[CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Aller en bas

[CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Message par Tyler Rose le Dim 29 Oct - 10:43

Tyler avait embarqué Dimitri à l'écart du groupe, assez loin pour ne pas être dérangés par leur raffut. Le jeune De la Roseraie attendait ce moment depuis des mois, il avait l'intention de faire ça au calme, juste tous les deux. Lorsqu'il trouva un endroit idéalement approprié, il se tourna vers Dimitri et demanda : "Ça te va là ?" Il ne lui laissa pas vraiment le choix de dire non puisqu'il les faisait déjà s'asseoir sur le banc. Il n'avait pas envie de le laisser s'échapper encore une fois. Il ne pourrait pas le supporter.

"Avant toute chose, je voudrais que tu lises cette lettre. Je te l'ai envoyé cet été mais Babouchka me l'a renvoyé."
Tyler sortit une enveloppe de sa poche. Le nom de "Dimitri Danilevitch" était inscrit devant et le sceau à l'effigie du loup des Callaghan au dos était encore intact.

La lettre disait ceci :

Mon cher Dimitri, mon ami,
mon frère, ma lumière.

Déjà, je suis désolé de t’avoir laissé seul pour la fin d’année. J’espère que tu n’as pas fait trop de bêtises sans moi et que tes examens se sont bien déroulés.
J’ai passé les deux derniers mois à Namor avec interdiction de prendre contact avec le monde extérieur. Là je suis chez Granny. Je suis arrivé hier, je lui ai tout raconté, j’ai beaucoup pleuré, et depuis j’essaye de t’écrire cette lettre.
Comment t’exprimer à quel point je suis désolé ? Par où commencer ? Comment t’expliquer ce que je ne commence qu’à comprendre moi-même ?

Pourquoi t’ai-je abandonné comme ça me diras-tu ? Eh bien parce que je suis un imbécile. Le plus gros des imbéciles.
Tu te souviens quand l’équipe m’a dit que j’étais devenu une chiffe molle, le toutou de Sheeris ? Et que je leur ai rétorqué que je n’appartenais à personne ? Eh ben voilà, j’ai voulu leur prouver qu’ils avaient tort. J’ai fait la plus belle connerie de ma vie pour un stupide défi. Et évidemment, comme j’ai pas fait les choses à moitié, je n’ai pas seulement embrassé une fille, j’ai embrassé Rébecca. Bon après, pas besoin de te rappeler comment ça s’est mal terminé avec Sheeris. Si tu savais comme je regrette. Si seulement tu savais à quel point je regrette !
Puis mon cerveau a pris un congé sabbatique. Je ne savais plus ce que je faisais. Je me suis laissé embobiné par Rébecca et mes coéquipiers. Et je t'ai laissé tomber. Si tu savais comme je me déteste de t'avoir fait ça. Puis Sheeris est partie. La voir quitter l’école m’a fait comme un électrochoc. Je ne te l’ai pas dit à l’époque mais j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps ce soir là, autant pour elle que pour toi. Quand j’ai pensé à tout le mal que je vous ai fait, à tous les deux, j’en ai eu l’estomac noué pendant trois jours. Et après je me suis rendu compte que je n’allais être bon à rien sans elle à Beauxbâtons, et j’ai fait ce qu’il fallait pour me faire renvoyer.
Je suis sincèrement désolé d’avoir été aussi égoïste. J’aurais dû me battre pour rester avec toi. Mais j’étais persuadé que tu me détestais d’avoir fait souffrir Sheeris, et je savais que tu avais raison de me détester et donc je n’ai pas trop cherché à te contacter. J’ai eu tort. Je te présente mes plus sincères excuses.
Tu es mon meilleur ami, ce que j’ai de plus précieux au monde. Sans toi, je te jure que je ne tourne pas rond. On a vu ce que ça donne et franchement, j’aime pas ça. Tu es mon roc, mon phare dans la nuit. J’ai besoin de toi comme de l’oxygène. J’ai besoin que tu m’aides. Je me suis perdu, toi seul peut m’aider à me retrouver. J’ai fait une terrible erreur en m’éloignant de toi. Et j’espère vraiment qu’il n’est pas trop tard pour revenir vers toi.
J’aimerais t’inviter chez Granny Moyreen cet été, qu’on puisse mettre les choses au clair, que je puisse mieux t’expliquer que sur le papier, que je puisse essayer de réparer.
Tu me manques. Beaucoup plus que tu ne le penses. J’ai tant besoin de te voir.

PS: Granny dit qu’elle te fera tes petits plats préférés si tu acceptes de venir.


Il attendit que Dimitri ait fini de lire la lettre et rajouta tout de suite : "Je sais que tout ça est très égoïste mais je te promets que je ferai tout ce que tu voudras pour me faire pardonner et regagner ta confiance. Tu es mon monde Dimitri, sans toi je ne suis plus moi. Il ne s'est pas passé un jour depuis mon renvoi où je n'ai pas pensé à toi. J'ai passé mon été à me demander 'Que dirait Dimitri ?' tellement j'ai besoin de toi dans ma vie. Je t'aime comme un frère. Je ferai n'importe quoi pour te le prouver si tu m'accordes une seconde chance."
avatar
Tyler Rose

Messages : 369
Emploi : Préfet de Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Message par Dimitri Danilevitch le Dim 29 Oct - 21:14

Heureusement que Dimitri était assis. Il lisait cette lettre et son coeur se serrait, ou battait la chamade, peut-être même un mélange des deux. Sa main commençait à trembler. Il se passa l'autre sur son visage, pour se frotter la figure. Il prenait de grandes inspirations au fur et à mesure que les lignes défilaient sous ses yeux. Sa respiration se faisait de plus en plus difficile. Il se grattait l'arrière du crâne, sa jambe gauche se mit à trembler.
Dimitri venait tout juste de finir le PS, qui lui avait donné des envies, que Tyler enchaînait déjà. Comme s'il l'avait lu en même temps que lui. Remarque, c'était une possibilité. Peut-être connaissait-il tellement cette lettre qu'il savait combien de temps il fallait pour la lire, ou qu'il l'avait récité dans sa tête.
Dimitri tourna sa tête vers son frère. Vers Tyler qui le suppliait de lui pardonner. Vers son meilleur ami qui s'excusait de chaque fibres de son être. Implorant. Et ô dieu que Dimitri était faible. Ô Dieu qu'il ne pouvait rester fâché avec sa famille. Il détestait se mettre en colère contre son frère. Même quand il avait raison. Même après tout ce qu'il avait du subir par son égoïsme, la volonté de le nuire était nulle. Le poufsouffle regardait le serpentard et tout ce qui lui venait à l'esprit fut :

Tu me peux me la refaire façon Beuglante, devant toute l'école ? lui sourit-il alors que des larmes coulaient sur ses joues.

Bordel ! Il était plus solide que ça ! D'un geste vif et ferme, il effaça les traces à l'aide de son bras, et plus particulièrement de la manche de sa veste.

Je déconne. rassura-t-il Tyler qui, et Dimitri en était sûr, l'aurait fait.

De sa main gauche, il donna un coup de poing à son frère dans l'épaule. Tyler bougea à peine et Dimitri lui avait senti le geste. Il secoua sa main endolori. Il jura, pesta en regardant le sol.

Bordel, tu m'en fais voir. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de toi... Puis il releva la tête et se tourna complètement vers Tyler. Tu me refais plus jamais ça ou je te tue. T'entends ? Je te tues de mes propres mains !

Et il était on-ne-peut-plus sérieux, comme il ne l'avait jamais été autant de sa vie. Tyler ne l'avait probablement vu aussi mortellement sérieux que deux fois dans leur vie. La première quand Tyler avait non-intentionnellement décapité son doudou quand ils avaient cinq ans, et la deuxième fois quand Dimitri s'était interposé physiquement entre lui et Sheeris, après que cette dernière avait été témoin d'un échange salivaire entre Tyler et Rebecca Dupont.

Dimitri le pointait du doigt, se voulant menaçant. Et il espérait bien l'être. Car il avait passé un été complet à s'informer et s'entraîner à botter le cul d'un loup-garou. ... En théorie.
avatar
Dimitri Danilevitch

Messages : 204
Emploi : Etre le cerveau du Pack.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Message par Tyler Rose le Lun 30 Oct - 11:03

"Tu me peux me la refaire façon Beuglante, devant toute l'école ?"
Tyler sourit, soulagé. "Dans le hall avant le cours de l'après-midi !" Le Serpentard était tout à fait disposé à exécuter la volonté de son ami. Mais bon, c'était pour rire.

Dimitri lui donna un coup dans l'épaule. Cela fit l'effet d'une pichenette à Tyler mais ça lui fit chaud au cœur. Il était pardonné.

Son frère lui jura de le tuer s'il lui refaisait un coup pareil. "Plus jamais ! Promis." Tyler planta ses yeux dans ceux de Dimitri. Il y vit toute la colère et le sérieux du jeune homme, comme il ne l'avait vu que deux fois auparavant. Tyler n'avait pas peur des coups physiques de Dimitri mais il était terrifié à l'idée de le perdre pour de bon. Le loup-garou prit la main déjà levée de son meilleur ami et la posa sur son torse, au niveau de son cœur. Quelques années plus tôt, il avait appris à Dimitri à se concentrer sur les battements de cœur pour savoir si quelqu'un disait la vérité ou pas. Tyler répéta de sa voix de baryton, soutenant le regard de Dimitri : "Plus jamais. Je te le promets."

Il espérait vraiment que Dimitri sentait à quel point il était sincère. Puis il se leva et attira le Poufsouffle à lui. Il l'entoura de ses bras dans une étreinte fraternelle et logea sa tête dans le creux familier entre l'épaule et le cou de Dimitri. Tyler respira à pleins poumons l'odeur de son frère, il se sentait enfin à nouveau entier.
avatar
Tyler Rose

Messages : 369
Emploi : Préfet de Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Message par Dimitri Danilevitch le Mer 1 Nov - 12:49

Le doigt menaçant se retrouva, avec ses quatre autres petits camarades, en une palpation du pectoral gauche. Oui bon, les termes étaient peut-être un peu trop anatomique pour dire que Tyler venait de lui poser la main sur son torse pour qu'il sente les battements réguliers de son cœur qui battait fort. Les yeux dans les yeux, Tyler De la Roseraie lui jura fidélité et loyauté. Dimitri sentait toute la sincérité dont il faisait preuve, et soudain il fut libérer d'une entrave dans sa poitrine. Ce tiraillement qu'il ressentait depuis que l'autre garçon s'était évaporé dans la nature, qui l'avait poussé à toutes les recherches et les actions pour lui remettre le grappin dessus.

Le serpentard l'attira à lui pour une étreinte. Et ce fut dans ses bras, avec la force de son frère retrouvé autour de lui, que Dimitri se sentit finalement entier. Il lui rendit son étreinte.

Après quelques instants, ils se décollèrent. Dimitri posa sa main droite sur le visage de Tyler, son pouce juste devant l'oreille de l'autre garçon, le reste des doigts sur l'arrière de la tête et la nuque, en un dernier geste affectueux.

Alors, mon vieux ! Maintenant, tu vas tout me raconter. Et je veux des détails ! - Enfin, pas tous, tous les détails.. rigola-t-il en s'asseyant de nouveau.

Qu'est-ce qui t'a prit avec Rebecca ? Tu l'aimais au moins cette fille ou pas du tout ? Qu'est-ce que t'as fait après Poudlard ? Et d'ailleurs, comment t'as atterri ici ?
avatar
Dimitri Danilevitch

Messages : 204
Emploi : Etre le cerveau du Pack.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Message par Tyler Rose le Mer 1 Nov - 19:03

Bon sang que ça faisait du bien de retrouver Dimitri !
De plus, il était prêt à parler. Il avait eu tout l'été pour mettre ses idées au clair avec sa grand-mère et il n'avait plus qu'à tout vider.

Il s'assit à côté de son frère et déballa son sac.

"Rébecca était une erreur. Une abominable gigantesque boulette. Je me suis laissé embobiné par ces tarés de Loups Argentés. C'est pas un secret que les plus âgés couchaient à droite à gauche sans se soucier de rien. Bah ils trouvaient ça pas normal que je sois fidèle à une seule fille. Et donc ils m'ont lancé le défi de faire comme eux. Et j'ai été assez con pour le relever. Honnêtement, j'aurais pris n'importe qui, il se trouvait juste que Rébecca était là et j'ai pas réfléchi. Sur le coup je me suis dit 'de toute façon, ça compte pas, j'en ai rien à faire de cette fille, Sheeris comprendra'. Sauf que non. Evidemment. Et donc voilà après la rupture, j'étais tellement sonné je suis passé en pilote automatique en mode "douchebag". Donc non, évidemment non je n'aimais pas Rébecca, bien au contraire, c'est juste que c'était facile. Mes potes, enfin soi-disant potes, m'ont poussé à la garder, ce que j'ai fait."
Tyler avait tellement honte qu'il n'était pas sûr d'avoir la force de continuer, mais il le fallait. Il se devait d'être honnête avec Dimitri.
"A l'extérieur, je faisais le fier et tout pour impressionner les gars, mais à l'intérieur j'étais dégoûté de moi-même. J'aurais dû venir te voir tout de suite mais je ne me sentais pas digne. Bref, c'est bien la dernière fois que je fais quelque chose sans t'en parler avant. Et puis ouais après, Sheeris a pété la gueule à Rébecca, et franchement c'est seulement là que j'ai réalisé que... Enfin, j'arrêtais pas de me dire 'mais qu'est-ce que j'ai fait ? mais qu'est-ce que j'ai fait ?' et puis Sheeris s'est fait renvoyé. Je pourrais même pas te décrire l'effet que ça m'a fait mais en gros ça m'a réveillé. Et là je me suis rendu compte que j'avais vraiment fait le con. Et tout dans le château me rappelait Sheeris et j'étais prêt à me planter les griffes dans le ventre pour le dénouer. Donc voilà quoi, il fallait que je quitte Beauxbâtons. Je suis vraiment désolé de t'avoir laissé en plan."
Il regarda Dimitri, sur le point de pleurer mais se retint.
"Et donc après ça, je suis resté captif, d'une certaine façon, à Namor. J'ai aidé Bonne-Maman dans les serres, j'ai fait des potions avec Balthazar, j'ai lu une vingtaine de livres auxquels j'avais pas encore touché, j'ai dormi, j'ai pleuré, j'ai beaucoup pleuré. Et puis fin mai, Mommy m'a emmené chez Granny. J'ai passé trois jours à vous écrire à toi et Sheeris, pour essayer de trouver les bons mots. Et puis j'ai continué à lire, à t'attendre, j'ai été courir avec Rogan et Granny. J'ai couru tout seul aussi. La nuit, à la fraîche, ça a fait du bien. Et j'ai encore pleuré. Et j'ai couru. Et j'ai lu. Enfin, les vacances en Irlande quoi. Et Père a fait ce qu'il fallait pour que j'aille à Poudlard. Quelques jours avant la rentrée, Mommy m'a prévenu que Sheeris était elle aussi censée venir à Poudlard. Pour toi je savais pas mais t'imagines pas à quel point je suis content que tu sois là aussi. Toi, la voix de la raison. Et donc voilà."

Tyler était bien conscient que ça faisait beaucoup d'un coup. Et il se préparait à en recevoir autant.
"Et toi alors ? Qu'est-ce qu'il t'est arrivé depuis que je suis parti en live ?"
avatar
Tyler Rose

Messages : 369
Emploi : Préfet de Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Message par Dimitri Danilevitch le Lun 6 Nov - 13:26

Dimitri écoutait Tyler vider son sac. Il lui dévoilait toutes ses erreurs, ses faiblesses, dans une véritable confession. Le garçon pouvait voir à quel point c'était douloureux pour son ami de mettre des mots sur ce sujet-là, de devoir dire à haute voix qu'il avait échoué, qu'il n'avait pas été la hauteur. Le côté sombre et noir de Dimitri se délectait en une vengeance tout simple. Le côté lumineux et compatissant écoutait et enregistrait gentiment pour que son frère n'ait pas à se répéter. Il lui raconta le comment Rebecca s'était soudainement retrouvé dans ses pattes au détriment de leur Sheeris, comment il savait qu'il avait pris de mauvaises décisions mais n'avait pas les coucougnettes d'y changer quoique ce soit, comment Sheeris avait éclatée la face de la Miss Dupont – Dimitri s'en souvient encore, son petit cœur tout impressionné et fier – comment le départ de Sheeris l'avait affecté plus qu'il ne le comprenait lui-même, ce à quoi Dimitri pensa :



comment et pourquoi Tyler avait fini par l'abandonner à son tour, seul à Beauxbâtons et finalement ce qu'il avait fait depuis sa disparition de l'école de magie française. Quand il eut fini, Dimitri le regarda avec un air très franc sur son visage : le genre qui te faisait comprendre à quel point l'autre était un crétin fini.

« Alors, pour commencer, avant que je te parle de mon ''merveilleux'' été et comment j'suis arrivé à vous retrouver ici à Poudlard – j'adore ce nom, ca me fait marrer. J'vais d'abord te dire deux trois trucs qui me restent sur le cœur depuis que t'as commencé à galocher la Becky. »

Il lui foutut une tape derrière la tête, à la manière de Gibbs dans NCIS.

« Non mais allô quoi ! T'es con ou t'es con ? Depuis quand un De la Roseraie écoute-t-il la voix de la populace au détriment de son grand amour ? Non mais sérieux ? J'dois te rappeler toutes les éloges, poèmes, et autres niaiseries romantiques que j'ai du subir toute ma scolarité avec toi depuis que Sheeris est apparu devant tes petites prunelles marrons ? On aurait eu des cours de poésie que t'aurais eu des E partout en lui faisant son éloge, et t'as juste trouvé... - il fit des gestes avec ses mains – normal de choisir – ENTRE  TOUTES – la Rebecca Dupont ? Genre la pire ennemie de Sheeris ? Non, vraiment mec. Quel bon choix ! Pour sûr.
T'as encore du cul que j'étais là, avec elle, quand elle vous a vu vous enfoncer vos langues dans la gorge. 
» Dimitri eut un frisson de dégoût quand la vision lui revint en tête. « Beurk. Bref. Elle aurait commis un massacre sur place et j'aurai été bien tenté de la laisser faire. Juste pour te botter les fesses. » Le poufsouffle pouffa d'un rire triste. « A ton avis, tu ne t'ai jamais demandé pourquoi et comment Sheeris en était finalement venu à péter la belle petite gueule de garce de Becky ? Hein ? Cette poufiasse a été la chercher ! J'étais là. Je refusais de la laisser seule face à tes conneries. On était peinard, à s'occuper de nos affaires et soudain, l'autre arrive et nous tape un speech. Au début, je retiens notre Chichi. Je lui dis qu'elle n'en vaut pas la peine, que faut pas s'abaisser à son très bas niveau. Mais cette abrutie a frappé là où ça fait toujours mal : l'égo. Elle lui a sorti qu'elle était un meilleure coup qu'elle et que tu prenais jamais ton pied avec – Pour ta gouverne : trop d'informations pour ma tête très imaginative. Du coup, on s'est regardé tous les deux, avec Sheeris. Et j'ai fait Ok, j'te la laisse. Aucun regret. Cette scène. Mon gars ! Digne d'un match de WWA. Elle l'a pas loupé. Elle lui a fracassé le nez et le reste. Rebecca était méconnaissable quand finalement les profs sont intervenus pour les séparer. Un grand moment.
Ce qui fut moins glorieux, ce furent les conséquences de cette baston. C'est pour ça que Sheeris a été renvoyée. J'étais triste mais je comprenais. Ca m'a fait bien chier mais bon voilà, c'était normal aussi. Et puis, toi, après, c'est là que t'as compris. T'as virée la Rebecca, ça m'a soulagée. Je me disais qu'il y avait encore une chance pour toi. Mais tu m'évitais, bougre d'âne. Ce qui n'arrangeait pas ma colère ni ma rancune. Et puis, t'as fait le con pour être renvoyer. J'avais bien compris. Et ça a marché. Du coup, j'me suis retrouvé tout seul sur le carreau. Mon Père et Baba n'étaient pas contents mais ils m'ont dit que c'était mieux comme ça. Enfin, surtout Baba. Mon père lui disait trop rien.
J'dois t'avouer que j'ai pas tenu longtemps, sans vous deux. C'était plus la même chose à l'école, même à la maison et j'avais aucunes nouvelles de vous deux. Au début, j'en suis conscient, ça m'arrangeait. J'étais furieux. Ensuite, j'étais juste triste. Enfin, j'ai dit merde. Et tu me connais, quand je dis merde, je dis Merde ! Alors, j'me suis bougé le cul et j'ai fait des recherches. J'ai fini par savoir où tu étais, et où étais partie Sheeris. Après, fallait pas être sorti de Saint-Cyr, pour comprendre que vos majestés anglaises n'avaient plus que Poudlard comme solution de repli. Académiquement parlant, j'entends. Donc j'ai fait mes adieux à Beauxbâtons de la plus belle des manières ! Je crois que ça t'aurait plû.
 » Son visage se fit plus malin, un sourire de connivence sur les lèvres, plutôt fier de lui, il expliqua : « J'ai eu besoin d'un petit remontant, du courage en liquide façon moldue, pour pouvoir mettre mon plan en action. Mais j'crois bien que j'ai un peu trop abusé et je me souviens absolument pas de ma soirée. Ce fut Madame Maxime qui, tu sais, avec son ton bien littéraire de réciter d'opéra, qui m'a compté comment, totalement ivre, je suis monté sur le toit, en tenue d'Adam – nu comme un ver quoi – en train de chantant des chansons paillardes et en hurlant : Il est beau mon bâton ! » Il se redressa, tout fier. « Ma plus belle réplique ! » rigola-t-il.
« Donc, t'imagines bien qu'après vous deux, notre Directrice m'a tout simplement envoyer paître ailleurs. Baba et mon père étaient furax. J'ai prit cher. Mais j'ai quand même réussi à placer qu'avec mon anglais plus que correct, je pouvais toujours me rabattre sur Poudlard. Je crois que c'est à cet instant qu'ils m'ont percé à jour. Du coup, mon père m'a fait jurer d'être un élève modèle ici et que si jamais je recommençais à jouer les délinquants, je gagnais un aller simple pour l'école militaire. Et vu le regard que m'a lancé Baba à ce moment-là, j'me suis dit que c'était encore la méthode douce comparé à ce qu'elle envisageait elle, pour mon avenir. » Il chuchota « Tu sais, les petits têtes miniatures à la ceinture des pirates ? Voilà, si ça peut te donner une idée. 
Fin bref ! J'avais encore un été entier à passer avec eux avant de pouvoir vous retrouver, bande de sagouins. Du coup, tu me connais, j'suis pas resté sans rien faire. J'ai du étudier la fin de mon année scolaire à la maison sous la oulette de Baba. … Je préfère encore Madame Vincent et son nez crochu et son haleine fétide. Au moins, elle était pas sur ton dos H24. Entre deux, je jetais un œil sur les affaires de mon père, l'aidant à résoudre les crimes. Un été ordinaire dans la famille Danilevitch. Et puis, voilà. La rentrée, mon ptit cul dans le Poudlard Express. Je ne vous ai finalement retrouvé que ce matin, en cours de Sortilèges. Mais... 
»

Il s'arrêta un instant. Ses épaules s'affaissèrent.

« J'avoue, j'ai pas eu le courage, ni l'envie de vous parler. J'hésitais encore sur l'envie de vous faire payer ce que vous m'aviez fait subir, autant à l'école autant cet été sans nouvelles, et l'envie de vous prendre dans mes bras, de vous taper dessus et de rigoler comme avant avec vous deux. Parce que vous m'avez manqué. J'ai pris le temps de la réflexion en Sorts. En potion, ben... j'ai niqué ma couverture de main de maître... » il ricana. « Mon côté bon élève m'a fait réagir un peu trop bruyamment. Discrétion zéro. Après voilà, on s'est vu. Y'a une potion qui a mal tourné, tu as été la pour Sheeris et je t'en remercie. J'ai pas eu le temps de réagir et je m'en veux. » souffla-t-il, préoccupé.

« Après le cours, j'ai pas mal discuté avec une fille de ma maison, Liz. Ca m'a fait du bien de parler à quelqu'un.. d'extérieur. Tu sais, comment on se confie plus facilement à un inconnu. Ca m'a remis les idées en place. Et puis bon, j'me connais, on allait pas rester fâché trente ans. Ce qui veut pas dire que j'vais pas t'en faire voir, en retour » lui sourit-il avec un clin d'oeil.
avatar
Dimitri Danilevitch

Messages : 204
Emploi : Etre le cerveau du Pack.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Message par Tyler Rose le Mar 7 Nov - 20:10

Le regard que lui lança Dimitri ne laissait aucun doute : il était bel et bien un abruti de première catégorie. Et le Danilevitch n'avait pas tort.
Le Serpentard ne broncha ni aux coups physiques ni aux piques verbales. Il était bien conscient qu'il le méritait.
Il se sentait redevable envers Dimitri d'avoir épaulé Sheeris après la rupture. Dimitri était vraiment un ami en or.
Puis ce dernier lui raconta comment il s'était fait renvoyé de Beauxbâtons. Tyler ne put s'empêcher de pouffer mais continua à écouter respectueusement Dimitri.
Le loup écarquilla les yeux en entendant le sort que Baba aurait probablement réservé à Dimitri. Et très certainement à Tyler si elle l'avait croisé. Ou venait jamais à le recroiser en fait. Cette femme était admirable mais avait la rancune tenace.
Dimitri parla de la débâcle du cours de Potions. Tyler prit la main de son frère comme pour lui dire "je comprends et tout va bien maintenant".
Dimitri termina son monologue. Tyler avait fait de son mieux pour bien tout enregistrer. Il s'en voulait à mort. Mais le fait que Dimitri lui ait aussi longuement parlé était un signe que les choses étaient en bonne voie pour revenir à la normale.

"Je suis ton humble et dévoué serviteur. Tu peux me demander ce que tu veux. Tous tes moindres désirs sont des ordres. Sérieusement." Il était déterminé à faire passer Dimitri avant sa propre petite personne dorénavant.

"Sinon... Il est beau mon bâton ?" Tyler lança un regard complice à Dimitri et éclata de rire.
avatar
Tyler Rose

Messages : 369
Emploi : Préfet de Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Message par Dimitri Danilevitch le Jeu 9 Nov - 11:10

Dimitri savait que ce brillant trait de génie alcoolisé ferait rire Tyler. Il rigola avec lui.

J'en sais rien, mec. Fais voir. taquina-t-il avant de le repousser gentiment par l'épaule. En tout cas, j'ai pas eu de retour sur mon éloquente prestation, mais je crois que Miss Duvauchel, tu te souviens ? l'intendante toute menue et discrète que tout le monde passait son temps à faire rougir. Une vraie tomate ambulante ? Ben elle a été marquée à vie par le spectacle !

Et il en était fier, le bougre.

Et j'te signale que c'est pas tomber dans l'oreille d'un sourd. Vous allez devoir expier vos crimes, Môssieur de la Roseraie. Et pour ça, vous allez commencer par me dire : est-ce que tu connais le gars qui était devant moi en potions ? Je t'ai vu discuté avec en Sortilèges. T'as... hum... tu sais comment il s'appelle ?

Au fur et à mesure que l'idée avait germée dans sa tête et sortait par ses lèvres, Dimitri perdait de sa superbe pour faire place à un adolescent plus timide, peu sûr de lui. C'était une chose de parler de Tyler de leur histoire à eux deux, c'en était une autre d'essayer d'en commencer une autre avec un parfait inconnu. Et quand il disait "parfait", c'était dans tous les sens du terme. Il s'enflammait...
Dimitri savait que pour sortir du fantasme dans lequel il avait plongé, il lui faudrait des faits. De la réalité. Il lui faudrait des informations. Et il comptait bien sur son pote Ty pour les lui fournir. Le poufsouffle comptait bien se servir de l'habituel aura de présence du Serpentard à ses propres fins.
avatar
Dimitri Danilevitch

Messages : 204
Emploi : Etre le cerveau du Pack.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Message par Tyler Rose le Jeu 9 Nov - 12:11

"Ah Miss Duvauchel. On lui en aura vraiment fait voir de toutes les couleurs," rigola Tyler. Il se demandait qui allait désormais devoir s'arracher les cheveux à cause de leur duo de choc.

Puis Dimitri lui demanda une première faveur. Sa voix se fit plus douce et plus hésitante alors qu'il mentionnait le nouveau pote de Tyler.
Il n'avait jamais vu son ami dans un état pareil. Il fut à moitié amusé à moitié attendri.
"Le grand Serdaigle là ? C'est Orson Wallace. Il vient des States. Et il est super sympa."
D'ordinaire, Tyler aurait taquiné son frère mais il sentait que ce n'était pas le moment. C'est donc gentiment qu'il proposa : "Tu veux que j'te l'présente ?"
avatar
Tyler Rose

Messages : 369
Emploi : Préfet de Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Message par Dimitri Danilevitch le Jeu 9 Nov - 13:08

Dimitri se triturait les doigts. Il s'enlevait cette foutue peau morte qui le gênait immensément tout d'un coup. Mais Tyler fut sympa et drôlement compréhensif alors qu'il lui répondit sans en faire des tonnes. Tout simplement.
Orson.
Il s'appelait Orson.
Et il était fou de lui ! ....Foutu chanson française.
Dimitri déglutit à la proposition de Tyler de carrément aller le présenter. Il avait soudainement les mains moites. Son coeur s'emballait. Le garçon s'essuyait ses mains sur ses cuisses. C'était si.. soudain, tout à coup. S'imaginer le rencontrer et lui parler était tout à fait différent que de vraiment lui adresser la parole. Dimitri jeta un coup d'oeil à Tyler. Il prit une profonde inspiration et passa en mode "Et puis merde !" Le poufsouffle acquiesca d'un signe de tête.

Il se leva et fourra ses mains nerveuses dans les poches de son jean.

Ok ! Mais dans ce cas, tu me présentes comme la 8ème merveille du monde ! Plaisanta-t-il pour cacher son angoisse et son stress.

Il attendit après Tyler pour se mettre en route et rejoindre le groupe.
avatar
Dimitri Danilevitch

Messages : 204
Emploi : Etre le cerveau du Pack.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CLOS] La lettre d'excuse. (pv Dimitri)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum