[CLOS] Liberté et pieds mouillés

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Riku Jun le Lun 26 Fév - 9:49

Riku répondit à Charlie en souriant.

" Et bien je vais essayer de mettre en relation les deux mondes et éviter un cours ennuyeux. "


Un autre élève se présenta avant d'enlever son assistante pour la porter un peu plus loin. Il y avait des tensions dans l'air au fur et à mesure que le groupe s'agrandissait.
Le professeur accepta la proposition du jeune Poufsouffle qui l'invitait à manger avec eux. Riku était encore adolescent dans sa tête et il aimait le contact avec les élèves. C'était l'occasion idéale!

Il s'installa avec Charlie et l'aida à déballer les provision sur une nappe de pique-nique que le professeur venait de faire apparaître.



Riku jeta un œil aux Serpentard. Il fit part de ses réflexions à l'élève près de lui.

" Je vois qu'il y a une réelle mixité entre les maisons. Excepté des Serdaigles... Il vous snobent ou c'est une coïncidence? "
avatar
Riku Jun

Messages : 61
Localisation : Où le vent le mène

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Jude Harrison le Mar 27 Fév - 11:24

Jude avait réagi instinctivement, sans vraiment prêter attention aux autres ni à leurs réactions.
Il tendit à Anaya de quoi s'essuyer les pieds, sans la regarder. Son cœur battait encore trop vite, sa respiration était trop saccadée. Il avait du mal à regagner son calme.

Elle n'eut aucun mouvement vers lui, alors il leva finalement les yeux vers elle.
Elle l'observait avec un regard qui lui paru... inquiet. Mais effrayé, également.
Le Gryffondor se rendit compte qu'il avait réagi bien trop impulsivement.
Et il se souvînt de sa promesse de la veille d'être toujours franc avec elle.

Il prit trois grandes inspirations qui lui firent regagner un peu de sérénité.
Puis il fixa Anaya à nouveau, toujours agenouillé devant elle.
Il dit avec douceur, mais un peu de tension dans la voix : Je suis désolé. Je sais pas ce qui m'est arrivé. Amanda a fait une blague sur ma mère, ça m'a mis en rogne... Et... Et j'ai pas... Je... Il ne pouvait pas lui dire ça. Il contourna le problème. C'est quoi ton deal avec Charlie ? Vous vous connaissiez ? Il s'est passé un truc entre vous ? Il t'est arrivé quelque chose ? Il baissa les yeux et se rembrunit. Je devrais probablement m'excuser auprès de lui aussi.

Il changea brutalement de sujet, et demanda à Anaya : On rejoint les autres ? Je meurs de faim ! Tu as besoin d'aide ou ça va aller ?
Il s'était relevé et lui tendait le bras en souriant, comme pour l'accompagner à un bal.
avatar
Jude Harrison

Messages : 141
Emploi : Élève
Localisation : Au Bord du Lac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Anaya Septim le Mar 27 Fév - 13:07

Son genou à terre, ses grands yeux bleus... Anaya repensa un instant à son livre de contes illustré aux pages abîmés à force d'être parcouru. Elle y avait plongé pour échapper à la réalité, c'était un de ses premiers livres. Offert par sa mère. Où était-elle, que faisait-elle? Jude avait une relation difficile avec la sienne visiblement. La fille aux yeux noisettes hésita à creuser le sujet. "Non trop tôt.". Elle accepta la serviette et se sécha les jambes et les pieds. Elle grimaça en voyant ses pieds déformés... elle les cacha de son mieux en changeant de position en en basculant ses jambes vers l'arrière.

Et voilà que son prince (presque charmant) piquait sa petite crise envers Charlie, le pauvre et gentil Charlie qui l'avait innocemment pris dans ses bras. Anaya ne pût empêcher ses lèvres d'esquisser un petit sourire satisfait. Elle prit tout son temps en faisant mine dé réfléchir à sa réponse mais ne tint pas longtemps et éclata de rire:

"Mais quelle banane tu fais Judinou!" elle calma son rire, elle ne voulait pas qu'il se vexe non plus: il était tellement soupe au lait! "Non on ne se connaissait pas mais on a un peu parlé de ma matinée pourrie et il a juste voulu me soutenir... à sa manière." Elle fît une pause et repassa ses pieds en avant et les balança devant elle, les brins d'herbes chatouillant sa plante des pieds. Elle se fichait que Jude les vois au final. "Pas de ... deal? Enfin si: je lui ai demandé de ne pas refréner ce qu'il ferait avec d'autres. Je lui ai dit ne pas être à l'aise avec le... contact humain, surtout avec les membres du sexe opposé. Mais...je... c'est... ".

La rouquine baissa un peu la tête, prenant une inspiration pour essayer de ne pas bafouiller: "Je veux changer. Je ne veux plus être la Anaya qui se cache, fuit et évite le contact des autres. Je... j'ai décidé de..." elle le regarda mais pas tout à fait "de laisser une nouvelle chance aux autres. Et... et ce.. ça c'est grâce..." elle poussa un grognement de frustration: maudit bégaiement!

Elle se redressa d'un coup et sauta dans l'herbe, s'agenouillant au niveau de Jude, posant sa main sur son épaule (délicieux frisson!), et finit d'une traite en le regardant cette fois bien en face: "C'est grâce à toi Jude. C'est ta gentillesse qui me donne envie de redonner une chance aux autres. Alors toi non plus je ne veux pas que tu te retienne avec moi. Si tu veux me toucher, touche moi. Si tu veux un câlin, demande moi. Si tu veux m'embrasser, embrasse moi." Elle se rendit compte de l'audace de ses paroles et piqua un fard en mettant sa main libre devant sa bouche un instant et détailla le visage du Gryffondor: "Mince je suis vraiment très pr..." elle loucha sur ses lèvres, si roses, si pulpeuses et se demanda quelles saveurs elles pouvaient bien avoir...

Anaya se mordit les siennes et se releva à regrets. La jeune fille mis une main sur hanche et de l'autre pointa un index accusateur sur le géant à ses pieds (enfin... même ainsi il était presque plus grand qu'elle!): "Et oui tu va t'excuser auprès de Charlie il est très gentil, t'as pas été très sympa et mais je suis sûre qu'il te pardonnera." Elle lui sourit,  se rassis sur son rocher et frotta ses pieds pour en enlever les brins d'herbes qui s'y étaient collés. Enfin, Anaya tendis les bras vers son 'sauveur' avec un petit sourire mi-espiègle, mi-suppliant: "Je pourrais marcher mais j'ai pas envie... tu m'emmène Woody?".
avatar
Anaya Septim

Messages : 630
Emploi : Attachiante

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Charlie Valentine le Mar 27 Fév - 15:01

Le professeur Jun avait dressé une belle nappe. Il avait gentiment participé à l'installation du pique-nique. Charlie pensa que tous les gryffondors n'avaient peut-être pas mauvais caractère.
Il fut surpris par la question qu'il lui posa.
Je ne sais pas, professeur. Je ne connais encore personne à Poudlard. Les ravenclaw que j'ai aperçu ont l'air sages et gentils. Je pense qu'ils ne s’intéressent pas à nous. Simplement.
Il n'avait pas d'avis sur la question, en réalité. Mais il ne voulait pas paraître impoli en ne répondant pas. Il n'avait parlé à aucun serdaigle depuis son arrivée. Ils étaient discrets. Leur réputation en faisait des élèves excentriques. Peut-être qu'ils ne préfèraient pas être vus avec les autres maisons.
Charlie était dans ses pensées depuis un long moment. Il ne voulait pas qu'il y ai un blanc gênant dans la conversation. Il ouvrit la bouche pour dire ce qui lui passait par la tête. À propos de cette fille qui le rendait curieux.
Pardonnez-moi, professeur. Est-ce que je peux vous demander pourquoi vous avez dit à Anaya que vous alliez beaucoup vous côtoyer ?
avatar
Charlie Valentine

Messages : 52
Emploi : Student
Localisation : Hogwarts School of Magic

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Amanda de Montmorency le Mar 27 Fév - 18:58

Amanda fut d'abord surprise lorsque Bambi la repoussa brutalement. Elle avait pourtant approché du but.
Elle resta interdite pendant quelques secondes alors que Jude faisait son petit show.
Quand il s'en alla, furieux, elle éclata de rire.

Il y va fort, le roquet ! Bambi a ses bois qui commencent à pousser !
Elle se tourna vers Svetlana qui la regardait en coin.
Oh elle est mignonne. Elle s'inquiète pour moi, ironisa-t-elle.
Tout va bien. Ce n'était que le premier round.

Elle fit un sourire à la russe, attrapa son balai et se dirigea vers le groupe de losers. Entre Olga et Carotte, le courant semblait passer. Elle les laissa donc s'amuser tous les deux.
La brune fut déçue quand elle remarqua que Miss Retenue 2017 n'avait pas assisté à son spectacle avec son amoureux. Elle était bien trop occupée à fricoter avec Dadais n°2.
Bambi avait emmené sa dulcinée sur un rocher (Comme c'est romantique, un homme qui vous emmène de force sur un bout de pierre. À quand l'os dans le nez ?) et les autres s'étaient installés sur une nappe de pique-nique et déballaient la nourriture.
Elle se posta devant eux et s'adressa d'abord au professeur, comme la bienséance le voulait. Bonjour professeur Jun. Je suis Amanda de Montmorency de la maison Serpentard. Je suis ravie de faire votre connaissance. Permettez-moi de me joindre à vous.

Elle posa son balai dans l'herbe et s'installa volontairement à côté du Badger Chinois.

La Serpentard arracha de la main du Grand Dadais un sandwich que celui-ci s'apprêtait probablement à manger. Elle lui dit de sa voix la plus charmeuse : C'est pour moi ? Merci très cher. Tu es adorable. J'ai été impressionnée par ton blaireau en cours de Métamorphose. Je suis enchantée de rencontrer ENFIN des élèves à la hauteur à Poudlard. Ailleurs que chez les Serpentards, bien évidemment. Je commençais à me questionner sur l'utilité des maisons Serdaigle et Poufsouffle. Mais heureusement, tu es là.
avatar
Amanda de Montmorency

Messages : 70
Emploi : Étudiante
Localisation : Hogwarts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Nina Porskoff le Mer 28 Fév - 14:20

"Ahhhh un confrère..." son sourire s'élargit: pas besoin de minauder avec lui, ils étaient de la même espèce: des charmeurs. Elle avait très envie de passer du temps avec Scott mais préféra regarder sa consœur qui avait essuyé un revers un peu violent du grand mol... du grand mec surprenant. Amanda la rassura et repartie en chasse. La blonde sourit: elle admirait sa détermination et son aplomb.

La serpentarde reporta son attention sur le (vraiment séduisant) Gryffondor: "Désolée t'avoir menti, c’était une de mes techniques.... mais pas besoin de ça avec toi visiblement..." elle lui fît un clin d'œil complice. "Très charmant ton sourire! J'accepte invitation, j'ai envie de te connaître (*elle s'approcha d'un pas pour être nez à nez avec le roux*) de plus près." Elle lui attrapa la main et dît: "On rejoint les autres ensemble ou... tu préfères faire la course? Et on parie un truc, à toi de choisir quoi!". Nina avait un sourire espiègle et l’œil brillant.
avatar
Nina Porskoff

Messages : 431
Emploi : Chasseuse de garçons♥

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Jude Harrison le Lun 5 Mar - 20:45

Jude écouta calmement Anaya lui expliquer ce qu'il s'était passé entre elle et Charlie, et lui rappeler que les contacts physiques avec autrui étaient difficile pour elle. Mais qu'elle avait décidé de changer.
Il fit la moue, mais ne dit rien. Elle a décidé de changer... Avec Charlie. C'est bien ce qui me dérange.
Quand elle s'agenouilla auprès de lui, initiant le contact, et lui fit des propositions déroutantes, Jude préféra rester muet à nouveau. Elle cacha sa bouche de sa main comme si elle avait dit une bêtise et rougit. Il ne comprenait pas les signaux contradictoires que lui envoyait la Poufsouffle.
Il était perdu. Qu'est-ce qu'elle voulait ? Qu'est-ce qu'il pouvait faire, ne pas faire, ne pas dire ?
Un relent de colère grouillait toujours en lui et ne l'aidait pas à avoir les idées claires.
Il valait mieux se taire que d'envenimer les choses.

Ensuite, elle lui dit de s'excuser auprès de Charlie.
Il n'aimait pas qu'on lui dise ce qu'il devait faire. Il avait l'impression d'être un petit garçon qu'on grondait. Mais il savait aussi qu'elle avait raison.

Elle s'assit de nouveau sur le rocher et s'essuya les pieds. Il était contrarié, alors il préféra revenir à un sujet plus terre-à-terre. La rousse lui répondit : Je pourrais marcher mais j'ai pas envie... tu m'emmène Woody ?
Jude lui fit un sourire de défi : C'est bon pour cette fois, Jessie, mais n'abuse pas de ma gentillesse !
Il la prit dans ses bras et la souleva de la même façon qu'il l'avait sortie de l'eau, mais avec plus de douceur.
Il l'emmena jusqu'à la couverture installée par leurs camarades et professeur et la posa délicatement en face d'Amanda et de Charlie.
Il lança un regard noir à celle-ci, mais n'osa pas croiser celui du Poufsouffle.

Il s'adressa donc au professeur.
Vous êtes pressé de donner votre premier cours, professeur ? J'ai grandi chez les moldus, je pourrais peut-être rapporter enfin des points à notre maison., lui dit-il en se grattant nerveusement entre les omoplates, en toute humilité.
avatar
Jude Harrison

Messages : 141
Emploi : Élève
Localisation : Au Bord du Lac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Scott Boone le Mar 6 Mar - 1:28

Nina s'excusa d'avoir menti pour aborder Scott. Enfin ! De l'honnêteté ça faisait du bien !
Elle approcha son visage du sien en disant qu'elle voulait mieux le connaître aussi.
Il aurait pu l'embrasser à ce moment. Mais il était joueur.
Sans faire de manières, elle lui attrapa la main et proposa encore une course avec récompense à la clé. Elle le regardait avec tellement d'envie que le roux ne pouvait pas refuser.
J'suis toujours partant pour une petite course ! Mais le pari doit être à la hauteur ! T'as des idées ?
Il en avait quelques-unes en tête. Mais il préférait rester poli. Pour l'instant.
avatar
Scott Boone

Messages : 61
Emploi : Aventurier
Localisation : Là où je ne devrais pas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Anaya Septim le Mar 6 Mar - 10:32

Anaya avait observé le visage de Jude passer par tout un spectre d'émotions avec inquiétude: qu'est ce qui se passait vraiment dans cette caboche? Elle décida de garder le silence et de profiter que Jude ait cédé à son caprice. Elle fît un grand sourire à Liz en arrivant près du groupe, mais il s 'évanouit en voyait la Lapdanceuse en train de piquer le sandwich de Charlie et de baver sur leur maison... "Mais quelle... QUELLE... pique assiette! Quelle sans-gêne!". Jude la posa doucement et elle le remercia. Enfin elle aurait bien voulu ne pas être en face de cette... ce... cette espèce de garce là mais la vue était heureusement améliorée par la présence de Charlie. Jude engageait la conversation avec le professeur. La poufsouffle ne tint pas et ouvrit la bouche sans réfléchir à ce qu'elle allait dire:

"Eh toi la vipère, sache que notre maison n'a rien à envier à la tienne: on nous aime pour nos qualités humaines, nous. Une personne ne se résume pas à ses réussites scolaires.". Elle s'arrêta un instant et pensa à Euphemia, Orson et Alec: "Et les Serdaigles sont intelligents et sociables... EUX.". Elle s'adoucit et sourit de nouveau pour s'adresser à son confrère de maison: "Certes Charlie est un sorcier doué mais c'est sa gentillesse que j'apprécie chez lui. Au fait je te fais un sandwich? Comme le tiens a mystérieusement... (*coup d’œil méprisant à la vipère) disparu?". Elle fît la même demande à Liz qui lui répondit et s’attela à répondre à son souhait en attendant la réponse de Charlie... et espérant que la Lapdanceuse fermerait sa bouche. Mais à moins de lui balancer un sort de mutisme, la rouquine n'y croyait pas trop...
avatar
Anaya Septim

Messages : 630
Emploi : Attachiante

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Nina Porskoff le Mar 6 Mar - 20:43

Nina faillit (faillit seulement!) être désarçonnée: d'habitude le garçon sautait sur l'occasion et demandait un truc innocent... c'était agréable de tomber sur quelqu'un qui donnait du fil à retordre.

Elle se concentra et réfléchis: quelque chose de pas trop coquin, un peu taquin... et puis doucement, elle ne voulait pas non plus passer pour la fille facile de l'école le 2nd jour. La blonde pencha la tête et proposa d'un air taquin l'index en l'air: "Le perdant doit un massage au gagnant. Et si (*elle agita l'index*) et SEULEMENT SI le gagnant a vraiment avance, un baiser. Le perdant lot consolation: bisou sur la joue seulement.". Elle lui sourit l'air toujours espiègle et lui fît le coup des yeux de chat potté: "Alors Monsieur Scott? C'est assez... alléchant pour toi?"
avatar
Nina Porskoff

Messages : 431
Emploi : Chasseuse de garçons♥

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Scott Boone le Mar 6 Mar - 22:46

Le lot proposé par la serpentarde était tentant. Mais Scott voulait rajouter une clause.
C'est pas mal. Y a de l'idée. Mais si on joue on joue à fond. Un vrai massage, nus et avec de l'huile et des bougies. Pas un truc de gosse. Alors, toujours partante ?
Il la regarda avec défi et toujours souriant. Par contre pour le baiser... Qu'on gagne ou qu'on perde ce sera à deux donc c'est pas trop un challenge. Il se gratta les cheveux.
Faut aussi que tu nous emmènes plus loin sur ton balai. On est à trois mètres, c'est trop court.

Et faut pas m'appeler monsieur. Tu ne m'as même pas dit ton prénom.
avatar
Scott Boone

Messages : 61
Emploi : Aventurier
Localisation : Là où je ne devrais pas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Nina Porskoff le Mar 6 Mar - 23:12

Flûte il avait balayé l'idée "gagnant-gagnant". Nina éclata de rire: "Tu es dur Scott! Ah je l'ai pas dit? Eh bien je m'appelle N..." elle s'arrêta net "non je le dirais pas! si tu gagnes tu sauras.". Elle lui tira la langue.

La serpentarde le jaugea des pieds à la tête, sans se gêner: "Hmm... pour le massage... je me mets pas nue devant inconnus... enfin pas exprès." Nouvel éclat de rire. "Quel âge tu as? Moi 16 ans. Tu fais fier mais tu es peut-être juste petit garçon effrayé..." elle le regarda le menton levé avec défi, un sourire au coin des lèvres. "Si toi avoir plus 15 ok pour massage... mais avant rendez-vous demain! On est pas des sauvetages... heu sauvages".

Elle enfourcha son balai (enfin celui du heu... garçon à qui elle l'avait emprunté et qu'elle avait déjà oublié) et tapota l'arrière avec un sourire, les yeux plissés: "Tu montes sur bolide Scott?".
avatar
Nina Porskoff

Messages : 431
Emploi : Chasseuse de garçons♥

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Riku Jun le Mer 7 Mar - 12:31

Riku répondit à Charlie :

" Et bien cette charmante demoiselle est mon assistante. n'hésitez donc pas à passer par elle si vous avez la moindre question. "

Peu à peu, d'autres élèves s'installaient et se présentaient au professeur. Il leur répondait avec un sourire, et dit à Jude :

" Oui, j'ai hâte de vous voir demain, je suis sûr que vous ferez des étincelles. Mais je suis un peu déçu de ne pas avoir plus d'élèves inscrits. " Il jeta un œil à la Serpentard près de lui. Elle aurait pu beaucoup apprendre dans son cours...

" Je n'ai d'ailleurs qu'un élève de Serdaigle inscrit " ajouta-t-il en riant. " J'aurais donc bien voulu en rencontrer pour savoir pourquoi ces élèves censés être avide de connaissances étaient moins intéressés que les Poufsouffle. "

Se tournant vers Anaya qui était revenue manger avec eux depuis un petit moment :

" Et vous, que pensez-vous de la discrétion de vos collègues Serdaigle ? "


Le professeur avait bien vu qu'il existait une certaine tension entre quelques élèves, mais il restait en observateur. Les adolescents devaient régler leurs problèmes entre eux, sauf s'ils demandaient de l'aide, bien évidemment.
avatar
Riku Jun

Messages : 61
Localisation : Où le vent le mène

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Anaya Septim le Lun 12 Mar - 11:54

"Qui MOI? En quoi mon avis heu... réponds bécasse!".

"Heu eh bien... comme je disais tout à l'heure ceux que j'ai côtoyés étaient des têtes bien remplies et des gens attentifs aux autres.". Elle se gratta la tête: "3]Bon y'en a qui ont l'air de venir d'autres planètes (*elle pensait à Alec qu'elle avait du mal à cerner*), mais ils sont tous sympas et pas malveillants... ça fait du bien ça change...". Ses yeux noisettes se plissèrent sous l'action du sourire qu'elle adressait à M.Jun: "Faut pas vous en faire Monsieur, je pense juste qu'outre être la matière jugée 'non-noble' - donc inutile- par certains, les Serdaigles pensent sans doute savoir ce qu'il faut sur les Moldus et veulent se ménager du temps pour travailler et être les meilleurs dans les autres matières. Les frontières entre les deux mondes sont tombées et les gens qui ne vivent pas dans un entre-soi ... discutable fréquentent voir vivent au sein de ce monde Moldu. Et donc connaissent bien ce monde. ".

Anaya s'arrêta et tourna une mèche sur son doigt en réfléchissant. Elle résista à l’envie de jeter un œil à Amanda, voir si la mordante vipère avait compris qu’elle parlait à demi-mot des Serpentards, qui vivaient entre nobliaux et ne se sentaient plus péter tellement ils avaient le c... bref ce n'est pas pertinent là.

La rouquine lâcha sa mèche et repris: "Je pense aussi que les Poufsouffle ont une tendance à l'empathie et donc à vouloir comprendre autrui. D'où le nombre plus élevé d'élèves de notre maison à vôtre cours. Enfin... tout ça n'est que mon avis professeur, ça n'engage que moi.".


Dernière édition par Anaya Septim le Ven 23 Mar - 0:36, édité 3 fois
avatar
Anaya Septim

Messages : 630
Emploi : Attachiante

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Scott Boone le Mar 13 Mar - 12:19

La serpentarde avait dit à Scott qu'il était un enfant effrayé.
Il fit un sourire forcé.T'inquiètes  J'ai 16 ans et j'ai tout ce qu'il faut là où il faut. J'suis ni un p'tit garçon, ni effrayé.
Il la regarda bien en face. Pourquoi un rendez-vous ? C'est un pari. Faut respecter les clauses. Si tu as peur et que tu veux changer le gain, tu n'as qu'à le dire tout de suite. Et si tu veux un vrai rendez-vous, suffit de demander.
Le rouquin avait du mal à suivre la blonde. Il ne comprenait pas ce qu'elle voulait exactement. Elle soufflait le chaud et le froid. Même s'il aimait jouer, fallait passer à l'action à un point.
Il lui fit un clin d’œil avec le sourire pour que sa phrase soit moins agressive. Ensuite, à la demande de la russe il enfourcha le balai derrière elle. Il s'accrocha à elle des deux bras, juste en-dessous de sa poitrine et la serra fort pour prétendre qu'il avait peur. Il lui susurra à l'oreille. Avec plaisir. On décolle quand tu veux, mam'zelle Neh.
avatar
Scott Boone

Messages : 61
Emploi : Aventurier
Localisation : Là où je ne devrais pas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Nina Porskoff le Mar 13 Mar - 12:37

Nina trouva très agréable la manière dont Scott s'accrochait à elle et lui avait susurré des mots pourtant banals à l'oreille, et retint un petit soupir: qu'est ce que ça lui avait manqué! ça fourmillait en bas, son corps sortait de son hibernation forcée. Elle vola donc jusqu'à leur point de départ de course supposé et se posa. La blonde arrangea de nouveau ses mèches tout en regardant Scott. Il lui plaisait mais elle hésitait à être totalement franche. Elle repensa aux conseils d'Euphie.

La serpentarde soupira et se lança: "Écoute Scott, je veux pas qu'on me prenne pour fille de l'Est... pour une šljuha- une... pute quoi.". Le mot était sorti, elle se sentie plus légère. "Avec toi on doit être franc alors je le suis: tu me plaît et le pari du massage me va. Plus que bien même. Mais es-tu prêt à assumer plus ensuite?". Nina était cash et savait que cela pouvait choquer mais le garçon voulait de la franchise... il était servit! "Je sais que ici garçons préfèrent filles calmes et pas entrer... entrepri... (*elle claqua des doigts*) entreprenantes c'est ça. J'ai des 'besoins' mais j'aime qu'on me séduise (*elle haussa les épaules*) comme toute femme je pense. Alors je maintiens le gain mais oui je... je voudrais rendez-vous avec toi..".

Voilà elle avait tout déballé, on allait voir si ce Scott était juste une belle grande gueule ou s'il en avait dans la tête... et le caleçon.


Dernière édition par Nina Porskoff le Jeu 15 Mar - 0:02, édité 1 fois
avatar
Nina Porskoff

Messages : 431
Emploi : Chasseuse de garçons♥

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Scott Boone le Mer 14 Mar - 16:35

Après qu'ils se soient posés, la russe continua à balancer des signes contradictoires à Scott. Enfin, des paroles contradictoires en fin de compte.
Qu'est-ce que tu veux dire assumer plus ?
Est-ce qu'elle voulait une aventure d'un soir ou un petit copain ?
Bon le but d'un pari n'est pas d'avoir à faire des efforts pour obtenir ou offrir le gain. Si je gagne un massage, je gagne un massage. Tu ne gagnes pas un dîner parce que tu as perdu.
Il était confus et la course mettait trop de temps à démarrer. Il ne tenait plus en place. Il avait faim aussi.
V'là ce qu'on va faire. Le gain, c'est soit un massage par le perdant au gagnant. Soit un dîner où le perdant s'occupe de tout. Sans l'aide des elfes aussi ! Ce qui se passera après, dans un cas ou l'autre, ça dépendra que de nous et ce qu'on veut.
Il souriait toujours. Il était de bonne humeur. Il voulait pas se prendre la tête ou la vexer.
À l'arrivée, tu décideras si tu choisis l'option A ou l'option B. À mon avis, le massage, ce sera moins de boulot pour la perdante ! Il rigola un bon coup. Prête ? 3...2...1... Partez ! Il fonça en direction du groupe comme un enragé. L'enjeu lui donnait des ailes et il s'amusait pas cette fois. Il voulait vraiment gagner.
Il avait foncé tête baissé si vite qu'il n'arriva pas à freiner à temps et faillit s'étaler au milieu du pique-nique.
Par chance, Jude avait prévu son arrivée et le rouquin attrapa la main qu'il lui tendait pour l'aider à stopper sa course.
Il était costaud malgré son apparence et Scott s'arrêta net et tomba en arrière sur les fesses.
Il se laissa aller et s'allongea complètement. Il avait la tête sur la couverture au milieu des quatre élèves et du professeur qu'il voyait à l'envers.  Il reprenait difficilement son souffle.
Salut tout le monde ! Professeur ! Alors j'ai gagné ?
avatar
Scott Boone

Messages : 61
Emploi : Aventurier
Localisation : Là où je ne devrais pas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Nina Porskoff le Jeu 15 Mar - 0:33

Nina écouta le rouquin et elle fît les yeux ronds: "Il joue l'imbécile ou je n'ai vraiment fait aucun progrès dans sa langue??? Il a idée de la difficulté de... oh puis говно!!". Elle allait ouvrir la bouche pour répondre mais Scott la pris de cours et s'élança dans la course. "

shlyukha!!! Il est rapide!" elle s'élança sans lâcher son balai qui la gênait et réussit à le rejoindre, elle le talonnait: toutes ces courses poursuites avec la 'police' locale avaient enfin une utilité! Mais elle avait pris trop de retard... elle tenta un sprint, sa poitrine ballottait, ses cheveux la gênait... aussi ne vit-elle Scott qui avait lui réussi à s'arrêter qu'au dernier moment.  "Ostorozhno!!!". En voulant l'éviter, la blonde chuta et s'échoua contre un grand dos jaune: sa poitrine heurta la tête de l'inconnu, amortissant le choc, et elle se retrouva projetée vers l'arrière, les 4 fers en l'air, une fois de plus. Nina se releva et se massa le popotin "AAAïiie... " sa mâchoire avait cogné la tête de l'inconnu, elle la fît craquer et ramassa son enfin le balai projeté plus loin avant de demander à son point d'impact: "Désolée... ça va?".
avatar
Nina Porskoff

Messages : 431
Emploi : Chasseuse de garçons♥

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Charlie Valentine le Mar 20 Mar - 15:02

La serpentarde qui avait été au centre d'une dispute le cours précédent s'assit à côté de Charlie. Très près. Tellement qu'il était gêné. Elle critiqua sa maison mais elle le complimenta lui. Tout en lui volant son sandwich.
Jude arriva avec Anaya dans les bras. Ils s'installèrent en face d'eux. Elle souriait et ça énervait le brun. Comment elle pouvait être contente après ce qu'il venait de faire ?
Le gryffondor évitait de le regarder. Tant mieux pour lui. C'était dans son intérêt de faire profil bas.
Le professeur Jun répondit que la poufsouffle était son assistante. Il était content pour elle et ça lui donnait une raison de plus d'assister au cours.
Elle se fâcha contre Amanda et vanta les mérites de Charlie qui faillit rougir. Elle lui proposa un sandwich pour remplacer le sien.
Oui merci Anaya. J'ai donné le mien à Amanda car elle se sentait pas bien.
La poufsouffle reprit sa conversation avec le professeur.
Amanda profita que les autres étaient occupés pour lui gratter les cheveux et lui dire un truc à l'oreille qui mit le poufsouffle mal à l'aise.
Il avait pas pu répondre que Scott débarqua en courant, attrapa la main de Jude et s'étala sur le dos au milieu de leur pique-nique en demandant s'il avait gagné.
Incrédule Charlie lui dit : Gagné quoi ? De quoi tu parles ? Qu'est-ce que tu fous, là ?
Pas le temps de souffler à nouveau qu'une poitrine énorme s'écrasait contre sa tête avant que sa propriétaire ne tombe en arrière en lui demandant si ça allait.
Il leva un sourcil. Dans sa tête ça allait pas. D'abord, c'était Amanda qui était presque assise sur ses genoux, la main dans ses cheveux et la blonde qui lui jetait ses seins à la tête. Il y avait Scott qui faisait n'importe quoi. En plus, Anaya rigolait avec Jude alors que c'était un abruti agressif. Tout ça devant le professeur Jun !
Charlie cru qu'il allait tomber dans les pommes.
Mais il répondit à la blonde le contraire. Moi ça va, j'ai rien de cassé. Et toi tu t'es pas fait trop mal ?
avatar
Charlie Valentine

Messages : 52
Emploi : Student
Localisation : Hogwarts School of Magic

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Amanda de Montmorency le Mar 20 Mar - 22:14

Pendant qu'Amanda entamait avec grâce le sandwich que Bruce lui avait cédé sans résistance, Bambi avait déposé sa proie en face d'eux avant de s'asseoir à son tour. Il avait jeté un regard de haine à la Serpentard, qui n'en avait cure. Peu lui importait l'avis de la populace.
La Pintade se mêla une fois de plus de ce qui ne la regardait pas. Elle l'interpella violemment, s'attendant probablement à une réponse. Elle était aussi stupide que la brune l'avait imaginé si elle pensait une seule seconde qu'elle allait s'abaisser à entrer dans un débat stérile avec une incompétente. Face à un professeur, qui plus est. Même le professeur d'une matière inutile.
Totalement défaite par le silence méprisant qu'Amanda réservait aux éléments les moins distingués, Roussette se consola en préparant des sandwiches à la volée.
Sérieusement ? Après la lessive, la cuisine ? C'est un pré-requis à Poudlard ? J'ai voyagé deux siècles en arrière ? Nous allons avoir des cours de transformation en bonne ménagère ?
La Serpentard était atterrée par tant de bêtise. Mais devant l'empressement de Bobonne à défendre Bambi Asie, elle eu la confirmation qu'elle avait tapé dans le mille.
Bambi Europe et sa Pintade discutaient avec le professeur d'Histoire d'On-S'en-Fout. Elle se désintéressa complètement d'eux et cessa de les écouter.

La brune reporta son attention sur sa proie actuelle. Il avait ressenti le besoin de la défendre alors qu'elle lui avait subtilisé sa pitance.
Qu'il est mignon ! Ses bois ne sont pas près de pousser, à celui-là. On va bien s'amuser !
Elle posa sa main gauche sur la nuque du grand gars, et se mit à lui masser doucement. Elle le senti se crisper. Bien. Elle approcha de son visage et lui chuchota à l'oreille. Son souffle sur le Poufsouffle le fit frissonner. C'était le coup de grâce.
Mais avant qu'elle ne puisse l'achever, Poil de Carotte décida de se jeter au milieu de la nappe, tel le rustaud qu'il était.
Nina tenta de faire pire que le rouquin et se jeta sur l'asiatique. Elle lui écrasa la tête entre ses seins (ce qui semblait être sa technique de drague)
Mais quelle idiote ! Je vais me la faire !
Son voisin était très pâle. On aurait dit qu'il allait s'évanouir. Il demanda à Olga comment elle allait.
Amanda était exaspérée. Elle se posta sur deux jambes et pris la main de Nina pour la relever d'un geste brutal.
Elle se tourna vers le grand brun dont elle ne connaissait toujours pas le prénom. Non sans avoir lancé un regard noir à Nina, regard qui disait Laisse ma victime et occupe-toi de la tienne !
Elle va bien, elle tient debout. Je crois que ses seins ont survécu au choc. Elles sont costaud, en Sibérie.
Elle s'assit sans prévenir sur les genoux du Poufsouffle et mis ses mains sur les joues du jeune homme.

Toi, ça ne va pas ? Tu es tout pâle ? Dis-moi ce qu'il y a et j'arrangerais ça.


Dernière édition par Amanda de Montmorency le Lun 26 Mar - 18:44, édité 1 fois
avatar
Amanda de Montmorency

Messages : 70
Emploi : Étudiante
Localisation : Hogwarts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Jude Harrison le Mer 21 Mar - 15:44

La réponse du professeur Jun était encourageante et il se senti un peu mieux.
Ses échecs en cours et cette colère qui grondait en lui au moindre accroc le rendaient soucieux.

Anaya, qui était donc l'assistante du professeur, se lança dans une discussion animée avec Amanda - qui l'ignorait royalement - et le professeur.
Elle pris la défense de Charlie et lui prépara un sandwich tout en vantant les qualités du gaillard.
Le Gryffondor senti à nouveau le spectre de la jalousie s'insinuer en lui, mais il se retint. Il fallait qu'il apprenne à se contrôler. Il avait promis qu'il s'excuserait, ce n'était pas le moment d'en rajouter. Mais ce n'était pas le lieu idéal pour le faire.

Comme il n'avait pas envie de parler au Poufsouffle ou à la Serpentard, il écouta calmement sa voisine discourir avec monsieur Jun, tout en mâchonnant le sandwich qu'il s'était préparé seul, sans avoir besoin d'une nounou - au contraire d' un garçon de sa connaissance.

Il se demanda soudain où était passé Scott.
Il tourna la tête en direction du château et aperçut le rouquin qui fonçait droit sur eux en courant - encore - et en riant.
La blonde de Serpentard était sur ses talons. Il eu à peine le temps de se demander si Scott allait la transformer en gnome qu'il réalisa que le Gryffondor allait trop vite et qu'il allait s'étaler au milieu du pique-nique.
Jude lui tendit le bras et l'autre compris. Il l'attrapa au passage tout en poussant sur ses jambes, et le grand brun mit toute sa force pour stopper l'élan de son camarade.
Celui-ci bascula en arrière et manqua de ruiner leur repas, allongé sur la couverture, au milieu des victuailles.
Il demanda s'il avait gagné. Sa deuxième course en 10 minutes., pensa Jude.
Charlie avait l'air gêné et fâché.

Dans la confusion, le géant oublia la russe et n'eut pas le temps de l'attraper de la même façon que Scott. Elle utilisa Charlie comme piste d'atterrissage.
Cette arrivée avait eu le mérite de mettre en rogne Amanda, ce qui réjouit Jude.
Pendant qu'ils réglaient leurs problèmes tous les trois, Jude se mit debout face au Gryffondor et lui dit : Je crois que tu as gagné, oui. Enfin, en partant du principe que tu n'as pas triché, comme avec moi.
Puis il se pencha en avant et lui tendit la main pour l'aider à se relever : Allez, arrête tes cabrioles et viens manger. Tu vas finir par aller en cours l'estomac vide.
avatar
Jude Harrison

Messages : 141
Emploi : Élève
Localisation : Au Bord du Lac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Nina Porskoff le Jeu 22 Mar - 19:06

Nina sourit à l'asiatique en se massant la poitrine "Un peu mal mais ça va, désolée pour le... Ninarrissage! (*elle rit, contente de son jeu de mot*) Je m'appelle Nina Porskoff, Serpentard et t..." elle allait lui demander son nom mais elle vît le regard d'Amanda qui lui hurlait de déguerpir. Elle fronça les sourcils et forma avec ses lèvres en désignant Jude (d'une manière peu discrète): "Mais c'est lui ta cible non?" elle laissa tomber et fît un mouvement de la main pour illustrer cette pensée. "Et je viens pas Sibérie!" ajouta t'elle d'une voix agacée.

La Russe pulpeuse alla s’asseoir entre Anaya et Jude en disant "pardon pardon" et se posa lourdement avant de remarquer l'adulte: "Bonjour vous êtes qui? Moi c'est Nina Porskoff, Serpentard.". Elle croisa les jambes sous sa jupe mi longue et dit à Anaya en attendant la réponse de l'inconnu: "Salut Anaya, je crois... moi... oh t'as entendu. Enchantée. Tu as sandwich pour moi? Jambon cornichons beurre merci."
avatar
Nina Porskoff

Messages : 431
Emploi : Chasseuse de garçons♥

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Anaya Septim le Ven 23 Mar - 0:51

Anaya leva la tête et ouvrit des yeux ronds en voyant foncer sur eux Scott: "Mais... mais il est MALADE!!!" "At..." elle ne pût même pas sortir une syllabe que le rouquin s'étala au milieu du pique nique sous le regard éberlué de la poufsouffle. Et ça n'était pas finit "Ostorozno!" entendit-elle crier. "Un cri de guerre? On nous attaque???" et Nina rebondit (enfin plus sa poitrine qu'elle en fait) sur Charlie qui avait l'air plus que mal à l'aise. La poufsouffle restait stupéfaite, son couteau en l'air. Elle ne comprenait rien à ce qui se passait mais vit très bien Amanda s'installer carrément sur Charlie qui était blanc comme un linge, à 2 doigts de vomir visiblement: "Eh t...". Nina força une place entre elle et Jude sans aucune gêne et lui demanda un sandwich.

Un fusible lâcha dans la tête d'Anaya qui se leva d'un coup, le couteau toujours à la main et cria à Miss sans gêne: "NON MAIS TU M AS PRIS POUR TA BONICHE??? BONJOUR D ABORD!!! et ça va pas d'attaquer les gens avec tes... tes... obus là???" elle regarda Scott: "Scott tu t'es pris pour le dessert ou quoi???" et termina en pointant son couteau (qu'elle avait complètement oublié) vers Amanda: "Et toi Miss-Mépris tu vois pas que tu le gêne Charlie avec tes mamours? Lâche le où il va te gerber dessus et tu l'auras bien cherché, ça te fera un t shirt Desigual, c'est la mode chez les moldus!!!".
avatar
Anaya Septim

Messages : 630
Emploi : Attachiante

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Riku Jun le Ven 23 Mar - 8:24

Riku s'amusait à être ignoré par les élèves qui vivaient leurs vies d'adolescents. Il saluait poliment, en souriant, les nouveaux arrivants.
Il allait répondre à la Serpentard blonde quand son assistante péta littéralement un câble. Là, il devait intervenir. Il se leva et se posta derrière Anaya.

" Hola Miss Septim, calmez-vous! " Il prit sa main dans la sienne et retira délicatement le couteau qu'il posa sur la nappe. Il maintint délicatement la Poufsouffle par les bras.

" Pourquoi réagissez-vous ainsi? Un accident peut arriver " [/b]Il fit un clin d'oeil à Nina.

[b]" Et je pense qu'il ne sert à rien de menacer d'un couteau vos autres camarades, même s'il est louable pour vous de vouloir défendre vos camarades. Et de leur donner un petit cours de mode moldue "


Le professeur fit pivoter la jeune fille écarlate pour lui faire face. Souriant, il la laissa respirer pour se calmer.

" Si vous voulez finir votre repas au calme, vous pouvez venir avec moi. J'allais prendre congé de vous tous. Mais discuter avec vous ne me dérange aucunement. "
avatar
Riku Jun

Messages : 61
Localisation : Où le vent le mène

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Anaya Septim le Ven 23 Mar - 10:56

Anaya avait très trèèèès envie de mettre son poing dans la tronche de Miss je pavane. Cette fille avait le don de la mettre hors d'elle et si c'était ce qu'elle cherchait, c'était réussi, merci! Elle avait complétement zappé et le prof ET le couteau.

Aussi changea t'elle du tout au tout quand M.Jun pris sa main pour en enlever le couteau et lui fît la morale. "Je... je voulais pas, j'ai juste... oublié le cout..." La poufsouffle s'arrêta net, le prof la tenait toujours par les bras. Elle vira à l'écarlate. Son professeur ne trouva rien de mieux que de la faire pivoter comme une danseuse pour qu'ils soient face à face, lui tout sourire et charmant, elle cramoisie et honteuse. "1, 2, 3 pfoouuu respire c'est qu'un prof... OUI MAIS C EST UN HOMME! Calme toi calme-toi laisse pas l'autre vipère savourer ta détresse!". Elle respira à fond et se calma.

Enfin, elle répondit à la proposition du professionnel en moldus: "J'ai terminé, de toute façon... (*elle regarda Amanda toujours perchée telle Cheeta sur Tarzan avec un dégoût qu'elle ne chercha même pas à masquer*) on m'a coupé l'appétit.". Elle balança à Jude et Liz un "A plus tard" en attrapant ses affaires et partie avec le professeur sans se retourner.
avatar
Anaya Septim

Messages : 630
Emploi : Attachiante

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Liberté et pieds mouillés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum