. Il serait même capable de répondre oui si on lui demandait s'il voulait apprendre la magie noire.

Le dos droit, le visage impassible, sans émotions, il avait regardé son camarade de Serpentard qui ne semblait pas apprécier le sortilège qu'il venait de cité. Le voilà qui parlait de réputation et de guerre ? Il ne devait pas compter sur Arzhael pour penser en équipe, il s'en foutait royalement de ce que les autres pouvaient bien penser ou faire. Tout ce que voulait l'enfant s'était apprendre et c'était tout. Nan, il ne voyait pas le mal là-dedans. Et puis, il fallait vraiment être stupide pour avoir peur d'un sortilège. Enfin, Arzhael était à part pour ne pas craindre ce sort-là, disons qu'à force de l'avoir côtoyé... Sa bouche était restée clause, ne voulant pas rentrer dans le jeu de l'adolescent, se battre pour savoir qui avait raison était débile et l'ennuyait déjà. De plus une Gryffondor s'en était chargé a sa place, celle qui était habillé en mode sortie en boite. L'enfant avait été entièrement d'accord avec ce qu'elle déblatérait, mais son visage n'avait rien montrer à part un air attentif.

Miss Parker avait repris la parole et n'avait pas grondé Arzhael pour le sort qu'il avait cité. Nullement du genre à se pavaner en faisant puérilement des 'tocs' en tirant la langue, l'enfant s'était contenter de rester de marbre en fixant la professeur de ses yeux bleu presque blanc. Intérieurement, l'enfant était content que sa réponse avait été bonne.

L'adulte avait donné de nouvelles informations, l'enfant avait immédiatement repris sa plume aux reflets dorés, notant comme il le pouvait sur son parchemin.

Arzhael a écrit:Lès saurts peutêtre divisé en 2 catégorie : les sortilèges ont fort penchant possitif, voir neutre alor que malèfices, par définission, son le penchant négatif. Les plus connu son les sortilége impardonnables. Il s'agit en effet de sortiléges de magie noir, dont l'utilisation sur quiconque entraine un séjour perpétuel à Azkaban.

Il avait ensuite posé sa plume pour regarder une coupe remplis d'eau apparaître devant lui. L'enfant avait sagement écouté miss Parker dans ses explications. Tranquillement, le petit garçon avait pris sa baguette magique qui reposait sur la table, puis avait suivi correctement les instructions, faisant attention à la prononciation de la formule. La coupe d'eau n'avait eu aucun changement. Arzhael n'avait pas été vexé pour si peu, jugeant que le sortilège était sûrement pas du tout de son niveau actuel. Après tout, il avait sa baguette que depuis quelques jours seulement et il n'avait pas encore fait ses premiers pas en sortilèges.
avatar
Arzhael Gaunt

Messages : 32
Date d'inscription : 19/09/2017
Age : 18
Localisation : Dans un coin a observer les autres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Tyler Rose le Mar 3 Oct - 20:43

Le cours commença avant que Tyler ait vraiment l'occasion de discuter de son sport préféré. Miss Parker fit une remarque sur le port de l'uniforme. Oh non pas ici aussi !
Quelques élèves avaient participé pour répondre à la question de la sous-directrice, dont le petit morveux avait qui il allait devoir partager son dortoir. Celui-ci avait abordé le sujet des sortilèges noirs. Tyler eut à peine le temps de glisser à voix basse en direction d'Orson : "Dès le premier cours, il est sérieux ?" que Simon s'emportait déjà. Puis Mlle Halder vint à la rescousse du petit.

Tyler était fier de sa Sheeris. Encore une fois, elle avait fait preuve de maturité et d'ouverture d'esprit. Il ne se faisait pas d'illusions, l'appartenance de Tyler à la maison Serpentard n'avait aucun rapport avec le fait que Sheeris prenne la défense de la maison de l'illustre Fourchelangue. Il ne pouvait toutefois s'empêcher de lui en être reconnaissant. Ni de la regarder d'un air attendri, le menton posé dans la main.

Il fut rappelé à l'ordre par l'apparition d'une coupe remplie d'eau devant lui. Miss Parker expliqua l'exercice magique qu'ils devaient faire.
Tyler se redressa, le dos bien droit, empoigna sa baguette d'une main ferme mais souple. Il fit le mouvement avec autant de précision qu'il lui était possible et prononça distinctement la formule magique. Il dut s'y reprendre à deux fois avant d'obtenir un résultat satisfaisant. L'eau dans sa coupe se mit à faire des bulles et prit une couleur pourpre intense. Puis les bulles cessèrent. La consistance était semblable à l'eau mais l'odeur était légèrement sucrée. Cela ressemblait quelque peu à du vin (et comme chacun le sait, le vin se bonifie avec l'âge). Puis le pourpre s'éclaircit mais le liquide ne retourna malheureusement pas à sa transparence originelle.


Dernière édition par Tyler Rose le Mer 18 Oct - 12:30, édité 1 fois
avatar
Tyler Rose

Messages : 27
Date d'inscription : 16/09/2017
Age : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Anaya Septim le Mer 4 Oct - 10:25

Anaya était un peu déçue de ne pas avoir gagné de points pour sa maison, Miss Parker imaginait-elle le courage qu'il lui avait fallu pour être la 1ère à répondre de l'année? Cela semblait naturel pour les autres, surtout Sheeris qui savait tout sur tout... s'il fallait être à son niveau pour gagner des points, Anaya ne participerait peut-être plus activement, et rejoindrait-elle Chrissy au fond...

L'exercice pratique coupa court à son ruminage. Une fine coupelle apparue devant elle, remplie d'eau. Miss Parker expliqua l'exercice et son but. Anaya commença à paniquer : elle n'avait jeté que quelques sorts mineurs avec la baguette de l'un ou l'autre des Weasley pendant ses vacances, histoire de... et ce n'était jamais très concluant. Elle n'avait que peu de prédisposition, et sourit amèrement en repensant à une de ses nombreuses humiliations subies à l'école moldue et où dans une colère noire, elle avait juste réussi à faire s'envoler la corbeille de papier de la classe sur un de ses bourreaux...

Elle se racla la gorge et prononça de son mieux la formule à la fin du tour anti-horaire, mais elle fît le mouvement de fin de cercle et de levé de baguette beaucoup trop vite et finît le cercle par un coup de poignet vers le haut: le verre vola droit devant et s'éclata en milles morceaux contre le mur... Anaya resta interdite, la baguette en l'air, le rouge montant aux joues, s'attendant à entendre des rires fuser et Miss Parker la rabrouer.

"Finalement c'est aussi bien que je sois devant..."
avatar
Anaya Septim

Messages : 74
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Simon Magnussen le Mer 4 Oct - 10:57

L'air indigné de Simon ne s'effaça pas quand il s'aperçut que la directrice ne réprimanderait pas le gamin. Puis Sheeris prit la parole. Simon se tourna vers elle pour l'écouter. L'indignation fit place à l'agréable surprise quand il se rendit compte qu'elle les défendait. Elle avait une vision des choses très... définie mais neutre. Ce qui plaisait beaucoup à Simon, qui sans s'en apercevoir écoutait beaucoup plus attentivement ce que sa camarade énonçait que ce qu'il aurait pu le croire.

Puis la prof reprit la parole de sa voix glaciale qui ne souffrait d'aucune contradiction. Autant dire que Simon était de nouveau en mode "Bon élève." histoire de ne pas finir fouetté sur le bûcher. (Il se comprenait) En gros, ça revenait à apprendre que Sortlièges = Bon et Maléfices = Mauvais. C'était un peu écrit dessus comme le port salut.
Et finalement vint la pratique. Simon laissa s'échapper un "Ah !" de contentement lorsqu'une coupe d'eau apparut devant lui sur sa table. Il procéda ensuite comme son professeur.

Akoua MouTAtssio !  

La prononciation pas trop mauvaise, bien qu'un peu exagérée, ne fit pas rater son sort. Son eau prit une teinte, gris sale, puis doucement marron, enfin noire peu ragoûtante.
Il fit la grimace, mais curieux se pencha quand même sur sa coupe. Le liquide sentait.. le sucre ?

(pour info, Simon venait de changer son eau en coca sans bulle.)

Soudain une coupe vola au premier rang pour finir sa course, éclatée en milles morceaux, contre le mur du fond. C'était la poufsouffle rouquine à côté de Sheeris. Simon ne savait plus son nom. En tout cas, elle s'était pas raté... dans son plantage royal ! Il la dévisageait en souriant, amusé. Elle était devenue rouge boursoufflet, la main toujours levée.
avatar
Simon Magnussen

Messages : 43
Date d'inscription : 29/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Liz Birdsworth le Mer 4 Oct - 12:19

Le cours commença pile à l'heure. La directrice était vraiment une belle femme, mais qu'est-ce qu'elle semblait sévère ! Ca n'allait pas rigoler dans son cours. Liz espéra simplement qu'elle soit également juste. Elle fit un point sur la vie scolaire et Liz s'amusa de voir les garçons et les filles pester plus au sujet de l'uniforme que du reste. Pour le coup, Liz passait pour une élève modèle avec sa tenue complète. (même si les chaussures lui faisaient mal aux pieds et qu'elle avait tout simplement mis un short sous sa jupe pour ne pas stresser son côté pudique).

Quand au cours en lui-même, elle ne fut pas déçue. Il y avait déjà de l'animation. La professeur usait de sorts pour illustrer sa leçon et il y avait une bonne participation. Enfin, si on peut dire "bonne" pour oser citer les trois sortilèges impardonnables dès la première question. Le serpentard de l'autre côté s'insurgea. Liz en profita pour le mater - appelons un chat un chat. Il était vraiment sexy. Tout à fait son style. Fallait dire qu'elle n'était pas spécialement difficile non plus... ou alors il fallait avoir passer un casting pour entrer à Poudlard et qu'elle avait réussi l'examen de passage par hasard ou par chance.

Les esprits s'échauffaient quand la gryffondor de son rang prit la parole et calma tout le monde. Ca avait le mérite d'être efficace. Et son raisonnement tenait la route. Ce qui lui valut d'obtenir des points pour sa maison et peut-être même auprès du prof.

Et après la théorie, la pratique ! Même s'il s'agissait juste d'un test pour connaître le niveau de chacun, ça restait un sort à lancer ! Liz était heureuse. Elle écouta et observa attentivement son professeur montrer l'exemple. Puis elle se jeta à l'eau. Pas littéralement, heureusement. Encore qu'elle était bien capable de se noyer dans un verre d'eau. Dans le brouhaha d'une classe récitant une formule magique, Liz récita en faisant le tour du bord de sa coupe puis le geste sec abaissant : "Aqua Mutatio."

Son eau resta de marbre. Non pas qu'elle fut changé en ce noble matériel, mais plutôt qu'il n'y eu aucun changement. Liz, déçue mais pas perdante, y trempit sa baguette, histoire de remuer un peu les choses. Mais à part avoir maintenant le bout de bois humide, cela ne changea rien. Elle leva les yeux et croisa le regard de Miss Parker. Liz lui fit un petit sourire gêné. Oui, elle avait bien compris que c'était juste idiot d'avoir fait ça. Mais soudain la coupe juste à côté d'elle s'envola droit devant elles pour se briser. Liz regarda Anaya qui avait le visage en feu et la main toujours levée.

D'un geste doux et lent, Liz saisit le poignet de sa camarade et doucement lui fit baisser la main.
avatar
Liz Birdsworth

Messages : 35
Date d'inscription : 15/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Owen Duncan Cooper le Mer 4 Oct - 14:12

Quand le cours commença,  Owen quitta à regret la vie qui donnait sur le ciel. Il regarda la salle dans laquelle il se trouvait et se rendit compte qu'il n'y avait que des filles à sa table. C'était il trompé de côté ? Il en fut presque convaincu quand il vit tous les garçons d'un même côté. Ou peut être étaient ils impressionnés par la qualité et la quantité des filles de cette école. Il se promit qu'il ferait un tour complet des têtes pour savoir combien ils étaient dans sa maison. Le cours commença. Malgré une envie de plus en plus grande d'évasion , Owen avait attentivement écouter le cours.

Quand vient le moment de la pratique Owen s'appliqua. Il avait déjà lancer des sorts et savait qu'il se debrouillait un peu.

Il dit donc le geste comme Miss Parker leur avait montré et recita la formule.

Aqua Mutatio. Son eau changea instantanément de couleur et vira au bleu azur. C'était peut être du à son état d'esprit  Ou à son envie de fuir que l'eau lui montrait la couleur du ciel ? En attendant il n'avait rempli qu'une partie du contrat car à par se colorer d'une jolie teinte l'eau n'avait rien de spécial.

Il se demandait encore ce qui avait cloché dans sa formule quand un bruit de verre brisé le sortit de sa réflexion. Apparemment une de ses canarades de maison était en difficulté. Owen voyait bien qu'elle en était  perturbée et n'osait regarder personne. Il fixa dans la salle avec attention mettant au défi quiconque voulait de moquer de sa camarade de maison. Il détestait l'injustice par dessus tout et  la bagarre lui manquait un peu. Il avait besoin de se défouler.... En tout cas c'est ce que son regard dirait au premier qui tenterait quelque chose.
avatar
Owen Duncan Cooper

Messages : 22
Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 16
Localisation : Poudlard (contraint et forcé)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Sheeris Halder le Mer 4 Oct - 19:32

Même si le but n'était pas de rapporter des points pour sa maison , Sheeris était fière de ce fait. Puis vient le moment tant attendu de la pratique. Sheeris suivit à la lettre les consignes de Miss Parker. Effleurement du verre du bout de la baguette , en faire le tour dans le sens des aiguilles d'une montre , leva puis baissa sa baguette en prononçant la formule de métamorphose.

Son verre d'eau se mit à faire des bulles et prit une jolie teinte vermeil puis le rouge s'estompa pour laisser la place à une jolie couleur jaune orangé. Quand les bulles disparurent, Sheeris avança le nez et sentit une odeur de jus d'Orange. Elle sourit . Soudain un bruit de verre brisé lui dit tourner la tête.

Anaya venait de rater son sort et son verre ne l'avait pas apprécié. Liz s'était chargée de lui faire baisser la main. Sheeris lui attrapa alors les mains et les inspecta minutieusement pour être sûre qu'elle n'était pas blessée. Puis elle examina son visage. Rien. Pas une trace.

Ouf Anaya tu n'as rien ! Heureusement qu' le mur a tout pris. Puis Sheeris regarda dans la direction du verre brisé. Regarde Anaya ! L'eau est légèrement rose ! Tu as explosé le verre mais tu as presque changé la couleur de l'eau !
avatar
Sheeris Halder

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Orson Wallace le Mer 4 Oct - 21:03

Orson n'eut pas le temps de répondre à Tyler ni de lui dire que ses yeux avaient changé de couleur. Ils avaient pris la couleur du blé noyé dans un coucher de soleil. Le cours commença. Tyler se tourna vers lui après les propos d'un autre serpentaire et Simon se mit à hurler après. Orson ne comprenait pas pourquoi les deux s'énervaient. Et on finit par lui donner la réponse. Il prit en note ce qu'il ne savait pas . C'est à dire pas grand chose à par les propos d'une certaine Melle Halder. Quand il regarda vers elle, il vit Tyler béat devant la rouquine... et Simon n'était pas en reste. Orson ne comprenait pas bien pourquoi. Oui ses paroles étaient sensées et pleine de sagesse mais après ce n'était pas non plus la grande révélation pour ceux qui connaissaient l'histoire de Poudlard. Et lui n'en était pas encore arrivé à chapitre... Il se promit de le lire.

Une fois le soucis résolu, on passa à la pratique. Orson suivit donc à la lettre les recommandations du professeur. Son verre dégagea de la fumée et le liquide à l'intérieur se mit à changer de couleur. Il obtient un beau vert émeraude. On aurait dit un écrin de verdure en bouteille. Puis un bruit de verre brisé lui fit tourner la tête vers les filles d'à côté. Un verre venait de se casser. Une jeune fille était à l'origine du bruit. Elle avait dû louper son sort. Orson espérait qu'elle ne s'était pas blessé car il lui était déjà arrivé de louper des sorts et il en avait garder quelques souvenirs.
avatar
Orson Wallace

Messages : 43
Date d'inscription : 30/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Chrissy Thompson le Mer 4 Oct - 21:23

Chrissy prit en note le soulèvement des Serpentards et les remarques de Sheeris afin de pouvoir lui demander de plus amples explications après le cours.

Elle fut ensuite surprise de voir apparaître une coupe devant elle. Mais qu'est-ce que... ? Ah ouais. Il va falloir t'y habituer à ça ma vieille. Elle n'avait jamais vraiment utiliser la magie. Elle connaissait quelques enchantements qui ne nécessitaient pas de baguette mais ne les maîtrisait pas très bien. Et depuis qu'elle avait été faire ses courses de rentrée sur le Chemin de Traverse avec sa cousine américaine, Tessa, elle ne s'était pas franchement essayé au maniement de la baguette. A vrai dire, Tessa l'avait tellement bassiné sur l'importance de prendre soin de sa baguette que la jeune Anglaise n'avait pas osé s'en servir de peur de la casser avant même d'avoir mis les pieds à Poudlard. Alors là, c'était le baptême du feu.

Elle essaya de reproduire au mieux les gestes de la professeure et de prononcer l'incantation correctement. Rien ne se passait. Elle prit une profonde inspiration, les yeux fermés. Elle sursauta donc au bruit de verre brisé. Cela semblait venir du premier rang. Ah oui, effectivement. Pauvre Anaya.
Miss Thompson fit plusieurs autres tentatives, en prenant beaucoup de précautions, rien ne se produisit. L'eau restait immobile et claire. Bon ben, à l'évidence, ce sera pas pour aujourd'hui. Chrissy n'était pas habituée à l'échec scolaire, elle était donc à la fois déçue et déterminée à réessayer dans la salle commune le soir même. Elle se dit qu'elle proposerait à Anaya de travailler ensemble.
avatar
Chrissy Thompson

Messages : 33
Date d'inscription : 24/05/2017
Age : 16
Localisation : Originaire de Gloucester.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Nina Porskoff le Mer 4 Oct - 23:13

Nina ouvrit en grand ses yeux bleu quand un verre apparu devant elle. Elle comprit vite le but de l'exercice et était très excitée à l'idée d'enfin commencer les choses sérieuses. Elle grimaca juste en pensant à sa prononciation qui risquait de tous faire rater...

Elle observa donc plusieurs élèves s'essayer et réussir plus ou moins bien l'exercice... en tout cas mieux que la Poufsouffle rouquine du 1er rang qui restait betement les bras ballant après avoir fracassé sa coupe contre le mur, et il fallut que ses 2 voisines s'occupent d'elles. Nina leva les yeux au ciel: "pas dégourdie cette fille" songea t'elle. Elle avait noté le sourire moqueur du Serpentard blond quand il avait tourné la tête vers la pauvre fille: il était plutôt pas mal du tout quand il souriait. Elle remarqua aussi le Poufsouffle installé toute à droite qui regardait autour de lui avec un air prêt à en découdre et le trouva carrément craquant. Bon il était temps de s'y mettre.

Elle leva la main pour demander à Miss Parker de bien vouloir lui répéter la formule, ce que celle-ci fit aimablement: Nina fixa intensément ses lèvres pour reproduire chacun de ses mouvements. Elle remercia la professeure et se lanca:
Elle reproduit la gestuelle à l'identique et prononca la formule "AQua mOUTÂTIO!" d'une voix forte: c'était la première fois qu'elle pouvait librement exercer ses talents qu'elle avait du cacher jusqu'alors sous peine de coups de balais de Babouchka. Elle s'entrainait la nuit à faire voler de petits objets avec un simple baton du fagot du feu et "trichait" en s aidant de sa magie pour le ménage une fois Babouchka le dos tourné.

Sa baguette n'avait pour ainsi dire plus rien à voir: inflexible, d'un bois ébène clair décoré de lierre gravé avec à l'intérieur un crin de crinière de licorne. Nina adorait cette baguette.

Le verre fit une unique et grosse bulle qui éclata à la surface et elle sentit une odeur lui faisant penser à lorsqu'elle préparait le potage: de l'eau salé (Nina ne connaissait pas la mer sinon elle aurait put dire clairement que cela sentait "l'iode). Elle fut soulagé tout s'était bien passée.

Elle se cala dans son siège et repris donc tranquillement son observation de la classe avec un air fier sur le visage.
avatar
Nina Porskoff

Messages : 25
Date d'inscription : 28/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Dimitri Danilevitch le Jeu 5 Oct - 10:50

Avec son sweat à capuche gris, sa veste de blazer bleu marine, son t-shirt gris foncé où une cible aux couleurs de captain america était peinte en son centre, son jean gris et ses vieilles et confortables baskets, Dimitri avait obtenu un zéro pointé en Habillement. Il faudra qu'il pense à aller chercher aux moins un truc aux couleurs de sa nouvelle maison à la pause. Heureusement pour lui, la professeur ne leur en tiendrait pas rigueur pour la journée. Ca promettait pour le lendemain...
Le reste du discours sur la vie quotidienne ne lui sembla pas plus strict qu'à Beauxbâtons. Rien de nouveau à l'horizon pour le français.
Enfin, Miss Parker aborda le cours à proprement dit et Dimitri observa la classe en un spectateur amusé. Il aurait très bien pu participer et citer quelques exemples comme le sortilèges de Ramollissement (qu'il utilisait sur ses matelas) ou bien le sort de Réparation (utile quand on était une grande girafe à moitié italienne). Mais au lieu de sorts tout gentillets comme ceux-ci, deux gamins en vert se balançaient les Sortilèges Impardonnables à la figure ! (façon de parler) Dimitri retint un sifflement d'admiration. Ils étaient couillus les gars ! Enfin, surtout le p'tit. Pour avoir commencer le premier à en parler.
Des points furent distribués, c'était donc comme cela que ça marchait.
Enfin, on passait à la pratique avec un petit sort à faire. Une coupe d'eau apparut devant Dimitri et il sortit sa baguette de sa poche intérieur de sa veste. Il connaissait ce sort.

"Aqua Mutatio" déclara-t-il en même temps que tous les autres.

L'eau se mit lentement à tourbillonner en prenant des teintes pastels. Puis elle continua de tourner en un tourbillon mais la couleur continuait de changer : rose, rouge, bleu, vert, ah retour au bleu.

*Il va pas me faire l'arc-en-ciel non plus. Ah bah si. *

Il y avait un arc-en-ciel qui dansait dans son verre.

*Oh allez quoi !* Il se concentra un peu plus. Et la couleur, au moins, se stabilisa. L'eau avait pris une teinte bleuté, strié de transparent. Mais c'était toujours la fête du slip dans le bocal.
avatar
Dimitri Danilevitch

Messages : 21
Date d'inscription : 24/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Alec Warlock le Ven 6 Oct - 11:16

Après sa cérémonie de la répartition, Alec se rendit dans son dortoir, en haut d'une Tour. Il eut de la chance d'entrer en même temps que d'autres camarades, parce qu'il fallait apparemment répondre à une énigme pour que le passage secret s'ouvre sur la salle commune des Serdaigle. Il suivit docilement d'autres garçons de sa maison vers les dortoirs et prit possession d'un des lits de la chambre. Il y installa sa malle et ses quelques affaires dans l'armoire qui lui était réservé. Alors qu'il faisait le point sur son inventaire, il remarqua que les autres avaient des écharpes et cravates aux couleurs bleu et bronze, ainsi qu'une cape de sorcier avec un blason. Mais lui n'en avait pas. Alec se mit à réfléchir sur comment palier à ce détail fâcheux. Si ses camarades avaient un uniforme, c'était qu'il allait falloir en porter un en cours. Il étala une tenue qui ressemblerait le plus possible à l'uniforme demandé. Il a dut paraître y réfléchir un long moment car soudain, silencieusement, un autre garçon posa une cravate sur son lit. Alec, étonné, leva les yeux du tissu pour regarder son bienfaiteur. L'autre lui sourit et le laissa tranquille. Alec n'eut même pas le temps de le remercier.
Le reste de sa journée se passa sans encombre à éplucher son emploi du temps, mettre la main sur un bouquin dans la salle commune et à le lire. Il n'avait pas été dérangé - abordé - par quiconque, peut-être du à une apparente froideur, un détachement certain. Alors qu'en fait, le jeune homme était juste concentré sur sa lecture.

Vint le lendemain matin. C'était le premier jour de cours. Alec aimait la ponctualité, c'était une marque de respect. Et il avait été élevé avec le respect en ligne de conduite. Il s'habilla donc le plus correctement possible et noua sa cravate. Enfin tenta de la nouer. Il était un peu perdu sur le procédé. Il regarda autour de lui et repéra un camarade justement en train de faire son nœud. Il le copia. Défi réussi !
Ensuite, il suivit le groupe. Tout d'abord, ils durent traverser le château pour retourner à la Grande Salle pour le petit-déjeuner, qui n'avait rien à envier aux bons petits plats de Mamie Michelle. Alec observa son monde, l'ambiance était bonne. Les élèves excités ou anxieux. Toujours en suivant son groupe, Alec quitta le Hall pour se rendre en classe de Sorts et Enchantements.

Il décida de s'installer du côté de la fenêtre, il aimait avoir un œil sur Dame Nature dès qu'il le pouvait. Il ne voulait pas être au premier rang, trop timide pour cela. C'était bien trop dangereux, le premier rang. On pouvait l'interroger trop facilement devant tout le monde. Bien qu'il aimait partager son savoir, il n'était pas à l'aise devant des étrangers. Donc non. Alec avait besoin d'une protection, d'un mur humain entre lui et la source de stress.
Il se trouva donc une place parfaite pour être à l'abri du regard et pour observer son monde pacifiquement.

Le cours commença pile à l'heure dans un claquement sonore de portes. Plus un bruit dans la salle et la voix du professeur était ferme, mais féminine, mais pas trop aiguë non plus. Agréable à son oreille. La Dame en vert fit un point sur la vie scolaire et Alec fut soulagé d'apprendre qu'ils allaient être fournis en uniforme. Il allait pouvoir rendre sa cravate à son propriétaire légitime. Elle parla de Quidditch aussi, Alec était curieux mais pas téméraire à ce sujet. Il irait bien voir un entraînement, pour se faire une idée, mais loin de lui l'envie de s'inscrire pour participer. Pour le moment.

Le sujet des Sortilèges étaient enfin abordés et Alec prit des notes, consciencieusement. Les réponses fusaient déjà. Comme un scribe discipliné, l'adolescent se contenta de noter ce qu'il entendait, annotant des informations complémentaires qu'ajoutait sa camarade rousse du premier rang ainsi que le Professeur. Cette dernière enchaîna avec un exercice pour définir leur niveau de pratique de la magie. Cela paraissait logique au tout nouveau Serdaigle.
Attentif, il recopia à la perfection la gestuelle et la prononciation de la Dame en Vert :

"Aqua Mutatio."

A la surface de son eau apparut une feuille de chêne vert qui disparut en un mouvement horaire, colorant son eau d'une teinte menthée. Sa réflexion fut bonne car il se pencha et respira l'odeur de la plante dans sa coupe.
avatar
Alec Warlock

Messages : 13
Date d'inscription : 04/10/2017
Age : 17
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première leçon enchantée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum