Confessions semi nocturne entre blairelles (PV Keila-Anaya)

Aller en bas

Confessions semi nocturne entre blairelles (PV Keila-Anaya)

Message par Anaya Septim le Ven 15 Juin - 23:08

Anaya s'était (pour changer...) éveillée en sursaut, complètement perdue, sans aucun repère spatial ou temporel. Elle mis plusieurs longues minutes à calmer son cœur battant, persuadée que son poursuivant allait bondir de l'ombre pour... pour... "Que ...?". La fille échevelée toucha ses joues qui étaient humides. Le flot de larmes repris comme une fontaine dont on a rouvert le robinet quant elle se redressa. Cela l’agaça grandement et elle rejeta ses couvertures rageusement: bon elle n'arriverait pas à se rendormir, autant aller se calmer en bas... Elle attrapa à tâtons son livre de chevet et sa boite de mouchoirs et descendit le plus silencieusement possible, essuyant rageusement les perles salées qui osaient couler le long de son visage.

Le sol était glacé sous ses pieds nus et elle se dépêcha d'aller se blottir dans un canapé près de l’âtre au feu magique: elle grelottait mais ce n'était pas de froid. Elle détestait être dans cet état: faible. La rousse s’emmitoufla dans le plaid du canapé: elle pensa à Charlie qui dormait à quelques pas, elle aurait donné n'importe quoi pour qu'il soit là... ou pas en fait: pour qu'il la voit dans cet état? Plutôt être changée en gnome (ou heu... gnomette? bref on s'en fiche). Et ces yeux qui n'arrêtaient pas de couler!!! "Rahhh!" lâcha t'elle au comble du déplaisir.

La pleureuse solo se cala et ouvrit son livre, tentant de lire vainement les lignes qui se floutaient sous ses crises de larmes intempestives.


Dernière édition par Anaya Septim le Sam 14 Juil - 10:32, édité 1 fois
avatar
Anaya Septim

Messages : 714
Emploi : Attachiante

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confessions semi nocturne entre blairelles (PV Keila-Anaya)

Message par Keila Stamper le Lun 18 Juin - 11:36

Cela fait quelques temps que je me retourne dans mon lit. Je n'arrive plus à dormir. Certaines images me reviennent en mémoire. J'en frisonne encore, rien que d'y penser. J'essaye de chasser mes idées noires et me dire que tout le monde a bien commencé un jour. Non ? Je soupire et finis par me lever. Il fait noir mais cela n'a pas vraiment trop t'importance. Au bout de quelques minutes, mes yeux se sont habitués au pénombre.

Je descends vers la cuisine (Peut-être qu'un verre d'eau me ferait du bien.)me dis-je. Je suis pieds nu, le sol est froid et cela me provoque une sorte de frison. Je me demande si je n'aurais pas du mettre autre chose d'autre que de rester en petite tenue. J'espère ne rencontrer personne surtout pas un garçon. Bien qu'en somme dormir en t-shirt et short n'est pas comme si j'étais nue !

Enfin bref ! C'est juste que je suis pudique, il faut que j'apprenne à prendre un peu sur moi et je pense que cela ira mieux après. Je continue mon chemin quand tout à coup mon regard se pose sur une forme dans le canapé près du feu magique. Je m'approche alors d'elle, c'est Anaya, la rouquine qui m'a accueilli d'une certaine façon. Je la regarde plus attentivement et remarque qu'elle pleure. (Oh!!!) je déteste cela, voir les gens pleurer.

Je racle ma gorge, elle ne m'a peut-être pas remarqué étant donné qu'elle semblait être plongée dans son livre.

"Humm...humm..."fais-je avant de rajouter
"Puis-je faire quelque chose ? Je m'excuse mais je n'ai jamais aimé voir les gens pleurer...alors si tu veux parler, je suis là ?"

Bien que l'on ne se connaît pas beaucoup, j'espère que mon effort pour sociabiliser sera remarqué. Je suis devant elle comme une statue, attendant qu'elle me réponde.


Dernière édition par Keila Stamper le Ven 22 Juin - 11:01, édité 1 fois
avatar
Keila Stamper

Messages : 91
Emploi : Etudiante
Localisation : Le nez dans un livre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confessions semi nocturne entre blairelles (PV Keila-Anaya)

Message par Anaya Septim le Jeu 21 Juin - 11:38

Un bruit. Anaya se pétrifia. Bon non décidément avoir choisit de descendre avec un Stephen King alors qu'il faisait encore nuit dans un endroit bourré d'ombres et pas encore bien connu était une idée d'excrément de dragon... "Non non non c'est pas Tak... il existe pas il existe pas...". Un son... TOUT PRES!!! Et elle qui ne voyais rien une fois sur deux à cause de l'eau salée sortant de ses yeux! De toute façon si c'était Tak elle... "OUF!" La rousse fût soulagée en reconnaissant la voix puis la silhouette de Keila (enfin un machin un peu flou ressemblant à Keila). Elle s'essuya une fois de plus les yeux et ferma son livre avec un marque page (plier une page de livre c'était à son sens comme torturer l'aile d'un oiseau).

"Ah c'est que toi... désolée j'étais partie dans mon bouquin." (*elle renifla et pris un mouchoir en papier pour se moucher sans élégance aucune*). "Non non tu déranges pas... ça me fera du bien de pas être toute seule. Je... j'ai juste encore fait un cauchemar...". Anaya se tût et regarda le feu, un peu gênée: elle se sentait comme une gamine de 6 ans qui a peur des monstres dans son placard ou sous son lit.


Dernière édition par Anaya Septim le Lun 25 Juin - 10:47, édité 2 fois
avatar
Anaya Septim

Messages : 714
Emploi : Attachiante

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confessions semi nocturne entre blairelles (PV Keila-Anaya)

Message par Keila Stamper le Ven 22 Juin - 19:57

C'est plus fort que moi, je ne peux m'empêcher de voulor aider quand je vois quelqu'un pleurer ou même en difficulté. Je m'approche pendant qu'elle m'explique qu'elle vient de faire un cauchemar. (La pauvre !). Les mauvais rêves n'aident jamais à bien se reposer et cela laisse souvent des traces, tout comme quand un garçon fait son apparition dans votre vie et que vous n'arrivez plus à l'oublier. C'est horrible, je n'arrête pas de voir son visage et me sens toujours autant troublée par notre rencontre. Il faut que je me concentre sur autre chose et le chagrin de mon amie est un bon remède d'une certaine façon.

Je m'assieds au sol à côté d'elle, le visage tourné vers le sien pendant qu'elle regarde les flammes du feu magique et dans un geste amical, je prends une de ses mains dans la miennes. Je me surprends moi-même ma timidité a disparu.  Ha, moins que c'est parce que je lui fais confiance ou que j'ai vraiment envie de l'aider. La chaleur d'une amitié est toujours réconfortante.

"Oh !! Tu veux en parler ? "Lui demandais-je alors sans avoir lâcher sa main.
avatar
Keila Stamper

Messages : 91
Emploi : Etudiante
Localisation : Le nez dans un livre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confessions semi nocturne entre blairelles (PV Keila-Anaya)

Message par Anaya Septim le Lun 25 Juin - 11:26

"Questcequellefaitlà???" Anaya avait oublié le feu, Tak, Charlie à l'étage et tout le reste en sentant qu'on lui prenait la main et faillit l'enlever vivement. "Du calme du calme DU CALME! Liz l'a fait, Chrissy t'as touchée aussi... ça va ça va... c'est ni Jude ni Charlie même pas un garçon... du calme.". Elle réussit à s'apaiser et le blanc dans sa tête s'éloigna. Son corps se fît moins raide et elle se gratta l'arrête du nez avant de répondre: "Ben heu tu sais... les cauchemars (*sprrroooon, elle essuya ses larmes et se moucha de sa main libre*) j'en fais toute les nuits je crois... on... on me poursuit, on m’arrache qu... quelque chose, un bout de chair par ex..exemple ça arr... arrive... là il... il m'a p-p-pas a-a-attrappé. C...c'est b...bon.". (*elle essaya de rire sans succès et tamponna des larmes nouvelles*). Anaya soupira et replia ses genoux avant de poser son menton dessus, sans lâcher la main de l'autre poufsouffle: au final c'était rassurant et apaisant.  "Je... je pense que... que c'est mon père dans le rêve m...mais j'y connais p... pas grand chose... j'ai hâte au cours de divination, peut-être que ça m'aidera à c...comprendre.". Elle n'y croyait pas trop mais bon.

Et puis elle en avait marre d'avoir mal au cœur, au ventre et à la tête à force d'être brouillée avec Jude... la discussion de la veille avec les 3 garçons l'avait bien éprouvée mais avait au moins mis les choses à plat. La poufsouffle regarda Keila: "Et...et toi que fais-tu debout si tôt dans ton joli pyjama? Quelque chose te travailles? On dirait une petite fée perdue...". Bon bah ça lui avait échappé mais c'était pas méchant et sincère, c'est vrai qu'avec ses grands yeux bleus émerveillés et sa couronne de cheveux dorés, elle ressemblait à une fée... "Hmm je devrais ptet bien me méfier, elle pourrait bien ensorceler Charlie... ou J..Jude. Et ça, non pas...pas question.". Ses larmes s'étaient calmées et Anaya se dit qu'elle allait tenter de tâter un peu le terrain, histoire de se rassurer.... enfin... si l'occasion se présentait.
avatar
Anaya Septim

Messages : 714
Emploi : Attachiante

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confessions semi nocturne entre blairelles (PV Keila-Anaya)

Message par Keila Stamper le Mer 11 Juil - 10:50

Assise sur le sol, la main d'Anaya dans la mienne, je l'écoutais me raconter son tracas. Ce qui l'avait perturbé et l'avait entrainé auprès du feu. Je ne disais rien et continuais d'écouter parfois une présence peut être un calmant pour l'âme et d'après ce que je comprenais, elle avait fait un cauchemar. Je la regardais attentivement et les larmes dans ses yeux me touchaient, j'étais inquiète pour mon amie comme le jour de notre premiére rencontre. Elle avait le don de faire disparaître ma timidité, si seulement cela pouvait être aussi simple en présence des autres. Peut-être que l'amitié que j'ai pour elle, me fait oublier tout tracas quand je la vois dans cet état. Je voudrais faire disparaître ces larmes et revoir son sourire.

"Oui, certainement...ce cours n'est pas celui qui peut permettre d'interprétation les rêves ? Si c'est ca, tu trouveras surement la réponse à tes cauchemars..."

Bien qu'elle ne suivait pas ce cour, elle s'était renseignée sur chacun d'eux et pouvait donc plus ou moins s'en souvenir. Elle n'était pas miss parfaite non plus mais si ce cours était bien celui dont je pensais, j'étais certaine qu'il pouvait aidé mon amie. Pas dans l'immédiat parce que l'esprit et si complexe que parfois il faut des années pour le déchiffrer mais les réponses sont quelque part dans notre subconscient et apparemment, il faut parfois de l'aide pour trouver les réponses.

Elle finit par me regarder et ses paroles me firent rougir, elle avait vu juste ! J'étais tourmentée entre deux garçon, certes avec des sentiments différents l'un de l'autre mais toujours incompréhensible pour moi. L'un n'était pas de mon monde et l'autre était un coureur de Jupon. Décidément, la vie est compliquée et le pire dans tout ça, c'est que je venais seulement de les rencontrer.

"Tu as vu juste Anaya, je suis totalement perdue, mais bon...ce...qui compte pour le moment c'est toi....je m'inquiète pour toi, je n'aimes pas voir mes amis pleurer..."

C'était sincère, je détestais voir les gens pleurer et surtout quand il s'agissait de gens qui faisaient parti de mes amis. On se connaissait que depuis quelques jours certes mais je pouvais pas expliquer pourquoi ? Ni la raison de cela ? Mais je lui faisais entièrement confiance et je sentais que je pouvais tout lui dire.
avatar
Keila Stamper

Messages : 91
Emploi : Etudiante
Localisation : Le nez dans un livre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confessions semi nocturne entre blairelles (PV Keila-Anaya)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum