Un bonheur simple

Aller en bas

Un bonheur simple

Message par Anaya Septim le Sam 14 Juil - 10:21

"Solo time, pfiou!". Il faisait doux, le vent était retombé mais une petite bise charriait de temps à autre des odeurs de fin d'été nostalgiques et l’automne ne tarderait pas à pointer le bout de son nez. Anaya s'étira un bras vers le ciel l'autre sur le coude et lâcha un soupir de quiétude: il était 18h passées, elle avait eût du mal à se 'dépêtrer' de "l'atelier relooking" qui avait été une franche partie de rigolade et riche en émotions diverses et variées: être au centre de l'attention et des petits soins d'autrui avait quelque chose de très agréable... Elle était réconciliée avec Jude, elle avait passé un temps "de vraie fille normale"... et... "Charlie...". Elle avait manqué glousser comme une ado excitée (ce qu'elle était en fait). Elle avait aussi hâte de le montrer à Jude, ok ok... et... "Orf. Pas envie de me prendre la tête pour le moment!". La rousse ouvrit les bras et respira à plein poumons, les bras en croix, face au panorama du lac. "Encore ce lac... décidément!".

Elle jeta un œil alentours... personne... Elle enleva ses chaussures qu'elle pris à la main et courût à perdre haleine vers le lac, s'étala et éclata de rire toute seule: elle avait fait un comique roulé-boulé et se retrouvait de nouveau échevelée avec de l'herbe dans les cheveux: "Comment Sheeris m’engueulerait si elle me voyait!" ça la fît rire aux éclats. Elle reprit sa course et ne s'arrêta qu'une fois dans l'eau, chaussures jetée en vrac sur la rive: l'amie de la nature admira les reflets du soleil déclinant dans l'onde, chassa un petit poisson en lui courant après à grand renforts de "BWAH!", manquant de nouveau de s'étaler dans l'eau (et là SURE que Sheeris la tuerait car ça ruinerait tous ses efforts de maquillage). La poufsouffle était simplement heureuse et profitait pleinement de cette émotion rafraîchissante. "Hmm?".

Tout à ce que certains appelleraient 'ses gamineries', Anaya n'avait pas entendu que quelqu'un s'était approché et regarda l'arrivant(e): "Ah c'est heu... Eretra... nan nan heu...". La jeune fille timide était tellement détendue et dans son élément qu'elle n'hésita pas une seconde: elle avait envie de partager sa joie et cria en faisant un grand geste avec son bras droit à la discrète Gryffondor, mettant sa main gauche en porte voix: "WOUHOU ERETRIAAA VIENS ELLE EST SUPER BONNE!!".


Dernière édition par Anaya Septim le Sam 11 Aoû - 18:19, édité 3 fois
avatar
Anaya Septim

Messages : 795
Emploi : Dealeuse de thé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bonheur simple

Message par Eretria Stormfire le Sam 14 Juil - 15:20

Vendredi, 7 septembre vers 18 heures...


Je me sens étrange en me regardant dans le miroir installé prés de la fenêtre de ma chambre, mon reflet ressemble à celui de ma mère et des souvenirs en bride reviennent en mémoire. Je ferme les yeux, mes mains trembles, mon cœur s'affole, ma peur ne me quitte pas et j'ai cru instant que j'allais fuir de cette académie.

Seulement, je ne suis pas une trouillarde et même si actuellement je suis troublée par tout ce mélange d'émotion qui m'envahit,  je dois me forcer à ne pas m'évanouir. Je dois garder le contrôle de ma vie et me battre pour que mes parents soient fiers de moi.

Depuis cette semaine, j'ai rencontré beaucoup de monde, dont certains sont devenus proches sans que je m'en rende compte, j'ai gagné des amis et beaucoup de soutien que ce soit de professeur ou autre. Je dois dire que je ne m'attendais pas du tout à ça.

La discussion que j’ai eu jeudi soir avec le directeur m'a fait prendre conscience de beaucoup de chose, je sais que ce sera dure mais il faut que j'essaye au moins. Je respirais un bon coup repensant à toutes ses rencontres, les unes plus enrichissantes que les autres.

D'un seul coup un frison me parcourt, ce qui me fait comprendre que j'ai besoin de prendre l'air, de m'échapper de ma chambre, de cette ambiance pesante qui se fait sentir. Ne tenant plus, je sors en trompe de ma chambre sans faire attention à ce qui m'entoure, j'ai juste besoin de sortir....il le faut.

Mon estomac noué m’empêche d'avaler quelque chose, rien qu'en passant par la grande salle je ressens une sorte de nausée, ma tête se met à tourner et si je ne m'évade pas tout de suite de ce lieu, je risque de m'écroulée.

Je respire un bon coup et me mets à courir vers la sortie, je continue de plus belle jusqu'à ce que mes pas me conduisent au lac. Je suis à bout de souffle, mes mains posées sur mes genoux, la tête penchée en avant essayant doucement de calmer les battements de mon coeur suite à ma folle course. Je n'ai aucune idée si quelqu'un m'a suivi, si on m'a appelé, si on m'a vu sortir, si quelqu'un s'est inquiété de mon état ! Je n'ai suivi que mon instinct, celui qui m'a sauvé la vie alors que j'avais que cinq ans mais hélas n'a pas pu sauver mes parents.

Je respire à nouveau correctement et me dirige vers le lac, l'eau a toujours eu un pouvoir extraordinaire sur moi, celui de m’apaiser comme si d'un seul coup, un ange était passé par là et de ses ailes, il m'entourait pour faire disparaître quelque temps cette souffrance qui me hante, jusque dans mes nuits. Me laissant guider vers l'océan mon ami, j'y glissais les pieds encore chaussés. Peu importe, les regards des autres sur ma tenue, mes allures, je m'en fichais totalement à cet instant. Je ne désirais qu'une seule chose c'était courir dans cette eau, faire la folle, y danser avec les vagues et m'y aventurer dans sa profondeur !!

Un délice !! L'eau qui glisse sur ma peau, je sens sa fraîcheur m'envahir et je me laisse allez au grès de ses vagues qui viennent et partent dans une cadence rafraîchissante, le vent sur mon visage vient jouer dans mes cheveux qui chatouillent de leurs pointes mon visage, la tension disparaît alors et doucement quelques larmes coulent sur mes joues.

Puis soudain, j'entends un cri !! Surprise je me retourne et je l'aperçois enfin ! C'est Anaya, je souris pour cacher mes larmes, l'eau salée du lac sur mon visage a pris la place de mes larmes naissantes, ce qui peut peut-être les dissimuler.

La Poursouffle criait en utilisant sa main gauche comme porte voix et de l'autre, elle faisait de grand signe comme si elle m'invitait à la rejoindre. Ce que je fis, sans sortir de l'eau pour autant, arrivée à sa hauteur, je me mis à l'éclabousser de bon coeur. Je n'ai pas toujours besoin de parler pour exprimer ma joie et puis ce n'était pas nécessaire de dire quoique ce soit dans ses moments là ! Il faut laisser la magie de l'amitié opérer.
avatar
Eretria Stormfire

Messages : 144
Emploi : Etudiante
Localisation : Quelque part ....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bonheur simple

Message par Anaya Septim le Dim 15 Juil - 18:05

"Ben pourquoi t'as encore tes... WHAAAAA!". Anaya s'attendait à une fuite, un rapprochement timide, à devoir aller la rejoindre... mais pas à ce qu'elle lui 'focne' dessus et à se faire (en plus!) éclabousser copieusement par Miss-je-garde-mes-pompes-pour-me-baigner. Elle s'en était prise en plein poire et songea un instant à son maquillage, sa belle coiffure et... "Oh eh tu va pas devenir miss chochotte non plus!". Elle dit d'une voix sourde de méchant de conte de fée: "Toaaa ma petite tu va le payeeeer! MWHAHAHAHA!" elle éclaboussa copieusement Eretria en lui tournant le dos et en agitant les 2 mains ) plat de l'eau vers l'arrière, entre ses jambes: méga technique développée en vacances chez les Weasley lors de leurs passages à la mer. Elle entendit la gryffondor tousser: "Oups! J'y suis allée trop fort???".

La poufsouffle stoppa immédiatement et se précipita vers la jeune fille: "Pardon pardon je t'ai lancé trop d'eau? Jsuis sincèrement désolée ça v...WAAAAA".  la maladroite de service avait glissé sur de la vase, et tel un catcheur de la WWE, asséna un (heureusement faiblard) 'Forehand chop' et suivit l'autre jeune fille dans sa chute dans l'eau (Heureusement, Eretria avait reculé vers 'l'intérieur' du lac). Une fois sous la surface, Anaya ne traina pas et saisit rapidement la rouquine par la taille avec son bras gauche, prenant le bras droit de la rouge et or autour de son cou et poussa sur le fond pour remonter au plus vite l'autre jeune fille: elle ne savait pas si l'autre savait ou non nager. "PFWAAA!" . Remontée à la surface, la rouquine regarda le visage de l'autre jeune fille avec inquiétude. Leur proximité ne la dérangeait pas: elle avait trop peur d'avoir fait (encore!) du mal à autrui sans le vouloir et l'eau, c'était son chez elle: Elle y était bien plus à l'aise que sur terre que ce soit physiquement ou mentalement.
avatar
Anaya Septim

Messages : 795
Emploi : Dealeuse de thé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bonheur simple

Message par Eretria Stormfire le Lun 16 Juil - 20:41

Dans l'eau encore chaussé, je me dirige vers Anaya alors qu'elle allait s’apprêtait à me faire la remarque sur le fait que j'avais toujours mes chaussures, je continuais à m'avancer dans sa direction et je me mis à l'éclabousser de joie.

Je me mis à rire aux éclats quand Anaya fonça sur moi à son tour en criant d'une voix de sorcière comme celle sortant d'un conte de fée

"Toaaa ma petite tu vas le payeeeer! MWHAHAHAHA!"


Elle s'était positionnée dos à moi et de ses deux mains s'amusait à m'éclabousser de plus belle, je riais de bon cœur tout comme la jeune poufsouffle semblait être heureuse. Je sentis un instant l'eau pénétrer dans ma bouche, ce qui me fit tousser, la demoiselle stoppa net son jeu pour vérifier que j'allais bien.
"Pardon pardon je t'ai lancé trop d'eau? Jsuis sincèrement désolée ça v...WAAAAA".

Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase que la voila partie, elle avait glissé sur de la vase et le temps que je la rattrape, elle m’entraîna avec elle dans une technique de cacth si élaborée qu'elle aurait j'en suis sûre rendu un catcheur jaloux. Je réussis à esquiver un coup avant que je me fasse emporter par la profondeur de l'océan ce qui ne fut pas le cas de mon amie qui quelques minutes plus tard sortant de nul part, m’attrapa par la taille et son autre bras autour de mon cou et me hissa hors de l'eau. Cela ne m’ennuyait guère puisque j'adorais l'eau, c'était mon royaume en quelque sorte.

Quand Anaya remonta à la surface, je pus remarquer de l'inquiétude dans son regard, nous étions proche l'une de l'autre mais cela ne me dérangeait guère. Je souris à la demoiselle.

"Ne te tracasse pas, j'adore l'eau "


Je ne voulais pas que mon ami s’inquiète pour moi, alors je la rassurais de ma plus jolie voix. Je m'approchais d'elle et l'éclaboussais à nouveau un petit peu...nous étions deux amies jouant dans l'eau comme des gosses...c'était un instant magique][/spoiler][/color]


Dernière édition par Eretria Stormfire le Sam 21 Juil - 9:15, édité 1 fois
avatar
Eretria Stormfire

Messages : 144
Emploi : Etudiante
Localisation : Quelque part ....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bonheur simple

Message par Zack Lawliet le Sam 21 Juil - 1:17

Aujourd'hui était une journée morte. Je n'avais absolument rien fait d'autre que dormir, manger et lire. Autant dire que le fainéant en moi était on ne peut plus heureux. J'avais même eu du mal à me décider à lever mes fesses du rebord de la fenêtre de mon dortoir. Elle donnait sur le parc et toute cette étendue bercée d'innombrables couleurs m'avaient inspiré l'écriture de quelques phrases par ci par là. J'ai fini par me rendre en trainant les pieds vers le seul cours de ma journée : le vol.

J'avais bien fait de ne pas sécher ce cours. Bon en même temps je pense que mon préfet me serait tombé dessus à Bras Raccourcis si je ne m'étais pas présenté. Le cours était plutôt pas mal. La sensation de liberté que l'on pouvait ressentir sur un balai en vol était grisante. Je comprenais mieux Winter en cet instant. Mieux que je ne l'avais jamais compris. Il avait d'ailleurs plané avec moi un temps avant de repartir plus haut.

Une fois le cours terminé, je n'avais plus envie de m'enfermer de nouveau. J'ai continué à voler pendant quelques temps... Une heures, deux heures? Je n'en avais aucune idée. Tout ce que je savais c'est qu'une fois les élèves partis, Winter m'avait rejoins et on avait voler ensemble jusqu'à ce que mon séant et mon dos ne tiennent plus la position. Malgré le vol, il me fallait un peu d'air frais. J'avais encore envie de sentir le vent dans mes boucles. Pourquoi pas des embruns marins? Je me dirige donc d'un bon pas vers le lac. Je sais que je n'aurai pas les embruns marins ni ce goût de sel sur mes lèvres porté par le vent mais j'en aurai la fraîcheur.

Arrivé au lac, une vision des plus singulière fut portée à mes yeux. Anaya et une fille dont je n'avais pas retenu le nom s'ébattaient tranquillement dans l'eau. Cela me fit sourire. Je me fis l'effet d'un satyre regardant deux ondines s'ébattre dans des jeux d'eau... Tiens cela me rappelait un poème que je me mis à réciter en observant les deux jeunes filles.


O Pan,vois,aux verts flancs de l'île Cisalpine
Les Nymphes,traits riants,quitter l’Euxin,son Pont
Et venir tour à tour,vols de perdrix gloussantes
Se mouvoir au roulis de ton fin flageolet

Le satyre caché au fond de la ravine
Maraude leurs appas,sur ses cornes rampant
Le long museau pointu, les oreilles pendantes
L’air aux détours trompeurs,mêlant loup,agnelet

Sentant le vif danger,comme un vol de blancs cygnes
S’abattant sur le lac,ridèrent le bassin
Hanches lisses et seins fleurissant,rose pêche

Et de leur volupté harmonisant les lignes,
Ballerines valsant au fil du doux refrain
Tout se tait hormis Pan,étirant l’ode fraîche


Ma voix avait dû attirer l'attention des deux jeunes filles car elles se tournèrent vers moi et je leur fis signe.


(HRP: Abdelnahime MEGHZILI, Chœur de Nymphes)
avatar
Zack Lawliet

Messages : 64
Emploi : Étudiant
Localisation : Dans un bouquin ou une musique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bonheur simple

Message par Anaya Septim le Mer 1 Aoû - 16:30

Le soleil dardait ses derniers rayons dans les cheveux d'Eretria, faisant danser des reflets flamboyants qui s'ajoutaient au éclats des gouttes d'eau. Anaya voyait tout cela comme au ralentis et trouvait cela beau - elle pensa à l'immense suite de tableaux des Nymphéas qu'elle avait pût voir à Cardiff - ... jusqu'à se prendre la dites eau en pleine poire. Passée la première salve, elle arrosa gaiement sa camarade en retour en riant aux éclats. La jeune fille s'arrêta en pleine action le popotin en arrière en entendant une voix connue qu'elle chercha du regard, et ne la trouvant pas, jeta une œillade incrédule à la gryffondor qui désigna le ciel. La rousse détrempée suivit la direction indiquée et vit Zack, perché sur son balai et accompagné d'un corbeau blanc "Ah ça doit être le fameux Winter!". Il déclamait un poème qu'Anaya ne connaissait pas et elle l'écouta en souriant, bien qu'un peu troublée par son contenu ("Lui? Un satyre?"), avant de lui citer en retour:

"Sournois, pour se jeter sur elle, il profitait
Du moment où la nymphe, à l'heure où tout se tait,
Éclatante, apparaît dans le miroir des sources ;
Il arrêtait Lycère et Chloé dans leurs courses...
"
"Enfin heuuuu...".

Non en fait elle allait s'arrêter là, la suite la mettait trop mal à l'aise et elle ne connaissait pas ce poème par coeur, mais bon... dès qu'il y a un satyre dans un texte hein ça tournait en... en histoire de fesses. Déjà le coup de "se jeter sur elle" hein... bref. Elle improvisa: "Doux volatile, que nous vaut votre visite en cette heure tardive? Ne... (*Anaya réfléchit, elle voulait demande à Zack s'il n'avait pas trop froid là-haut*) Ne craignez-vous pas la morsure du givre? (ouais bof...) N'est ce point Winter qui se tient à vos côtés? Et si vous nous rejoigniez? " Bon ok, c'était des rimes pauvres et elle n'aurait pas le prix du poète de l'année mais qu'importe: parler en vers avait un je ne sais quoi de très plaisant à son oreille et elle n'avait jamais eût l'occasion de le faire par le passé.

hrp: (source) "Le satyre", Victor Hugo.


Dernière édition par Anaya Septim le Sam 11 Aoû - 18:20, édité 1 fois
avatar
Anaya Septim

Messages : 795
Emploi : Dealeuse de thé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bonheur simple

Message par Ivy Sawyer le Mar 7 Aoû - 15:05

Elle n'avait rien à faire, rester dans son lit. Puis allez au cours de vol et pour finir elle allait rester seule comme si elle était un fantôme enfin elle connaissait bien ça être invisible cela lui rappelait trop la maison, ses parents et sa famille puis elle se disait que cela n’était pas trop rare mais cela lui fit mal tout de même. Elle marche vers la lac pour rester seule, aujourd’hui elle ne voulait pas vraiment être marrante où même rigoler et être la folle. C'était son jour de tristesse si on peux dire. Elle reste là seule sans même voir ou entendre les autres personnes qui étais là. Elle  marche comme un zombie si on peux le dire avec son petit chat qui la suivie et l’appela pour les lui dire qu'il y avait des gens. Où pour avoir des bisous enfin Ivy ne fit pas vraiment attention. Quand d'un coup elle vis qu'il y avais des gens devant d'elle. Il y avait Eretria, la jeune fille qui était de sa maison, elle la connaissait bien enfin si on peux dire. Elle regardait les deux autres personnes qui était là, elle ne savais pas vraiment quoi faire. Elle avais envie de fuir et rester seule ou de s’amuser avec eux pour oublier sa peine. Elle regardait son ti-chat et lui dit.

« Que dois-je quoi ? »

Son ti-chat monta sur son épaule gauche pour se coucher et lui faire un gros câlin, elle avait compris enfin on va dire ça. Elle marche avec son chat vers l'eau rien a foutre d’être mouiller surtout avec se qu'elle porte un jean bleu claire et une blousse noir et allez plouf dans l'eau, son chat qui le regardait tout mouillé et sortis de l'eau pour se coucher sur la plage  et lui fit un sourire

« désolé ti-chat »

se retourna vers les filles et dit

« Je peux vous rejoindre plus on n'est de fous plus c'est amusent  ? »

Elle regardais les jeune pour savoir leur réponses cela mit un peu de joie dans sa journée si triste. Disons qu'elle oubliera un peu ses parents et tout le mal qu'ils lui on fait.
avatar
Ivy Sawyer

Messages : 35
Emploi : Donne des succette aux gens
Localisation : Derrien toi !!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bonheur simple

Message par Eretria Stormfire le Mar 7 Aoû - 20:09

Je jouais dans l'eau, mon univers. Je n'avais pas encore décidé de retirer mes chaussure alors qu'Anaya et moi on jouait à une merveilleuse bataille dans l'eau. J'attendis une voix, c'était celle d'un jeune homme. Ce qu'il citait était magnifique je n'avais pas du tout envie d’interrompre son récit alors je le laissais continuer tout en le regardant sur son balai, une fois fini je laissais la parole à Anaya. De mon coté j'étais subjuguée par l'oiseau qui volait à ses cotés, un corbeau blanc. Ce volatile était magnifique, je crois même que c'était la première fois que j'en voyais un.

Je ne pouvais pas m’empêcher de regarder cet oiseau, le voir voler au coté du jeune homme, le tandem qu'ils formaient était tout simplement magique. On pouvait voir que le lien qui les liait était fabuleux.  Je n'avais pas connaissance de son poème, mais je pouvais dire que ce qu'il venait de dire était fabuleux.

J'écoutais attentivement les paroles de mon amie qui lui demandait de venir nous rejoindre. De mon coté, mes yeux ne pouvaient quitter cet oiseau, au pelage blanc comme l'hiver, parce que je n'avais jamais rien vu d'aussi beau que cet animal, d’après ce que je pus comprendre. Il devait s’appeler Winter, si c'était le cas cela lui allait à la perfection.

Je sais que ce n'était pas correcte de ma pars de ne rien dire mais j'étais troublée par la beauté de l'oiseau, ainsi que les paroles du jeune homme que je ne pouvais rien dire de plus que de sourire et attendre que le jeune homme vienne nous rejoindre.

Entre temps, je me permis de sortir de l'eau pour retirer mes chaussure complément trempées et c'est là qu'arriva Ivy nous demandant si elle pouvait nous rejoindre. Je fis "oui "de la tête et lui tendis ma main pour qu'elle nous rejoigne.


Dernière édition par Eretria Stormfire le Jeu 23 Aoû - 9:32, édité 1 fois
avatar
Eretria Stormfire

Messages : 144
Emploi : Etudiante
Localisation : Quelque part ....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bonheur simple

Message par Anaya Septim le Sam 11 Aoû - 18:33

Son attention fût détourné du 'satyre volant' par l'approche d'une Gryffondor à la triste mine. "Mais... c'est Ivy??". Elle ne l'avait pas reconnue, elle qui était tellement souriante, une boule d'énergie (qui elle l'avouait, la fatiguait parfois en cours...). Elles ne se fréquentaient pas mais Ivy ne passait pas inaperçue avec ses longues jambes de mannequin, ses bonbons, ses blagues et ses rires. La voir avec cette mine changeait toute sa physionomie.

Eretria avait été plus réactive mais Anaya tenait à ce que la gryffondor se sentent totalement acceptée: "Bien sûr enfin... si t'as pas peur pour ton brushing!". Et elle dirigea une pichenette sur la surface pour arroser légèrement Ivy avec un sourire taquin. Puis elle se tourna de nouveau vers le ciel, l'air faussement fâché, les mains sur les hanches: "Eh bien Messire aux ailes graciles, êtes vous effrayé par 3 jeunes demoiselles? Le temps file! Doit-on vous faire tomber de votre selle?" lança t'elle en envoyant le plus haut possible une gerbe d'eau à l'aide d'un coup de pied puissant en riant aux éclats.
avatar
Anaya Septim

Messages : 795
Emploi : Dealeuse de thé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bonheur simple

Message par Zack Lawliet le Mer 22 Aoû - 22:06

Du haut de mon balai j'observe la scène. Je souris quand Anaya se lance dans la poésie. Une nouvelle jeune fille arrive. Fort jolie. Mais avec un air si triste. Enfin quand je les regarde je vois dans les yeux des trois des lueurs de tristesse. Puis on me somme de descendre ou on me fera descendre.

Oula gente dame. Point de hargne envers ma personne. Je vais descendre.

Je me dirige vers la plage puis je descends avec mon balai. Je pose le pied sur le sable. Et je m'installe sur la plage. Je regarde les filles se baigner.

Ne m'en veuillez pas mais très peu pour moi de me tremper. Je préfère vous parler d'ici. Je leur souris. Alors mes demoiselles? Comment s'est passé votre semaine?
avatar
Zack Lawliet

Messages : 64
Emploi : Étudiant
Localisation : Dans un bouquin ou une musique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bonheur simple

Message par Anaya Septim le Jeu 13 Sep - 12:15

"Roooh..." Zack ne voulait pas venir plouffer un coup "Rabat-joiiiie!". Anaya rit et sauta en arrière dans l'eau et ressurgit en sautant hors de l'eau, riant toujours. Elle sortit de l'eau et eût un sourire espiègle pour faire croire au serdaigle qu'elle allait l'arroser... mais elle n'en fît rien et pressa ses cheveux et ses vêtements à distance raisonnable pour les égoutter sans le toucher, tout en lui répondant: "Ben depuis le vol moi pas grand chose... enfin si j'étais canon y'a 5 minutes, je me suis fait relooker par Jo, Sheeris Keila et Euphemia. Ouais y'avait besoin de monde vu le chantier! C'était très sympa. Tu as loupé ça, enfin valait peut-être mieux pour nous deux!". La poufsouffle pouffa puis pris une pause théâtrale, main sur le front telle une tragédienne grecque: "Oh Zack, remercions le Destin de n'avoir point permis votre regard de se pauser sur ma personne quand, nimbée d'artifices terrestres, votre cœur aurait pût chavirer à ma seule vue...". Elle garda la pause et jeta un œil aux filles dans l'eau qui l'écoutaient, médusées. La rouquine ne tint pas et éclata à nouveau de rire avant d'aller s’asseoir près de Zack et dit d'un ton anodin en s'admirant les ongles dans une attitude faussement et exagérément détachée: "Ah et puis j'ai été dans la forêt interdite.". Elle tût évidemment le presque drame ainsi que la présence de Jude, ne voulant pas le mettre dans l'embarras et s'allongea sur les coudes, l’œil brillant: "Et j'ai pas l'intention d'arrêter mes explorations la semaine prochaine. (*elle regarda ses interlocuteurs un à un*) Si y'a des amateurs...".
avatar
Anaya Septim

Messages : 795
Emploi : Dealeuse de thé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bonheur simple

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum