[CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Aller en bas

[CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Invité le Dim 4 Fév - 17:57

La journée avait été humainement très enrichissante... et ce n'était pas finit!

Après avoir rejoint son manoir en utilisant la poudre de cheminette, Gregor avait préparé son cours du lendemain en piochant dans l'immense bibliothèque de son lointain aïeul. Puis il avait débriefé sa journée avec sa sœur (et s’était fait copieusement enguirlandé pour tout ses manquements et boulettes diverses). Ils avaient ensuite dîné en discutant des futurs élèves de l'enseignant : plusieurs étaient de la noblesse visiblement et sa soeurette chérie était incollable là-dessus. Le grand maigre avait pris des notes en dînant, provoquant une fois de plus les rouspétances de Léopoldine.

Après une bonne douche revigorante, il enfila une chemise de lin d’Égypte qu'il ferma au col à l'aide d'une cravate bleu roi. Il assorti son pantalon à la cravate et changea également ses boutons de manchettes pour faire honneur à son rendez-vous nocturne :


Enfin il enfila ses soquettes et ses chaussures et jeta négligemment un veston  sur son épaule. Sa sœur le taquina un peu "Tu vas en rendez-vous galant? Vil fripon!" et le laissa partir avec un baiser sur la joue et une liste de recommandations longue comme le bras.

Revenu dans son pied à terre Poudlarien, Cléo lui fît la fête et l'accompagna à l'extérieur, jusqu’aux serres. Le nez en l'air, le gentleman observa la voûte céleste en souriant: le ciel était magnifique! Arrivé sur place, le fléreur alla folâtrer plus loin et tout en observant le paysage, Gregor fît apparaître une table de forme oblongue accompagnée de ses chaises ouvragées (avec coussins assortis à son costume!) de part et d'autre de la table, sans oublier un service à thé de porcelaine. Il fouilla la poche sans fond de son veston (toutes ses poches de vêtement étaient des poches sans fond à de rares exceptions) qu'il avait posé sur le dossier de la chaise la plus proche : il en sortit un sachet de thé qu'il ouvrit et huma avec délice "Ahhh à la rose, c'est si délicat!" il le dosa, rajouta son ingrédient secret et mis le tout dans la théière à infuser.

Puis il s 'assit et attendit patiemment son invitée en relisant ses notes sur ses chères futures têtes blondes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Cassie Halleyhan le Lun 12 Fév - 22:43

Cassie s'était préparée avec fébrilité pour son rendez-vous du lundi soir. Elle n'avait pas l'occasion de sortir de ses appartements très souvent, et bien que la compagnie des autres humains ne lui manquait pas, prendre l'air parmi la belle végétation de Poudlard lui ferait le plus grand bien.

De plus, elle pressentait que la soirée allait être agréable.

Elle avait décidé de porter une robe a-line, au bustier anthracite, et à la jupe ocre zébrée de lignes noires pour représenter les couleurs de sa maison. Une veste noire légère, car les soirées étaient rafraîchissantes, mais encore douces en ce début de septembre clément.
Elle laissa ses cheveux roux bouclés se déverser en cascades sur ses épaules, enfila ses élégants gants de soirée, et accrocha autour de son cou un pendentif bleu océan à l'effigie de la maison de son hôte.

Elle se dirigea, un peu nerveuse, vers les serres.
Le professeur Scamander était plongé dans sa lecture, assis à une table des plus charmantes dans un décor de rêve. Il était tiré à quatre épingles et un parfum enivrant de rose emplissait l'air.

Cassie s'approcha sans faire le moindre bruit, se posta devant lui, les mains jointes devant elle et annonça avec une voix douce, en souriant gentiment : Bonsoir Gregor. Comment allez-vous ? Merci pour votre invitation dans ce cadre enchanteur.
avatar
Cassie Halleyhan

Messages : 48
Emploi : Professeur de Divination et d'Astronomie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Invité le Jeu 15 Fév - 20:14

Gregor était plongé dans ses notes. Il n'entendit pas son invitée s'approcher mais senti sa présence et ne fût donc pas surpris en entendant une voix de velour s'adresser à sa personne: "Bonsoir Gregor. Comment allez-vous ? Merci pour votre invitation dans ce cadre enchanteur.". Le gentleman ferma son journal, le posa sur la table et leva ses yeux noisettes en souriant vers la propriétaire de cette douce phonation : "Damoiselle Halleyhan, soyez la bienvenue! Je suis on ne peut plus enchanté que ce décor sied à vôtre délicate personne.".

L'homme se leva et fît sa maintenant célèbre courbette baise-main. Il passa son bras autour des hanches de la femme à la chevelure de feu - à distance bien évidemment, pour accompagner son geste à s’asseoir, auriez-vous prit Gregor pour un quelconque malandrin? - et ouvrit son autre bras en désignant de ce geste l'autre fauteuil. "Puis-je vous accompagner?" ils firent quelques pas jusqu'à l'assise et Gregor tira le siège comme tout homme bien élevé se doit de le faire en présence d'une femme pour qu'elle s'asseye.

Il regagna sa place et admira la personne dans son ensemble : "Votre toilette est exquise ma chère, je me figure que le foyer qui vous accueille est celui d'Helga Poufsouffle? Pour ma part j'ai l'insigne honneur d'être accueilli au sein des Serdaigles. ... ... ... Veuillez  m'excusez un instant, Miss.". Gregor fronça les sourcils, l'index en moustache, signe d'intense réflexion : le thé, la douce brise, l'odeur de rose enivrante, la charmante compagnie, un homme bien de sa personne... que manquait-il donc? "AH!" Il sortit sa baguette et l'agita pour mettre en fond une musique assavourante:



"Voilà, le tableau est ainsi adéquat!" il sourit ravi qu'il était de sa trouvaille, et enchaîna: "Vous aimez la harpe? Pas d'inquiétude ceci dit, cette douce musique s'arrêtera son morceau terminé, je voulais que vous soyez parfaitement à l'aise. Mais j'avoue tout autant apprécier le bruit du vent... et le son de votre voix. Mais ha!!! Quel malotru! Je parle je parle, ceci n'est pas très gentleman, veuillez m'en pardonner.".

Il rit de son rire éclatant et croisa ses longues jambes, se renfonçant confortablement dans son siège. "A vous, je cesse séant mon babillement incessant et suis toute ouïe.". Il sourit et croisa ses mains sagement sur ses genoux, comme un bon élève attentif, mais avec l’œil brillant du jeune homme curieux et intrépide qu'il avait toujours été.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Cassie Halleyhan le Mer 21 Mar - 18:27

Son hôte pour la soirée était fantasque, mais prévenant. Il était pétri de bonnes intentions et de bonnes manières, aussi Cassie se laissa-t-elle guider jusqu'au fauteuil que lui désigna son collègue et s'y installa confortablement.
Merci, cher Gregor. En effet, la maison Poufsouffle est ma demeure. La maison Serdaigle et la nôtre partagent le goût du travail bien fait. Mais je reconnais chez vous la fantaisie propre à l'institution de la célèbre Rowena.
Elle avait énoncé ces mots non pas avec animosité, mais avec admiration. Les personnes qui se montraient sous leur vrai jour, aussi étrange puissent-il paraître aux yeux du monde, lui attirait toujours sympathie et respect.

Un coup de baguette et un doux son de harpe les enveloppa. Gregor était un gentleman et savait décidément recevoir ses invités.
Il s'excusa de s'être exprimé trop longuement selon lui et donna la parole à sa consœur.
Vous me prenez au dépourvu, cher confrère. Je n'ai pas l'habitude de faire la conversation, et je n'ai point votre maîtrise quant aux comportements appropriés en société.
Elle regarda autour d'elle.
L'ambiance que vous avez instaurée pour cette soirée est on ne peut plus exquise.
Elle regarda ostensiblement la théière posée sur la table et encore fumante.
Oh ! Pardonnez-moi mon impolitesse, mais je suis curieuse ! Quel surprise m'avait-vous donc préparée ?
avatar
Cassie Halleyhan

Messages : 48
Emploi : Professeur de Divination et d'Astronomie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Invité le Dim 1 Avr - 15:09

Gregor sourit et fût un peu surpris à l'évocation de son côté fantasque qui dérangeais habituellement nombre de représentants humains. "Décidément vous n'êtes pas qu'une belle apparence chère Miss Halleyhan : cette... 'originalité' ne plaît que rarement, j'ai ai d'ailleurs fais les frais ce matin encor'..." *il balaya ceci d'un revers de main* "mais passons. Je ne souhaite penser qu'à vous et profiter de cet instant avec une personne si... intrigante et ouverte d'esprit.".

Il rît quand elle parla des "normes de la société" : "Hélas, vous vous trompez ma chère: je ne suis point à l'aise avec ces normes, étiquettes, faux semblants... qui sont pourtant intrinsèquement liés à mon rang : je suis l'arrière petit-fils de Newt Scamander, plus connu sous le nom de Norbert Dragonneau Outre-Manche. Lui non plus n'était pas un adepte de l'étiquette étriquante... mais ce n'était pas le cas de notre père qui malgré son absence, a veillé à nous inculquer les bonnes manières. Et même si certains aspects en sont chevillées à mon être comme la galanterie, je ne supporte point le poids de ces chaînes protocolaires."

Il se pencha pour servir une tasse à son hôte puis à lui-même : "Vous n'avez en aucun cas été impolie et je suis ravi que le décor vous sied : je l'ai crée pour vous.". Gregor se renfonça confortablement dans son fauteuil, humant le délicat parfum du breuvage : "Du thé à la rose, de ma réserve personnelle. Une espèce rare provenant d'un de mes voyages, d'Afrique plus exactement. Je le garde pour les grandes occasions car il a une importance... particulière pour moi : c'était mon premier voyage, à 15 ans. Quel minot j'étais alors!". Il rît d'un rire éclatant et se perdit un temps dans ses souvenirs avec un regard nostalgique avant de reposer ses yeux noisettes pailletés d'or dans ceux délicieusement bleus de sa compagne de thé :

"Mais vous ne me ferez point dévier de mon objectif premier dussé-je y passer la nuit : Qui êtes vous Miss Halleyhan, femme envoûtante, discrète et aérienne?" Le grand échala s'arecia soudain : il ne manquait plus que l'ampoule au-dessus de sa tête : "Eurêka! J'ai une idée!" Il se rassit et se pencha en avant vers Cassie, le regard rigolard et pétillant, comme avant une expédition particulièrement excitante et déclara gaieusement : "Une question pour une question. Vous m'en poser une je réponds, puis à mon tour. Je commence à répondre pour vous mettre à l'aise, allez-y je vous écoute!". Gregor bût une longue rasade de thé avec délice, profitant de tous ces sens en éveils en attendant avec un sourire espiègle la première question de Cassie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Cassie Halleyhan le Sam 2 Juin - 21:37

Le charmant Gregor complimenta Cassie et elle ne put s'empêcher de rougir légèrement. Elle n'était pas habituée à tant de prévenance, et le professeur au patronyme célèbre en avait déjà fait preuve à plusieurs reprises alors que la soirée commençait à peine.

Il semblait qu'il ait eu lui aussi à souffrir de son originalité, et pas plus tard que le jour même. La professeur d'Astronomie n'insista pas. Il est des blessures qu'il faut couvrir afin qu'elles guérissent d'elles-mêmes.
La rousse se sentit encore plus à l'aise lorsque le professeur de Soin aux créatures Magiques lui fit part de son rejet des conventions sociales étriquées. Elle avait en effet craint de ne pas être à la hauteur face à un représentant d'une telle famille, sans doute habitué à la foule et aux mondanités.

Gregor lui présenta ensuite le thé qu'il avait choisi pour elle, et effectua le service.
J'en suis honorée, cher ami ! Cassie avait du mal à contenir son excitation. Le thé à la rose est celui que je préfère. Saviez-vous que les pétales de cette si jolie fleur ont des propriétés prémonitoires exceptionnelles ? De quelle variété s'agit-il ?
La jeune femme rougit à nouveau. Suis-je bête, vous devez bien évidemment savoir tout cela. Elle se laissait facilement emporter quand elle abordait les Arts Divinatoires.

Elle fut terriblement intriguée par l'histoire du premier voyageur de Sir Scamander, mais il changea de sujet immédiatement et reporta son attention sur elle.

Après une nouvelle salve de compliments de la part de ce dernier, qui allaient finir par donner au teint de Cassie la même couleur que celle de ses cheveux, Gregor proposa une activité de questions et réponses afin qu'ils apprennent à se connaître.
Très bien, mon cher. La professeur de Divination savoura une première gorgée du thé, à la saveur puissamment aromatique teintée d'un légère acidité, pendant qu'elle réfléchissait à sa première interrogation.
Voyons voir... Commençons simplement, Gregor. Qu'est-ce qui vous a poussé à accepter un poste de professeur à Poudlard ?
avatar
Cassie Halleyhan

Messages : 48
Emploi : Professeur de Divination et d'Astronomie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Invité le Sam 16 Juin - 16:17

Il ne s’attendait pas à de telles réactions de la part d'une si belle femme... Apparemment inconsciente de son aura envoûtante, Miss Halleyhan rougissait en pensant commettre quelque impair. Maître de lui, Gregor sourit à la charmante créature lui faisant face: "Que nenni ma Dame, je n'en savait rien. Je le bois pour son parfum envoûtant uniquement.". Il huma sa tasse avec délice et poussa un petit soupir de plaisir. "C'est un thé noir de Chine relevé par des pétales de rose mais ne sait point issus de laquelle.".

Il accompagna sa partenaire dans sa prise de breuvage et il fût rassuré en voyant ses pupilles se dilater: la boisson lui apportait donc bien quelque plaisir. Le (plus tellement?) jeune homme pris le temps de la réflexion même si la question était simple: il voulait profiter de l'instant, graver dans sa mémoire le souffle de cette brise jouant dans la chevelure soleil couchant de la femme lui faisant face, l'odeur envoûtante du thé se mélangeant à la sienne, si discrète et pourtant si puissante.

Il changea de croisement de jambe et répondit: "Ma venue ici a été orchestré par un odieux complot ourdi par ma propre sœur... (*il éclata de rire devant l'air surpris de Cassie*) Je plaisante je plaisante, rassurez-vous! Enfin... à moitié. Comme j'ai été par monts et par vaux, faisant ce qui me faisait envie, ne faisant aucun cas des devoirs imputés par mon rang et nôtre nom, j'ai laissé Lepoldine ma chère soeur gérer tout l'aspect protocolaire de nostre vie.". Il reposa sa tasse, ses mains souhaitaient s'agiter et accompagner ses propos, ce qu'elles firent avec force une fois libérées de leur fardeau: "Voyez-vous, Léopoldine, ne lui en déplaise, adore cet aspect de la vie de la noblesse et a un talent certain pour créer les liens nécessaires, organiser galas, bals et autres fastes qui sont pour moi d'un ennui innommable... J'ai pourtant à sa demande fait des apparitions et donné quelque conférence mais...".

Gregor soupira et posa son bras sur l'accotoir du fauteuil avant de poser sa joue sur son poing fermé, lui donnant un peu l'air d'un petit garçon boudeur: "Ce n'est point mon fort comme je l'ai évoqué. Alors donner des cours me direz-vous, n'est ce point saugrenu? Oui et non... (*il repris sa tasse et la tint à deux mains sur ses jambes*). Outre le fait que ma sœur m'a littéralement suppliée de prendre le poste vacant - et je ne résiste que difficilement à ses yeux larmoyants, ah faible homme que je suis! (*rires*) - cela me permettait de passer plus de temps à ses côtés. Et après avoir parcouru ce monde... (*le professeur secoua la tête*) j'ai vu plus d'horreurs dues à une méconnaissance et à de la pure peur issue de l'incompréhension entre espèces que je ne l'aurais souhaité... Je veux donc faire mon possible pour transmettre aux jeunes générations ce qu'il faut pour vivre en paix avec la nature et les êtres qui la peuplent.

Le brun pris une gorgée du délicieux thé (nature, toujours nature!) et regarda les deux saphirs scintillant qui faisaient office de merveilleux oculos à la professeur de Divination qui l'avait écouté avec attention. "Et vous ma chère? Pourquoi une Nymphe telle que vous a-t'elle quitté sa douce retraite loin du tumulte du monde pour nous faire le plaisir de sa présence?". Nulle moquerie dans la voix de Gregor qui pensait chaque mot de ce qu'il disait: la dissimulation et le mensonge n'était pas non plus son fort.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Cassie Halleyhan le Mar 10 Juil - 22:47

Gregor fit à Cassie un résumé de sa vie aventureuse, mais évoqua surtout sa sœur pour laquelle il avait décidé d'adopter un mode de vie plus sédentaire. Et dont l'enseignement à Poudlard faisait partie.
La professeure de Divination avait d'abord pris une expression choquée et failli s'étrangler avec son thé lorsque le professeur farfelu avait parlé d'un complot fraternel.
Mais bien sûr, il plaisantait.
La jeune femme acquiesça quand il parla de son désintérêt pour les mondanités. Elle ne le comprenait que trop.
Elle prit un air grave lorsqu'il évoqua Léopoldine et sa décision de s'installer à Poudlard pour se rapprocher d'elle.
Cassie détourna la tête et se perdit brièvement dans ses pensées, le regard tourné vers le lointain. Avoir une famille auprès de qui venir chercher du réconfort, de l'affection. Un foyer. Comment quelque chose qu'elle n'avait pas connu pouvait-il lui manquer à ce point ?

Elle reporta son attention sur son charmant hôte, puis prit la parole quand il la questionna à son tour.
Voyez-vous, mes voyages n'étaient pas une douce retraite, mais plutôt les tumultes du monde, comme vous le dites si joliment. Jamais, où que je sois allée, ne me suis-je senti chez moi. Je ne comprends pas vraiment cette expression. Le premier et seul endroit qui ait ressemblé un tant soit peu à un foyer pour moi est cette école.
Il y a quelques mois, je me suis trouvé lasse de parcourir le monde. Apprendre ne me suffisait plus. Et j'avais besoin de repos. Lorsque j'ai appris qu'un poste était disponible à Poudlard, j'y ai vu un signe. Il était temps de transmettre mon savoir. Et je me sens en sécurité ici. Je bénéficie de tout le calme nécessaire pour étudier et me ressourcer, et la nature ici est omniprésente et magnifique. Je sais qu'un beau jour, la soif de connaissances et le désir d'explorer des contrées inconnues me reprendra. Les étoiles me signifierons lorsque le temps sera venu. Mais pour le moment, je me repose et m'instruit grâce à mes élèves. Je suis sûre qu'ils auront beaucoup à m'apprendre.

Miss Halleyhan fit une pause, puis regarda Gregor en riant.
Et qui sait ? Peut-être partirons nous explorer le monde ensemble, la prochaine fois !
Elle allait ajouter quelque chose, mais le garda finalement pour elle. Il était trop tôt, et elle ne voulait pas effrayer un si nouvel ami.

Très bien, mon cher Gregor, à vous de poser la prochaine question !
avatar
Cassie Halleyhan

Messages : 48
Emploi : Professeur de Divination et d'Astronomie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Invité le Sam 25 Aoû - 17:59

Il est des rencontres inscrites dans les étoiles et Gregor pensait que celle-ci en faisait partie. Il savourait sa chance d'être en si belle compagnie. Cassie trouvait apparemment écho dans ses paroles ce qui lui apporta un plaisir non feint. Il nota cependant qu'à l'évocation du foyer en la personne de sa soeur Léopoldine, le magnifique visage de sa compagne s'était drapé d'un voile de tristesse. Et sa réponse confirma ce qu'il avait soupçonné: Poudlard était le premier lieu de paix et semblable à une cellule familiale pour la Dame. Cette révélation peina Gregor. Son cœur fût cependant en joie quand, bien qu'accompagné d'un doux rire semblable à une brise de printemps, Miss Halleyhan évoqua la possibilité de former un duo d'intrépides aventuriers. Fantasque et spontané, l'homme l'était et loin de s'en offusqué, il laissa cour à son originalité et se levant d'un bond, déclama avec passion : "Dame! Que voilà un alléchant projet! Je suis vôtre obligé. Rien ne pourrait me faire plus plaisir que vous accompagner dans de lointaines contrées.". Il la salua d'une courte révérence du buste et se rassit.

C'était son tour de questionner. Un rien taquin, Gregor pris le temps d'observer en souriant la femme lui faisant face : elle était décidément une des plus belles choses qu'il avait pût contempler et il se laissa le formuler de manière à ne point l'effrayer : "Ma Dame, durant mes voyages j'ai connu nombre de personnes et affrontés moult dangers, mais jamais encor je n'ai rencontré femme ayant votre grâce et votre beauté... Aussi ma question sera simple: je reconnais en vos traits une éducation savamment rodée mais...". La phase était délicate et Gregor pesait ses mots, prenant le temps de faire tourner sa tasse entre ses doigts fins et agiles: "Pardonnez si ma question est trop osée, mais je n'ai pût m'empêcher de noter votre trouble à l'évocation de ma chère soeur... Cassie Halleyhan, d'où venez-vous? Pourquoi la solitude pour une personne aussi brillante, charmante, passionnante, enivrante que vous?". Le professeur sourit pour dissiper toute gêne qu'elle aurait pût éprouver : "Ne voyez point en ma question une envie de vous nuire ou de vous blessez, c'est simplement que... vous m'intriguez et j'aimerais avoir le plaisir et l'honneur de vous connaître mieux. Si ma, enfin mes car je suis un vil fripon qui n'a pas respecté la règle, questions vous donne quelque mal...". Gregor fît apparaître avec malice d'un coup de poignet savamment dosé la carte du bouffon depuis sa manche, tel un magicien moldu (un art qui l'amusait d'ailleurs beaucoup) : "Joker ma chère! Je poserais une question plus... basique comme quelle est votre couleur favorite... Ne vous y trompez pas la réponse m'intéresse grandement également!".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Cassie Halleyhan le Dim 21 Oct - 8:58

Cassie rit de bon cœur lorsque Gregor se leva et fit une révérence pour accepter avec ferveur sa demande de partir en voyage ensemble un jour. La  jeune femme s'amusait follement en compagnie du professeur de Serdaigle.

La divinatrice rougit sensiblement lorsque son hôte complimenta son physique. Mais les réjouissances furent de courte durée et pour la question suivante, Monsieur Scamander s'avança sur un terrain glissant.
La jeune astronome n'avait pas envie de penser à tout cela pour le moment. Elle venait à peine de retrouver sa demeure, son cocon, après des années passées à repousser la solitude et les démons de son enfance à coup de voyages, de plongée dans le travail et en allant presque toujours dans des lieux qui lui permettait d'être entourée. Que ce soit par des collègues, une équipe de recherche ou les habitants d'une ville touristique.
Cassie était désormais mal à l'aise, elle commençait à s'agiter sur son siège. Elle allait prendre congé de son collègue, mais il devait avoir perçu sa gêne, car il se reprit lui-même avant qu'elle ait pu prononcer un mot, et après un tour de magie, il modifia sa question.

La professeur cessa de bouger, mais sans être encore tout à fait détendue. Elle but une nouvelle gorgée de thé et répondit le plus sérieusement du monde : Ce n'est pas toujours apparent, mais mon cœur oscille entre le vert et le jaune. Le jaune m'évoque la maison Poufsouffle dans laquelle je me suis épanouie et où me voici à nouveau. C'est une couleur chaude et lumineuse, qui rappelle le soleil qui nous réveille et nous emplit de sa chaleur en repoussant les cauchemars de la nuit. Le sable brûlant et froid, d'où on peut admirer l'infini de la mer. J'ai de merveilleux souvenirs sur de nombreuses plages, je partagerais ces histoires avec vous si le cœur vous en dit. Elle but à nouveau. Le vert - non, ne riez pas, ce n'est pas parce que cette couleur sied aux rousses... pas seulement, en tout cas – me rappelle la nature, l'herbe, les feuilles, les forêts africaines... Tellement de vie et pourtant tellement de sérénité et de calme dans ces univers verdoyants.
Miss Halleyhan s'étonnait elle-même d'avoir produit une réponse si longue sur une question si simple et anodine. Mais elle était de nouveau détendue et cela avait permis d'occulter le sujet sensible de ses proches. Elle ajouta même : Mais je crois que je commence à apprécier également le bleu...

Elle termina sa tasse de thé en observant Sir Scamander avec un air malicieux. À votre tour, Gregor. Quel est votre couleur préférée et pour quelle raison ? Elle émit un petit rire. J'attends une réponse développée et précise.
avatar
Cassie Halleyhan

Messages : 48
Emploi : Professeur de Divination et d'Astronomie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Invité le Sam 27 Oct - 22:53

L'esprit de Gregor vogua un instant sur les flots de l'imagination en se représentant la Damoiselle Cassie Halleyhan toute fraîche moulue dans son uniforme Poufsoufflien, la tête pleine de rêves et d'espoirs. Les avait-elle accomplis? Il avait beau être un freluquet trop peu expérimenté du contact avec ses semblables, il avait compris qu'il était trop tôt pour aborder ce genre de sujet et garda pour lui l'image de la demoiselle discrète mais pleine de vie qu'il s'imaginait, regrettant un instant de ne l'avoir point connu à cette époque... Où il était, il est vrai, fort fort loin, perdu quelque part au milieu du Pacifique.

Le plus si jeune homme avait savouré la réponse de sa convive: "J'ai donc l'insigne honneur d'être en compagnie d'une Dame qui non contente d'être divinatrice est également une talentueuse oratrice.". Nuls salamalecs dans ces paroles, mais une sincère admiration pour le parler si agile de son invitée.

Lui pourtant peu sensible à la flatterie, qui était le plus souvent moyen d'obtenir de manière détournée quelque chose d'autrui, senti ses oreilles rougir à la dernière parole équivoque de Cassie. "Gregor mon bonhomme, que t'arrives-t'il donc?". Tentant de ne pas trop laisser paraître son inattendu émoi, l'amphitryon termina avec une lenteur calculée son ultime tasse de thé qu'il reposa délicatement, avant de plonger son regard dans celui d'émeraude de la rousse lui faisant face:

"Ma couleur favorite...". Gregor mit son index en moustache, signe de profonde réflexion, puis posa ses mains croisées sur le bas de son ventre, confortablement installé contre le dossier du fauteuil: "Serait-ce tricher que de choisir la couleur bleu-vert? Oui très certainement... Mais cette nature justement, pensez-vous qu'elle puisse se résumer en une couleur? Ces reflets mordorés du soleil, cette couleur encre miosotis du ciel au coucher... Il existe milles-et-uns mots pour désigner les couleurs, mais nous sommes loin, oh si loin de pouvoir nommer leur beauté, de pouvoir nommer leurs attraits!". L'hurluberlu qu'était le professeur de Soins aux Créatures Magiques appuyait ses paroles de gestes passionnés. Ses longues mains reprirent sagement leur place d'origine. "Mais je dois avouer, comme il me faut choisir l'ayant vous même fort aimablement fait, la couleur bleu. Bleu pour le ciel, pour l'eau sans qui nulle vie ne serait... Le bleu, couleur du divin, du calme, de la volupté, et de la paix.". Il ajouta avec un sourire un brin nostalgique: "Bleu, tel l'océan où ma vraie vie débuta, où mon moi profond émergea. Bleu comme cette plante étrange que le chef de tribu me donna...". Il se pencha en avant et arborant sur ses lèvres un sourire malicieux, acheva sa prose: "et qui bien malade me laissa.". Il rit et se tût un court instant avant de rajouter en souriant avec douceur, et sans quitter les deux yeux smaragdines de Dame Hallyhan: "Bleu comme mon âme... Jusqu'à connaître votre jaune, et qui ensemble, forment le vert... couleur de l'espoir.". Gregor laissa planer ces mots dans l'air du soir.

Il n'était pas poli de regarder l'heure et il n'avait point envie de le faire: mais chacun d'eux avait ses responsabilités en ces lieux. Aussi sortit-il sa montre gousset et soupira t'il en voyant s'afficher l'heure tardive. "C'est à regret, croyez le bien, mais je ne peux retenir si tard une Dame de votre rang et refuse d'être à l'origine d'une quelconque altération de votre teint d'ivoire...".

Miss Halleyhan sourit et se leva. Avait-il vu un peu de regret dans ses yeux? Ou l'avait-il imaginé? Toujours est-il qu'il s'approcha de la sublime créature avec qui il avait eût le bonheur de partager cette soirée. La divine Dryade le remercia et lui offrit une élégante révérence. Gregor pris doucement la main diaphane et se pencha pour procéder à un baise-main dans les règles. Il regretta soudain que l'usage ne veuille point que les lèvres ne doivent entrer en contact avec la face dorsale de la main de la femme... Après une révérence appuyée, elle pris congés. L'homme la suivit du regard jusqu'à ne plus la voir.

D'un air distrait et comblé, Gregor fît quelques gestes pour que tout le fourbi se range de lui même puis le fît disparaître dans un geste. Il devait être vraiment distrait car une feuille qui avait dût se poser sur la table durant la soirée voleta sous son regard avant de se poser au sol. Le grand échala se pencha pour la saisir: elle était jaune, irisée sur ses extrémités d'un doux vert tendre. Il pris dans sa poche de redingote son carnet fétiche et y glissa la foliation avant de quitter les lieux d'un pas léger et joyeux.

La nuit étoilée repris possession des lieux, et seul le silence apaisant du sommeil du juste demeura.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] Tea time sous la voûte céleste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum