Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Aller en bas

Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Message par Tyler Rose le Mar 11 Sep - 18:40

Après la chasse, Tyler avait envie de se poser autour du feu de camp. Sheeris et lui avaient eu une discussion des plus instructives et il avait besoin de se changer les idées. Par amitié pour elle et son nouveau toutou, il les inclut dans sa proposition de se raconter des histoires de fantômes autour du feu. Jo fut partante aussi, évidemment, et Alienor vint s'asseoir à côté de lui.

"Celle-là c'est ma mère qui me la raconte à la St Patrick."
Il prit sa baguette pour un Lumos puis la pointa en-dessous de son visage, comme ils faisaient chez les Callaghan. Il parla d'une voix grave et solennelle.
"On raconte qu'il y a longtemps, M. Mollan habitait Bride Street avec ses enfants et sa femme mais celle-ci périt. Le veuf restait seul avec la domestique Anne pour veiller sur les petits garçons et filles. C'est alors que les enfants commencèrent à ressentir une présence dans la maison, une présence qui provoquait en eux un effroi terrible.
La nuit, des pas gravissant les marches résonnaient dans les escaliers, les enfants se réveillaient en sursaut touchés par une main invisible et froide. M. Mollan ne voulait pas y croire mais la domestique se doutait que quelque chose ne tournait pas rond, que quelque chose tournait en rond dans la maison. Les enfants ne dormaient plus, en particulier les filles qui ressentaient la présence surnaturelle surplombant leurs lits chaque nuit.
Un jour que la domestique faisait du repassage, comme à son habitude, quelque chose la frôla et murmura une phrase singulièrement familière. Anne se tourna vers son maître affolée : 'Avez-vous entendu monsieur ? C'est le fantôme de votre femme !' Ce à quoi il répondit 'Sottises.' Cette nuit-là, l'aînée des filles se réveilla totalement terrorisée mais fut incapable de produire le moindre cri. Elle reçut des coups invisibles sur l'épaule puis sombra d'évanouissement.
Cet incident fit enfin réagir le père. M. Mollan fit déménager toute la famille, laissant la maison de Bride Street abandonnée où, paraît-il, rôde toujours le fantôme d'une mère qui s'inquiétait simplement pour ses enfants."


Tyler sentit Alienor se rapprocher de lui de quelques centimètres. Il baissa sa baguette et demanda avec le sourire. "Alors à qui le tour ?"
avatar
Tyler Rose

Messages : 621
Emploi : Préfet de Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Message par Invité le Mar 11 Sep - 19:26

"Ah enfin un jeu sans histoire de fesses!!" initié par Tyler. Anaya hésita: ils n'étaient plus à couteaux tirés enfin il avait accepté ses excuses mais elle ne voulait pas abuser. Oh et puis après tout, c'était pour tout le monde! Elle alla donc s'installer autour du feu et écouta l'histoire de Tyler. Et puis après cette chasse, elle avait grand besoin de s'occuper l'esprit... Il avait le bon ton, elle devait l'admettre. Elle eût même son petit frisson. La poufsouffle se lança:

"J'en connais une que j'ai lu...". Elle attendit un peu et embraya en y mettant le ton: ses séances de lecture à voix haute allaient enfin lui servir. Elle était sûre d'elle, car quand elle racontait elle ne bégayait pas.

"Dans un hôtel sans rien de particulier à première vue comme il en existe des milliers, un vacancier se plaignit d'entendre des grattements contre son mur la nuit. Seul problème: il n'y avait pas de chambre du côté d'où provenait les grattements: le couloir se terminait sur la chambre qu'il occupait, la chambre 312.". La rousse fît une pause avant de continuer: "Les grattements reprirent la nuit suivante puis encore la suivante... L'homme en devenait fou mais l'hôtel était plein: impossible de le changer de chambre. Alors que de guerre lasse, il allait partir, il jeta un dernier regard à l'hôtel et remarqua qu'il manquait une fenêtre au 3e et dernier étage... à côté de celle qu'il occupait  l'accueil on lui parla de fantaisie d'architecte, mais il tint bon et demanda les plans. Ils finirent par dégoter un plan ancien sur lequel en effet, une chambre supplémentaire apparaissait...". Nouvelle pause. Le feu crépitait, l'ambiance était vraiment parfaite pour ce jeu. "On abattit le mur. Et en effet, une chambre supplémentaire était au bout du couloir, collée à la chambre 312. La porte en était murée...". Pause. "Quand ils finirent par y pénétrer, il n'y avait rien...". Dernier pause. "Rien... excepté des griffures faites par des ongles humains dans les murs, et une phrase écrite visiblement à l'aide de doigts et de sang, comme une litanie: "Papa, pourquoi m'as tu enfermé ici...?".

Anaya avait terminé son histoire et replaça une mèche derrière son oreille, retrouvant sa gêne caractéristique en groupe: "Heu... qui... qui se lance?"


Dernière édition par Anaya Septim le Sam 22 Sep - 11:22, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Message par Jo Callahan le Ven 21 Sep - 15:23

Tyler avait invité Joséphine à sa partie Histoire de fantômes et oh que oui elle accepta. C'était tellement excitant d'entendre ces histoires qui pour certaines pouvaient filer la chair de poule c'est aussi comme ça qu'après ce moment à se raconter des trucs flippants, on pensait entendre ou voir des trucs sortis simplement de son cerveau qui se mettait en alerte pour rien.
Elle s'assit à même le sol, on était sur les derniers instants avant que le sommeil ne prenne l'intégralité des personnes présentes entre ses griffes. Jo n'avait rien, pas de bière, pas de choses à manger mais elle avait très bien bu, cependant sa tolérance à l'alcool l'aidait à rester avec les idées claires sauf qu'elle était avec un cerveau qui tournait à plein régime sur des idées à la con.
Tyler commença le premier suivi d'Anaya, leurs histoires étaient sympa. Jo leva la main comme une élève dans une classe avec un :

"OHOH moi j'en ai une aussi !"

Elle tâta ses vêtements à la recherche de sa baguette mais se souvint qu'elle l'avait laissé dans sa chambre à l'école, elle n'avait pas le réflexe de s'en préoccuper pour l'instant. Elle tourna la tête sur Tyler.

"Dis tu me prêtes ton bout de bois avec la lumière au bout ?"


Une fois accepté, elle la plaça sous son menton pas trop près, juste de quoi l'éclairer à peine.

"C'est l'histoire d'un jeune couple qui venait d’emménager dans un vieux manoir sombre. La première nuit la jeune femme ne se sentait pas rassurée. Malgré tout ce que lui disait son mari pour la rassurer, elle n'arrivait pas à dormir. Afin de se changer les idées, elle décida d'aller dans la bibliothèque pour lire un peu. Prenant un livre par hasard, il ne contenait que des images.
La 1ère image était celle d'une femme qui lui ressemblait, dans une bibliothèque, avec un livre dans les mains mais elle n'y prêta pas grande attention.
A la 2ème page, elle vit la même femme mais derrière celle-ci, la porte de la bibliothèque s'ouvrait. Notre demoiselle se retourna pour vérifier mais la sienne était fermée.
Sur la 3ème page, la porte était grande ouverte et un homme sans visage était entré. La fille qui tenait le livre regarda par-dessus son épaule, il n'y avait rien mais elle alla fermer la porte à clef.
Regardant la dernière page du livre, l'homme était juste derrière elle, le bras levé tenant un couteau...
*petite pause de quelques secondes pour regarder ses camarades autour d'elle*
Le lendemain matin, le mari se réveilla. Ne trouvant pas son épouse, il l'appela, rien. Il décida de la chercher à la bibliothèque. Il trouva la porte fermée, frappa... rien ! Inquiet il enfonça la porte et trouva... sa femme poignardée !"

Jo sourit avec un air menaçant puis radoucit ses traits avec son sourire habituel. Elle tendit la baguette à son propriétaire. Puis se leva pour aller au "pipi room".

_________________
Jo Callahan
the unbeatable squirrel girl
she’s a human and also squirrel
avatar
Jo Callahan

Messages : 704
Emploi : Élève à Poudlard
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Message par Teddy Jones le Ven 28 Sep - 22:10

Je suis béni par le Rainbow Serpent. On se raconte des histoires de fantômes et j'ai Sheeris dans mes bras. Ma Sheeris à moi ! Comment je suis trop content ! J'arrive même pas à avoir peur même si les histoires des autres sont creepy.

Je passe ma main dans les cheveux de Sheeris. Je prends ma baguette et je la mets sous mon visage comme une lampe torche.
"Alors c'est l'histoire d'un gentil p'tit gars qui s'appelait Sammy qui était parti en vacances à Picton. Il est arrivé en bus avec d'autres touristes. Il savait qu'la ville avait la réputation d'être hantée mais il s'en fichait. C'est pas ça qu'allait lui faire peur. Et puis les fantômes ça existe pas. Alors il arrive à l'hôtel tranquille, il pose sa valise et s'dit qu'il va aller prendre un verre au bar en ville. Sammy demande deux verres, une bière et une eau. Le temps qu'il boive son verre d'eau parce qu'il avait soif, quelqu'un avait vidé sa bière. Il regarde autour de lui mais y a personne. Alors il s'demande quoi. Il en demande une autre. Ce verre là il s'met à le boire direct. En plein milieu, quelqu'un tape un coup dans son tabouret alors il renverse la moitié d'son verre. Mais y a personne autour de lui. Ouais bon, il en reste là, il en a marre de gaspiller son argent.
Le p'tit Sammy va s'promener en ville. Il passe devant la librairie, il regarde la vitrine. Du coin de l'oeil il croit voir une forme blanche assise sur une chaise un livre à la main. Il regarde la chaise direct mais non y a personne. Il se r'tourne, bah non là non plus. Il avance, il passe devant le boulanger. Sammy regarde les pâtisseries ça lui donne faim. Il croit sentir une main sur son épaule. Il se retourne d'un coup mais non y a personne. Il s'gratte la tête, mais qu'est-ce qui s'passe à la fin ? Sammy continue sa route vers le cimetière. Puisque les fantômes l'embêtent, c'est lui qui va aller embêter les fantômes. Il s'promène et marche sur les tombes. Il entend des rires d'enfants. Il tourne la tête dans tous les sens mais y a personne. Il entend des pas qui courent, il sent qu'on le frôle. Mais non y a toujours personne.
Sammy continue à marcher dans l'cimetière mais il avance moins vite, il a plus les pétoches maintenant. Il voit personne mais il sent qu'il est pas seul."

Je lance un regard à Tyler. Il le capte. On se comprend.
"Les rires d'enfants se rapprochent, ils sont plus forts, plus nombreux on dirait. Sammy se sent comme encerclé par l'invisible. Ses poumons se remplissent moins, il a du mal à respirer, il se sent... oppressé. Au détour d'une pierre tombale..."
Tyler et moi on sort un gros Bouhhh ! chacun de notre côté, c'est mieux pour la stéréo surprise. Sheeris sursaute dans mes bras, je lui caresse le bras pour la rassurer.
"Deux spectres d'enfants en vieux habits du dimanche sortent de nulle part. Sammy fait demi-tour, retourne à l'hôtel, reprend sa valise et prend le premier bus qui quitte la ville."

Je souris, je suis content de moi. On se regarde avec Tyler, on est content de notre blague.

(vu avec Tyler)
avatar
Teddy Jones

Messages : 65
Emploi : Surfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Message par Sheeris Halder le Dim 30 Sep - 16:23

Quand Sheeris et Tyler revinrent de la chasse, ils le firent main dans la main. Arrivés devant le feu de camp, ils se séparèrent pour de bon. Sheeris rejoignit Teddy avec un grand sourire et se lova dans ses bras. Elle commençait à avoir froid. Tyler proposa de raconter des histoires de fantômes. Malgré la trouille que cela pouvait engendrer chez elle, Sheeris adorait ces moments. Elle se glissa sous le bras de Teddy et écouta les histoires les une après les autres. Les histoires sont sympas. Pas de quoi l'effrayer encore.

Teddy prend la suite de l'histoire et lui caresse les cheveux. Elle se laisse aller à cette délicieuse attention et ne prend pas garde à la tournure de l'histoire et quand Tyler et lui lui hurlent bouh dans les oreilles, elle fait un bond. La peur passée, elle donne une petite tape sur le genou de Tyler qui est mort de rire et tire la langue à Teddy qui est très fier de lui. Bon aller c'était son tour maintenant. Elle se redressa, se dégageant de l'étreinte rassurante de Teddy et prit sa main dans la sienne. Elle commença son histoire.

Il y a de cela une cinquantaine d'année, un couple se maria. Pendant la soirée de noce, la mariée voulut jouer à cache cache. Elle se cacha et les invités comptèrent jusqu'à 100. Ils se mirent à la chercher partout, mais ils ne le trouvèrent jamais. Le mari appela la police et tout le monde se mit à la recherche de la jeune mariée.
Ils passèrent des mois et des mois à la chercher mais ne la trouvèrent jamais. On finit par la déclarer morte et le mari rongé de chagrin déménagea. Les nouveaux habitants de la maison, commencèrent à voir le fantôme de la jeune mariée qui se promenait dans la maison. Un jour, un membre de la famille se rendit au grenier et découvrit une malle fermée a clé. Il força la serrure et découvrit à l'intérieur un squelette en tenue de mariée. Celle ci avait trop bien choisi sa cachette et elle s'était retrouvée prisonnière lorsque par accident le couvercle de la malle se referma sur elle.


Elle laissa les autres prendre le relais.
avatar
Sheeris Halder

Messages : 576
Emploi : dessin, soin, couture
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Message par Maxime Tucker le Mer 10 Oct - 22:30

En revenant de la chasse avec Scott, ma dernière proie, je me dirige vers le feu de camp et m’assois à côté de Liam. Cette fois j'ai pris un jus de fruit. J'avais la gorge un peu déséchée et pâteuse. Tyler propose des histoires de fantômes. Trop bien. J'écoute et apprécie chaque histoire. Je me lance à la suite de Sheeris.

A Athènes, une maison avait la réputation d'être hantée. La nuit , un bruit de chaînes se faisait entendre, d'abord lointain, puis se rapprochant de plus en plus et laissant place à l'apparition d'un spectre vieux, maigre et vêtu de haillons, avec une grande barbe et des cheveux hérissés. Ses mains squelettiques agitaient des fers. La maison fut abandonnée mais resta proposée à la vente. Le philosophe Athénodore vint à Athènes, il vit la pancarte et s'étonnant de son petit prix, il s'informa. On lui raconta toute l'histoire et il décida de prendre la maison malgré tout. La nuit tombée, il voulut travailler sur un problème difficile afin que son imagination ne lui joue pas de tour. Il était plongé dans ses calculs philosophiques, lorsqu'il entendit des coups sur du métal et un bruit de chaînes, et cela augmenta de plus en plus jusqu'à provenir de l'intérieur de la pièce. Seulement à ce moment là, Athénodore leva les yeux et vit l'apparition telle qu'on lui avait décrite. Celle ci lui fit un geste d'appel mais le philosophe lui fit signe qu'il été occupé. Le spectre agita ses fers ,en colère. Le philosophe le suivit finalement alors jusqu'au jardin où le fantôme lui indiqua le sol avant de disparaître. Athénodore marqua l'endroit et retourna chez lui pour se coucher. Le lendemain, il fit creuser à l'endroit indiqué par le fantôme et on découvrit un squelette retenu par des chaînes. Les restes furent enterrés convenablement et depuis on ne signale plus d'apparition dans cette maison.
avatar
Maxime Tucker

Messages : 230
Emploi : Aucun
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Message par Jo Callahan le Mar 16 Oct - 13:48

Alors qu'elle voyait les autres autour du feu de camp continuait de raconter des histoires, Jo posa son regard sur sa princesse Ali. A côté de Tyler, elle semblait concentrée sur ce qui se passait autour d'elle. Malicieusement Joséphine avança à pas de loups par derrière vers ce qui allait être sa victime. En effet, elle avait envie de faire peur par jeu à la serpentard. Arrivée en douce, elle agrippa soudainement l’épaule gauche d'Alienor et au dernier moment la droite de Tyler, cela en faisant un :

"Yeahaaaaa !"

Et cela fonctionna à merveille ! La blonde fit un bond énorme et alla se réfugier auprès de Tyler. Joséphine se tenait le ventre, pliée en deux de rire, elle se tapa légèrement un de ses genoux avec sa main tellement elle en pouvait plus de ce qu'elle avait créé comme réaction. Elle s'assit à côté de son amie en disant :

"Bien alors princesse, on a peur de moi ? Ouais je sais "je suis ton pire cauchemar"."


Dit-elle en relevant ses bras au-dessus de sa tête en faux monstre prêt à attaquer avec la voix la plus sinistre possible. Elle regarda Tyler amusé.

"Ah quel homme! Je t'ai vu faire un bond !"


Elle le taquinait car elle n'avait pas fait attention à lui juste à Alienor.

(hrp: vu avec Alienor pour ce qui concerne son personnage, Titi c'était pas prévu mais ça m'a fait marrer d'imaginer la scène en t'incluant)

_________________
Jo Callahan
the unbeatable squirrel girl
she’s a human and also squirrel
avatar
Jo Callahan

Messages : 704
Emploi : Élève à Poudlard
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Message par Alienor Cavendish le Mer 17 Oct - 10:10

Alienor était tranquillement assisse à côté de Tyler à écouter les histoires de fantômes. Elle n'était pas spécialement froussarde mais tout sorcier qui se respecte sait que les fantômes existent. La preuve il y en avait plein à Poudlard. Ce n'était donc pas par peur que la jeune fille s'était installée près de lui mais bien par envie et intérêt. Le jeune homme l'intéressait mais elle n'avait pas encore osé s'en approcher suffisamment à cause de Sheeris Halder. Mais maintenant la gryffondor semblait s'être mise en couple avec un autre gryffondor. Le moment était peut être venu pour Alienor de montrer à son préfet qu'elle l'appréciait plus que la normale.

Elle se demandait si elle allait raconter son histoire quand Jo lui fit peur. Elle fit un tel bond qu'elle manqua d'atterrir sur les genoux de Tyler. Son premier réflexe avait été de lui attraper le bras et de se rapprocher. Elle regarda Jo avec des grands yeux en se demandant pourquoi elle l'avait choisi puis sourit à Jo. Tu m'as fait peur! Vilaine! Alienor lâcha d'une main le bras de Tyler et fit une petite tape sur le bras à Jo.

Puis elle se rendit compte qu'elle tenait toujours Tyler. Elle le lâcha mais ne bougea pas d'un pouce. Elle était collée à lui mais décida que s'il ne voulait pas de son contact il pouvait se décaler. Bon je crois que c'est mon tour... Voyons voir... Il y avait un jeune homme qui habitait dans un immeuble. Une nuit, quelqu'un frappe à sa porte. Il se lève et va ouvrir. Une femme se tient là et lui demande si elle peut passer la nuit chez lui parce que son conjoint la frappe. Elle le rassure en lui disant qu'elle a appelé sa famille et qu'ils viendront la chercher demain matin à la première heure. Le jeune homme lui donne une couverture et lui propose de passer la nuit sur le sofa.
À son réveil, la couverture est pliée sur le divan et la jeune femme est partie. Il se prépare et part travailler. Le soir suivant, on cogne de nouveau à sa porte. La même femme est à sa porte, mais cette fois-ci elle est marquée de coups au visage. Elle lui demande une seconde fois l'hospitalité. Ne pouvant qu'accepter, il lui propose de dormir au même endroit que la veille.
Le matin, elle n'est plus là. Le même manège se reproduit tout au long de la semaine. Inquiet, le jeune homme se rend au poste de police pour expliquer la situation. L’agent lui montre une photo sur laquelle il reconnaît la femme. La police lui apprend que cette femme a été battue à mort dans son immeuble par son conjoint… Elle était décédée depuis plus d'une semaine.
avatar
Alienor Cavendish

Messages : 224
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Message par Tyler Rose le Ven 26 Oct - 0:52

Jo arriva derrière Alienor. Malgré toute sa discrétion, Tyler, sur qui l'alcool de la soirée n'avait aucune emprise, l'entendit arriver et ne fut pas surpris de l'entendre leur crier dans les oreilles. Il ne fut pas non plus surpris qu'Alienor s'accroche à lui. Il rit à la blague de Jo, cette petite boule d'énergie était drôle. Tyler se disait qu'il pourrait possiblement s'associer avec elle pour quelques méfaits à accomplir dans le château.

Alienor desserra sa prise mais ne bougea pas d'un centimètre. Son histoire était plus triste qu'effrayante, il avait pitié pour le fantôme. Tyler posa son bras derrière sa voisine, posé contre son dos si jamais elle voulait s'appuyer sur lui.
Le loup repensa à une histoire qu'Ena lui avait raconté plusieurs fois. De sa main libre, il prit sa baguette pour la mettre en lampe-torche sous son visage.

"A Dublin on a une légende comme quoi si tu vas dans le petit cimetière de Castle Avenue à Halloween pour un frisson, tu risques d'en ressortir avec un fou rire. Là-bas on y trouve la tombe de Maureen Potter. Certains disent que c'est une cousine lointaine du fameux Harry, d'autres disent qu'elle a adopté le nom parce qu'il sonnait bien. Quoiqu'il en soit, Maureen était une grande chanteuse chez les sorciers qui a profité de son succès pour percer chez les Moldus. Ils l'ont tellement adoré qu'après sa mort, on venait en pèlerinage sur sa tombe pour lui rendre hommage. Et puis un soir d'Halloween, des petits malins se sont dit, tiens si on allait danser sur la tombe de la Potter ? Elle n'a pas apprécié, s'est réveillée et son spectre s'est relevé en poussant un rire sinistre. Les jeunes ont déguerpi sur-le-champ et Maureen s'est rendormie. L'année suivante, les mêmes inconscients sont revenus avec plus de monde, prêts à chasser le fantôme. Maureen s'est réveillée à nouveau et en les voyant armés avec n'importe quoi, elle a éclaté d'un rire sonore qui leur a fait dresser le poil mais pas au point de les faire fuir. Maureen s'est mise à faire des claquettes et a fini sa prestation par un énorme BOUH !"
Il lança le sien dans l'oreille d'Alienor qui sursauta un peu. Tyler referma son bras sur les épaules de la blonde pour se faire pardonner de l'avoir choisie comme victime une deuxième fois. "Là les jeunes s'enfuirent pleurer dans les jupes de leurs mères. Depuis, les sorciers vont sur la tombe de Maureen pour rigoler tandis que les Moldus y vont pour se faire surprendre par une artiste spectrale."

Tyler baissa sa baguette. Il murmura à l'oreille d'Alienor. "Tout va bien princesse, je suis là." Il l'embrassa dans les cheveux.
avatar
Tyler Rose

Messages : 621
Emploi : Préfet de Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Message par Invité le Lun 5 Nov - 12:02

Anaya n'écoutait plus trop les histoires et elle frissonnait, mais pas de peur: c'était plutôt le contact de Charlie en fait... Elle le regarda discrètement mais il avait déjà les yeux posés sur elle. Elle se figea un instant et les oublia tous, sauf lui et lui sourit. La jeune fille secoua timidement la tête vers l'extérieur du feu de camp en pointant son regard dans la même direction et Charlie hocha la tête en souriant. Ils prirent donc discrètement congés pendant que Tyler s'occupait d'Alienor et s'éloignèrent de leurs congénères pour s'isoler un peu.

[hrp: vu avec Charlie]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du feu de camp : fantôme fais-moi peur.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum