[CLOS!]A la rencontre du saule cogneur: une promenade... romantique(?)

Aller en bas

[CLOS!]A la rencontre du saule cogneur: une promenade... romantique(?)

Message par Gregor_Scamander le Sam 9 Déc - 11:56

Il faisait beau. les oiseaux gazouillaient, les estomacs gargouillaient, et le cœur de Gregor faisait des pirouettes, des claquettes, des... bref son cœur frétillait comme celui d'un jeune jouvenceau.

Sa Venus à son bras, un sourire béat, et d'un vif pas, droit vers le saule cogneur il alla. Enfin allèrent. Enfin non : Miss Parker guida.

Milles et unes idées traversaient, criaient, se bousculaient dans la cervelle du Dandy.

SON bras contre le SIEN... douceur des douceurs. Son parfum... saveur des saveurs. Son sourire... bonheur des bonheurs.

Il n'arrivait pas à détacher son regard de la superbe femme à son bras, admirant les reflets du soleil dans ses cheveux, son profil gracieux... "eh EH GREGOR!!! eh c'est ton cervelet! Agit en gentlemen pas en ado pré-pubère! Aller sais-tu encore parler?". "Bien sûr que je sais idiot de cervelet, je vais te le démontrer!" "Ah la bonne heure je t'admire faire bourreau des cœurs!".

Gregor se racla la gorge et entama la conversation "Alors... comment une femme telle que vous a-t'elle atterrit ici? Attenion ne vous méprenez pas Poudlard est de loin un écrin valorisant votre intellect et votre beauté mais... comment la vie vous a t'elle - à mon grand bonheur- menée ici ma chère? AH DIANTRE! Excusez moi damoiselle".

Une vilaine flaque d'eau s'était mis sur la route de Miss Parker! Quel affront, nul pardon! Pourfendons! A regret il se libère (non que son bras était une entrave... jamais connu d'aussi délicieuse prison...) et ni une ni deux, Grégor retire son manteau et le pose par-dessus la flaque. "Milady..." il fait une courbette, prends sa main si mignonnette, et la fait traverser ce point d'eau éhonté.

Enfin il attrape sa baguette, l'agite comme des pincettes (à sucre!), et fait sécher sa veste avec un sort magique, le voilà magnifique.

Il sourit à la Dame, et se permet (oh monstre de courage!) de lui prendre avec douceur son bras et reprendre le déroulé de leurs pas.

"Donc qu'est ce qu'une aussi belle femme fait dans un aussi bel endroit?" reprit-il en bafouillant légèrement: il avait replongé dans ses yeux bleus, ces deux saphirs délicieux, et attendit que s'ouvrent ces délicates lèvres, et que sa si douce voix en sorte et l’ensorcelle lui donnant un air (un peu) mièvre.


Dernière édition par Gregor_Scamander le Dim 26 Aoû - 17:19, édité 1 fois
avatar
Gregor_Scamander

Messages : 122
Emploi : Les bestioles!
Localisation : Avec une bestiole

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS!]A la rencontre du saule cogneur: une promenade... romantique(?)

Message par Minerva le Mer 17 Jan - 12:26

Alors qu'ils marchaient d'un bon pas, qui seyait à l'allure de Miss Parker, elle en profita un instant pour prendre une grande respiration. L'air du parc sentait bon la campagne. Maybel avait toujours aimé la nature, le vert des prairies, les couleurs innombrables des arbres. Un miroir d'eau pour parfaire le spectacle. Poudlard avait un magnifique parc et Miss Parker s’enorgueillit de pouvoir le parcourir à sa guise, sans restriction.
A son bras, elle pouvait sentir que Gregor trépignait. Il était aussi excité qu'un enfant qu'on emmenait au magasin de bonbons. Même si, elle le savait, la sucrerie en l'occurrence, c'était bien elle.

Alors qu'il s'élançait enfin pour commencer la conversation, dans une maladresse dont Maybel commençait à se dire qu'elle était sa signature, Gregor jura et les stoppa net. Devant une flaque. Sous le regard étonné, en grand Seigneur, il ôta sa veste et la posa au sol pour couvrir le point d'eau. Il proposa alors sa main pour l'aider à traverser ce nouveau pont.
Pendant une seconde, Maybel se demanda si cet homme était bien un sorcier. En un tour de poignet, elle aura fait disparaître le malheureux obstacle. Ou ils auraient tout simplement pu la contourner.
De bonne grâce, et parce qu'elle était de bonne humeur, Miss Parker se plia au jeu de son compagnon de balade. Elle prit sa main et marcha sur la veste pour continuer sa route. La jeune femme s'arrêta deux mètres plus loin et attendit que Gregor fit sa lessive et qu'il reprenne sa place à ses côtés. Il poursuivit également son inquisition.

Et bien sachez, mon cher, que je n'ai jamais pu quitté cet endroit. J'y ai fait mes classes. J'y ai grandit et je ne saurais l'expliquer, mais je m'y sens chez moi. Je ne vois donc aucune raison de la quitter.
Heureux hasard, j'aime tout autant enseigner mon savoir à de jeunes esprits avides de connaissances. Même si certains sont plus difficiles à éduquer que d'autres.
elle sourit.

Alors qu'ils s'approchaient enfin du Saule Cogneur, elle se permit également de le questionner.

Vous n'avez pas fait votre scolarité ici, je me trompe ?

C'était une façon subtile et polie de lui demander son passé, car au vue de leurs entrevues précédentes, il ne faisait aucun doute pour la Directrice que Gregor Scamander foulait pour la première fois de sa vie les terres de Poudlard.
avatar
Minerva
Admin

Messages : 287
Localisation : Poudlard est ma demeure

Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-express.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS!]A la rencontre du saule cogneur: une promenade... romantique(?)

Message par Gregor_Scamander le Dim 28 Jan - 12:54

"Comme je vous comprend, ce lieu est chargé d'histoire et cette nature!" il ouvrit son bras à la ronde pour souligner son propos et rit quand elle évoqua les esprits 'rebelles' de certains élèves. "Ah pour cela mes talents de dresseurs et de diplomate inter-espèce pourront m'être d'un grand secours". Il rit de nouveau tant il était heureux de converser avec pareille personne. Il ne pouvait s'empêcher de lui jeter des coups d’œils admiratifs à la dérobée

"Ne soit point trop baguenaud Gregor, cesse donc tes enfantillages, c'est une femme - et quelle femme! N'oublie point que tu n'est pas un jouvenceau mais un damelot... enfin était". Il sourit à Maybel et lui répondit : "Haimi chère Damoiselle, sinon le destin m'aurait fait vous rencontrez plus tôt..." il laissa passer une seconde pour montrer la sincérité de son propos et repris : "Point, nous avions ma chère sœur et moi éducation à domicile. Je... (*il se frotta la tête un peu gêné*) je n'étais point le bon élève, toute occasion était bonne pour tromper la vigilance de mes enseignants et aller courir la nature. Je m'ennuyais voyez vous car j'apprenais tout dans les livres- Ahhh les livres, comme je les aime!- ayant disons sans fausse modestie la chance d'avoir des facultés rapides d'apprentissage."

Il baissa la tête en fronçant ses suvreseigniau et porta son index en moustache au dessus de sa lèvre supérieure pour réflechir à ce qu'il pouvait recroire et si Maybel - non Missparker- le dévoluerais peut-être dans son jugement; et Gregor ne pourrait le souffrir, mais... Il regarda de nouveau sa muse: un si doux visage malgré la grande force qui ourdissait de sa personne ne pouvait être mauvaise. Et le Directeur savait tout de lui. "Lors de mes 15 printemps, j'ai voulu découvrir le vaste monde, armé de mon sac à dos et de ma baguette. Mon père furieux m'a retrouvé un an plus tard en Oceanie au sein d'une tribu. Mais j'ai recommencé 2 ans plus tard... je n'étais pas un gentil petit Damoiseau voyez-vous, plutôt un baroudeur insatiable."

Ils arrivaient en vue du saule cogneur. Gregor ralentit le pas pour terminer son oiance : "J'ai donc appris de l'école de la vie, parcourus le monde si vaste et se merveilleux, Merlin merci j'ai aussi des facilités en langues! A chaque retour ma sœur veillait à faire de moi un gentlemen respectable. D'où mes connaissances des coutumes du beau monde mais... une certaine inadaptabilité à mes semblables. Vous l'aurez sans doute remarqué". Il rit et détacha à regret son bras de celui de Mayb...-heu Miss Parker.

Il agita sa baguette sans un mot faisant apparaître deux confortables fauteuils accompagnés d'un guéridon sur lequel trônait un service à thé fumant du breuvage contenu par les récipients. "Miss.." il fît une révérence et pris la main de la sous-directrice pour accompagner son assise. Il enleva sa veste, s'assit à son tour, et la plia proprement avec soin sur ses genoux avant de désigner de la main gauche le thé: "J'espère qu'il vous sierra, il n'y'a pas d'heure pour un bon thé n'est-il pas?".

Son regard se posa sur le saule cogneur qui tortillait ses branches comme pour se détendre dans cet agréable soleil de fin de matinée. "Quelle merveille! Savez vous si ce végétal a été crée ou importé?".
avatar
Gregor_Scamander

Messages : 122
Emploi : Les bestioles!
Localisation : Avec une bestiole

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS!]A la rencontre du saule cogneur: une promenade... romantique(?)

Message par Minerva le Mer 31 Jan - 11:46

Maybel tiqua lorsque Gregor fit mention de ses talents de dresseurs qu'il comptait utiliser sur les élèves. Heureusement, il n'y avait aucune malice dans ses propos, mais elle se dit qu'il serait bon de surveiller ce premier cours, sait-on jamais.
Puis il commença par un compliment, qu'elle accepta d'une oreille distraite, avant de lui faire part de son parcours scolaire, ou plutôt son manque de. Alors qu'elle l'écoutait, Miss Parker se fit une idée du genre d'homme qu'était Gregor. En gros, un doux-dingue amoureux de la nature et de ses animaux, qui aimait la littérature, mais qui était socialement inepte. Cela se voyait et s'entendait dans son langage d'outre-temps. Maybel aimait elle aussi la grande littérature, les romans d'époque, mais à se retrouver en face d'un des personnages avec ce parlé si particulier, elle se rendit compte que ce n'était pas aussi charmant et plaisant qu'elle ne l'aurait cru. Il demandait pas mal d'efforts de compréhension, tout de même.
Heureusement pour lui, Maybel n'était pas pauvre en vocabulaire d'un champ lexical sophistiqué.

Arrivé à bonne distance du Saule, Gregor lâcha son bras et fit apparaître deux fauteuils et une petite table haute sur laquelle était posée un service à thé. Une nouvelle fois, il lui prit la main et l'aida à s'asseoir, comme si elle était une Dame du 19ème siècle. Sa fibre indépendantiste résonna fortement en elle. Elle la chassa d'un revers de pensée, qu'il fallait apprendre à connaître les gens à qui elle confiait l'éducation et la sécurité de ses élèves.
Elle prit donc une tasse et but une gorgée du breuvage. Elle fut agréablement surprise par la qualité du thé et le trouva excellent.

Il a été importé par Albus Dumbledore en 1971. Beaucoup d'élèves jouèrent avec lui, ils voulaient toucher son tronc sans se faire... rejeter par les branches. Suite à un incident, ce jeu fut interdit. Je trouve cela normal. Nous ne devons pas ennuyé un être par des sottises de ce genre. Le Saule est célèbre en Grande-Bretagne.
avatar
Minerva
Admin

Messages : 287
Localisation : Poudlard est ma demeure

Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-express.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS!]A la rencontre du saule cogneur: une promenade... romantique(?)

Message par Gregor_Scamander le Dim 4 Fév - 17:28

Gregor avait noté un changement dans l'attitude de sa compagne de détente. Il fronça les sourcils et croisa ses mains pour réfléchir qu'avait-il donc pu faire? Etait-il trop empressé? Parlait-il trop? Il soupira intérieurement : tout s'était si bien déroulé jusqu'à présent... pas question de baisser les bras et Gregor n'était point homme à rester sur un malentendu.

"Miss Parker, pardonnez ma franchise, mais... ma personne vous met-elle mal à l'aise? J'ai savoir que mon phrasé est parfois difficile à ouïr, et que mon caractère est expansif et peut lasser..." Il mit ses mains sous son menton et fixa le saule cogneur en se penchant un peu en avant pour poser son visage pensif. "J'ai conscience d'être fantasque et de passer pour un malandrin sans attache ni sens des responsabilités. Je suis ici pour apprendre moi-aussi." Il se redressa et la regarda, les mains biens à plat sur ses cuisses longiformes. "Aussi vous prierai-je, autant en vôtre qualité de supérieure que de personne que j’esprisie et respecte, toute critique ou conseil sur ma manière d'être.".

Il fît une pause et se gratta la tête, cherchant ses mots. "Je... j'ai été plus qu'agréablement surpris et honoré d'être accepté au sein de cette prestigieuse école et souhaite en être le digne représentant. Je sais le retard accumulé en manières auprès des miens et du monde en lui-même. Peut-être étais-ce une fuite... mais là n'est pas la question.".

Il se leva et mis un genou à terre devant Maybel: "Milady, j'ai à cœur de transmettre mon savoir et mon enamourement pour toute créature vivante, et je sais les failles que mon adaptabilité sociale crée chez moi. Mais je vous en conjure : je ferais tout pour être digne de vous, et de cette école. Aussi, accordez moi vôtre confiance, travaillons de concert, et permettez-moi de devenir un homme meilleur  ainsi qu'un enseignant respectueux et respectable. N'ourdissez pas vos critiques, je ne m'en vexerait point et verrait cela comme les conseils d'une amie.".

Il se redressa de toute sa hauteur,  le menton fier, s’épousseta en soutenant le regard couleur glace de la sous-directrice et affirma d'une voix forte où nulle hésitation ne pointait: " Mes faiblesses deviendront mes qualités, et je saurais me rendre digne de la tâche qui m'incombe. J'en fait le serment solennel. Ici et maintenant, naît un homme nouveau.".
avatar
Gregor_Scamander

Messages : 122
Emploi : Les bestioles!
Localisation : Avec une bestiole

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS!]A la rencontre du saule cogneur: une promenade... romantique(?)

Message par Minerva le Ven 16 Fév - 14:25

Miss Parker lui avait répondu de manière sobre et efficace et il nota son changement de comportement. Ce n'était point quelque chose de conscient. Elle appréciait la compagnie de Gregor, mais son instinct la poussait à ne pas retomber dans ses vieux travers. Il s'excusa donc dans un élan sérieux et réfléchi. Il lui fit part des défauts qui l'affublait et dont il était parfaitement conscient. Il se leva et vint poser un genou à terre devant elle. Il poursuivit sur le même sentiment en requérant son aide pour s'améliorer. Pour finir, Gregor se releva et déclama une sorte de serment.
Sans qu'elle ne puisse retenir sa pensée, cette dernière s'exprimait :

Devenez un homme du 21ème siècle pour commencer.

Elle posa immédiatement sa main sur ses lèvres, se rendant compte de la dureté de ses propos. Miss Parker se leva pour tenter de parler au même niveau que son interlocuteur.

Pardon, je ne voulais point dire les choses comme cela. Mais disons, que c'est l'idée générale. Votre nature enjoué, fantasque est un indéniable atout dans la grisaille britannique. Quand à votre CV et votre réputation, votre nom vous précède, et à jouer en votre faveur lors de votre sélection. Mais votre parlé, bien particulier, peut rebuter vos interlocuteurs. Et je crains que vous ne deveniez rapidement une source de railleries de la part de nos élèves. Les enfants ne sont jamais tendres entre eux et encore moins face au corps professoral.

Elle lui sourit tendrement, il avait l'air soudain d'un grand enfant qu'il fallait guider.

Vous devez vous exprimer avec un vocabulaire à leur portée, sans les prendre pour des idiots non plus. C'est une subtile nuance à laquelle nous sommes confrontés jour après jour, en tant que professeur. Je ne doute pas que le contenu de votre cours en lui-même sera enrichissant et à la hauteur de votre savoir-faire reconnu.
avatar
Minerva
Admin

Messages : 287
Localisation : Poudlard est ma demeure

Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-express.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS!]A la rencontre du saule cogneur: une promenade... romantique(?)

Message par Gregor_Scamander le Lun 19 Fév - 14:34

Gregor ne fût point vexé par la diatribe de Miss Parker. Au contraire : il apprécia sa franchise et lui sourit alors qu'elle se levait et s'excusait de son emportement. Il écouta attentivement la sous-directrice, l'index en moustache comme à chacune de ses phases de réflexion. Quand elle eût terminée, il la remercia poliment et se rassis pour réfléchir, jambes croisés et le bras à l’extrémité index-moustache tenu au coude par son autre main. Son silence dura un temps, intense. Le vent joua avec ses épis fous mais il n'en avait cure : un troupeau de Re'em aurait pu débarquer qu'il n'aurait daigné le regarder (... bon si juste un peu tout de même!).

Enfin, il posa ses mains à plat sur ses genoux, et regarda Miss Parker avec un sourire doux : "Non contente d'être une femme à la beauté chavirante, vous êtes une personne franche, parlant sans détours, et une pédagogue chevronnée. Cela doublé d'une psychologie fine..." il fît une petite pause, changeant de jambe croisée. "Vous avez raison de B à Y et même de A à Z.".

Il se leva d'un bond, le doigt pointé sur l'horizon, offrant son profil à sa collègue si habile :"Oui je suis Gregor, aventurier, impétueux, immature, drolatique, fantasque, déroutant... intriguant? Oui on le dit et c'est ce que je suis mais...".

Le gentleman fantasque (et fantastique!) se calma et se rassit, sans perdre son sourire ravi: "Le temps est à l'écoute et à l'enseignement. Je ne suis point ici pour faire mon numéro mais partager mon savoir. Ce vocabulaire châtié pourrait être ma perte... Ces chers élèves me prendraient pour un zozo et n'hésiteraient point à me le faire savoir... je ne suis qu'homme et je doute, mais je saurais améliorer mon parler et mon être.".

Gregor se leva de nouveau, mais doucement cette fois-ci, et s'approcha de Maybel : "Ma Dame..." il prit sa main, blanche et douce comme une rose qui vient d’éclore, mais ne la serra point et ne fît non plus de baise-main. Il la prit simplement et la tint de ses deux grandes mains en lui disant reconnaissant : "Merci. Vous êtes une vraie amie.".

Puis il la lâcha avant de se tourner vers le panier en se frottant les mains : "Alors alors, que nous ont donc concocté ces adorables petits êtres pour le déjeuner? Mon estomac s'ulcère comme le chant d'un Jobarbille mourant!" il éclata de rire et sorti les effets pour deux convives, laissant le panier ouvert comme un buffet. Il se servit (aucune viande bien entendu) et se rassit avec son éternel sourire à la fois innocent et espiègle : "Pas de chichis entre nous, servez vous ma chère! Et parlez moi de vôtre cours. Quels galopins vous ont marqué et qui doit-on le plus aider?". Et il mordit avec délice dans une carotte savoureuse.
avatar
Gregor_Scamander

Messages : 122
Emploi : Les bestioles!
Localisation : Avec une bestiole

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS!]A la rencontre du saule cogneur: une promenade... romantique(?)

Message par Minerva le Dim 11 Mar - 12:29

Les compliments de Gregor ne tombèrent pas dans l'oreille d'une sourde. Cela fit même plaisir à Maybel. Cela faisait toujours du bien de flatter un peu son ego, même si elle considérait que le sien n'avait pas besoin de cela pour bien se porter. Elle n'ignorait cependant pas le pouvoir des mots lorsqu'ils étaient positifs.
Son collègue bondit alors tel un diable hors de sa chaise pour prendre une posture et se faire une sorte de présentation, avant de se rasseoir plus calmement et de poursuivre. Il était vraiment surprenant de bout en bout. L'ennui ne devait pas faire parti de son quotidien.
Miss Parker crut bon de préciser lorsqu'il mentionna les élèves qui s'en prendraient à un "zozo" tel que lui :

Il faut se connaître soi-même, ses défauts et faire la différence entre l'être et le professeur, pour ne pas porter préjudices aux enfants. Certains ont à coeur de défier l'autorité, de voir les limites, d'autres sont d'autant plus disciplinés qu'ils en sont presque sans âme. Faites attention Gregor, lors de votre enseignement, à toujours respecter l'individu qu'ils sont et à faire respecter l'autorité que vous représentez.

Puis il proposa le panier pique-nique. Maybel se servit donc en même temps que Gregor et prit un repas en sa compagnie.

Mon attention, en ce premier cours, a été de voir leur niveau et qui avait besoin de plus d'attention et de soutien. Leur niveau est très hétérogène. Mais de mon avis, travailler avec des adolescents qui débutent la magie est plus complexe qu'un jeune sorcier de 11 ans qui doit tout apprendre. Ils sont moins.. réceptif aux changements de façon de faire à cet âge adolescent, je trouve.
Anaya Septim a retenue mon attention. Elle doute beaucoup d'elle et sa baguette n'est pas facile à manier. Les débutants sont à surveiller de près. Les autres sont des élèves classiques que l'on retrouve dans toute classe. Ils ont leurs qualités et défauts, et leur niveau.


Elle but une gorgée d'eau avant de conclure.

Je pense qu'il faut tout simplement vous faire votre propre idée sur votre classe. Après tout, les moldus disent bien que c'est en forgeant que l'on devient forgeron. L'enseignement, c'est pareil. Il faut se confronter à la réalité du terrain pour savoir quoi faire.
Enfin, c'est comme cela que je procède. Je fais connaissance avec eux et ensuite je m'adapte à eux pour leur enseigner ce qu'ils doivent savoir pour sortir diplômer de mon école.


Miss Parker finit son repas végétarien - cela la changeait de son régime habituel - en écoutant Gregor.
avatar
Minerva
Admin

Messages : 287
Localisation : Poudlard est ma demeure

Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts-express.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS!]A la rencontre du saule cogneur: une promenade... romantique(?)

Message par Gregor_Scamander le Ven 30 Mar - 11:00

"Respecter l'élève, faire respecter l'autorité-que-je-représente, Anaya Septim, ados réfractaires changement, adapter à l'individu. C'est noté, Miss. Je ferais de mon mieux, ah! J'ai hâte de commencer!" Et Disans cela, Gregor griffonna effectivement ces conseils dans son éternel carnet qui le suivait partout puis une fois celui-ci rangé, se frotta les mains se frotta les mains, les yeux brillants d'excitation.

"Une anecdote ma chère, connaissez vous l' ornitho-piccolo-elatybus à gorge dorée? C'est une légende moldue inca qui s'est développée après qu'ils aient aperçus un fangieux doré.  ça n'était qu'une farce de petits plaisantins mais la rumeur se répandit comme une traîné de poudre et la légende était née! Ah et ce mot, ça fait un malheur aux mots croisés. J'adore les mots croisés!!!". Puis il se tue et profita en silence de la fin du repas et de la vue en cette charmante compagnie avant de prendre poliment congés. Il allait refaire une courbette pour la saluer mais se souvins de ses paroles, et tendit sa main gauchement pour serrer celle de Maybel qu'il secoua sans doute trop haut et trop longtemps... mais bon c'était un début vers le XXIe siècle!
avatar
Gregor_Scamander

Messages : 122
Emploi : Les bestioles!
Localisation : Avec une bestiole

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS!]A la rencontre du saule cogneur: une promenade... romantique(?)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum